background preloader

Axe 1- Penser la démocratie : démocratie directe, démocratie représentative

Facebook Twitter

ACTIVITÉ ATHÈNES.

Extraits manuel Hachette

CORPUS COMPLEMENTAIRE. 1871 : la Commune de Paris. La Commune de Paris - Karambolage - ARTE. Vidéo la démocratie directe en Suisse. Répertoire chronologique. Activité 4 La démocratie suisse. La déclaration des droits (Bill of Rights) de 1688. Constitution des Etas-Unis (1787) Auto-proclamation de l'Assemblée nationale (17 juin 1789) Activité 5 Benjamin Constant. Texte Olivier NAY. « De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes » par Benjamin Constant. La thèse En 1819, Benjamin Constant donne au cercle de l’Athénée une conférence mémorable, « De la liberté des Anciens comparée à celle des Modernes ». Deux sortes de liberté existent, dit-il. La liberté des Anciens, en Grèce comme à Rome, c’est la liberté politique, la délibération publique sur les grandes affaires de la Cité, au prix de « l’assujettissement complet de l’individu à l’autorité de l’ensemble » .

La liberté des Modernes, c’est la liberté individuelle, liberté de dire et de penser ce qu’on veut, liberté religieuse, liberté de détenir une propriété, de travailler et de commercer. Synthèse. Démocratie : la BD antique intemporelle de Papadatos et Kawa - BD - Putsch. Par Romain Rougé – Raconter la naissance de la démocratie athénienne : voilà le propos de Démocratie, la nouvelle bande dessinée de Alecos Papadatos, Annie Di Donna et Abraham Kawa, auteurs du best-seller Logicomix.

Démocratie : la BD antique intemporelle de Papadatos et Kawa - BD - Putsch

Mêlant éléments historiques, mythologiques et fictifs, Démocratie ne raconte pas l’exactitude des faits – qui le pourrait ? – mais emporte le lecteur dans un tourbillon antique des plus passionnants en le laissant libre de se faire sa propre opinion sur la notion d’état de droit et sur l’Histoire. Grèce, VIème siècle avant J.

-C. Léandre, citoyen d’Athènes, est narrateur et porteur d’espoir face aux événements qui tourmentent sa cité, à savoir la menace du retour de la tyrannie face à une démocratie brinquebalante. C’est la rencontre entre Léandre et Clisthène, personnage historique lui, considéré comme « le père de la démocratie », qui va donner corps au récit sur fond de complots politiques, de corruption et de religion. Politique et société en Grèce ancienne de Claude Mossé. La cité grecque, un modèle ? En 1992, dans un article célèbre intitulé « Cités de raison », l’historien britannique Oswyn Murray notait, non sans un certain humour : Quiconque a étudié les tentatives de description de la polis grecque connaît bien cette manière nationale de réagir aux phénomènes.

La cité grecque, un modèle ?

Pour les Allemands, on ne peut parler de polis que dans un manuel de droit constitutionnel ; la polis française est une sorte d’eucharistie ; la polis anglaise est un accident historique ; la polis américaine, enfin, combine les pratiques d’un congrès de la Mafia et les principes de justice et de liberté individuelle. Professeur à Stanford, à la fois de Classics – ce qui correspond en France tant à l’histoire antique qu’aux lettres classiques – et de sciences politiques, Josiah Ober est de fait l’un des plus grands historiens américains de la Grèce antique et des plus réputés, en particulier sur la démocratie athénienne et ses penseurs.

La majorité a-t-elle toujours raison ? « La démocratie, c’est deux loups et un agneau votant ce qu’il y aura au dîner. » Cette formule à l’origine incertaine (elle est souvent attribuée à Benjamin Franklin, mais semble beaucoup plus récente) a le mérite d’illustrer très nettement les limites de la règle de majorité — et d’une compréhension de la démocratie qui se réduirait au pouvoir du nombre.

La majorité a-t-elle toujours raison ?

Elle exprime également de manière imagée la préoccupation fondamentale des pères fondateurs des démocraties modernes, à savoir le risque qu’un groupe d’intérêt suffisamment large puisse former une majorité et dominer la minorité, la privant de ses droits, de sa liberté, ou — crainte peu dissimulée par les élites de l’époque — de la jouissance de la propriété privée. Dans un tel scénario, un régime démocratique ne serait pas moins tyrannique qu’un régime autoritaire ; la dictature du plus grand nombre se substituerait simplement à celle d’un seul ou d’un petit nombre.

Un principe intrinsèquement juste ? Débat : pour ou contre tirer au sort nos représentants politiques ? Amener les citoyens à participer à la vie politique en... les tirant au sort.

Débat : pour ou contre tirer au sort nos représentants politiques ?

L'idée peut paraître saugrenue, elle fait pourtant son chemin dans cette campagne présidentielle. Serait-ce la martingale pour combattre l'abstentionnisme et la défiance à l'encontre d'un « système » politique dont nombre de Français se sentent exclus? Plusieurs candidats à l'Elysée proposent un tel dispositif, sous une forme ou une autre, dans leur programme. Arnaud Montebourg veut faire entrer au Sénat des citoyens tirés au sort sur les listes électorales. Jean-Luc Mélenchon a déjà « expérimenté » la formule en tirant au sort une partie des « conventionnels » qui planchent sur son programme.

QUESTION DU JOUR. POUR, selon Romain Slitine Enseignant à sciences-po Paris et président de l'association démocratie ouverte. Pourquoi préconisez-vous le tirage au sort de citoyens ? Romain Slitine. La démocratie : une idée simple et... un problème. Qu'est-ce que, au juste, une démocratie ?

La démocratie : une idée simple et... un problème

Si l'on se réfère tour à tour à l'étymologie du mot et aux multiples régimes qui se sont réclamés d'elle, de l'Antiquité à nos jours, la démocratie se révèle être une idée simple et... un problème. Une idée simple d'abord : la démocratie est en effet ni plus ni moins que le pouvoir direct (krátos, en grec) par et pour le peuple (le dêmos). Un problème, ensuite, parce que cette idée simple est, en fait, difficilement applicable dans la réalité, y compris dans le régime auquel on l'associe classiquement : la Cité athénienne. C'est du moins ce que révèle la nouvelle lecture dont son fonctionnement a fait l'objet par le Danois Mögens H. Hansen (1). De fait, l'exercice au quotidien de la démocratie directe se heurte à de nombreuses limites : Figures de la participation citoyenne dans la Grèce antique - Ép. 2/4 - Les citoyens et l'exercice du pouvoir. Une histoire.

La démocratie représentative, un système en crise ? - Vidéo Spécialités. La démocratie représentative, un système en crise ?

La démocratie représentative, un système en crise ? - Vidéo Spécialités

Depuis novembre 2018 résonne dans les rues du pays un même cri : "Démission". Au-delà du président de la République, c’est tout un système politique qui est remis en cause. Les citoyens demandent des comptes à une classe dirigeante dans laquelle ils ne se reconnaissent plus. Et si notre système représentatif était en crise ? Influencé par la philosophie des Lumières, le système représentatif apparaît dans la seconde moitié du 18ème siècle. Emmanuel-Joseph Sieyès en France, et John Adams aux Etats-Unis, en sont les grands défenseurs. Le principe du système représentatif en France. Époque archaïque (650 à 480 av. J.-C.) - Comment Athènes inventa la démocratie.

La démocratie désigne un régime politique où l'ensemble des citoyens participent aux décisions qui concernent la collectivité ou du moins au choix des dirigeants.

Époque archaïque (650 à 480 av. J.-C.) - Comment Athènes inventa la démocratie

Le mot vient du grec dêmos (qui désigne le peuple, c'est-à-dire l'ensemble des citoyens riches et pauvres), et arkein, commander. Pourquoi le grec ? Parce que les cités-États (polis en grec) de la Grèce ancienne, et en particulier Athènes, nous ont livré les premiers témoignages de l'élaboration d'un tel régime (700 à 600 ans av. J. Présentation · Sortir du gynécée. un nouveau regard sur la Grèce antique · MUSEA. Péliké à figure rouge : Personnage de femme, une des cinquante filles de Nérée, divinité marine dont la demeure est représentée face A, tenant un pilon.

Présentation · Sortir du gynécée. un nouveau regard sur la Grèce antique · MUSEA

Face B d’une pélikè (cruche) attique à figures rouges, 500 av. J. -C., Staatliche Antikensammlungen und Glyptothek München, Inv 8762. Trop de clichés circulent sur la Grèce antique : les femmes y seraient recluses, voilées ou loin des regards, dans un gynécée ; elles n’auraient aucune fonction civique ou collective. Exposition issue d'un programme de recherche de l'UMR 8210 ANHIMA, "Anthropologie et Histoire des Mondes antiques" Qu'est-ce que le Référendum d'Initiative Citoyenne ? - Vidéo Spécialités. Qu’est-ce que le référendum d’initiative citoyenne ?

Qu'est-ce que le Référendum d'Initiative Citoyenne ? - Vidéo Spécialités

Les décisions politiques sont-elles déconnectées de la vie des citoyens ? C’est ce qu’affirme le mouvement des Gilets Jaunes. Celui-ci a fait émerger une revendication centrale : le Référendum d’Initiative Citoyenne. Un outil de démocratie directe qui autoriserait à créer ou modifier une loi sans passer par le Parlement. Et qui permettrait aux citoyens de prendre part à la vie et aux décisions politiques.

Dans notre constitution, le référendum permet aux citoyens de faire entendre leur voix sur une question donnée, hors du cadre des élections. La démocratie indienne est-elle représentative ? Parler de l’Inde comme de la « plus grande démocratie du monde » relève désormais du lieu commun, ce dont s'enorgueillissent les Indiens non sans provoquer parfois des réactions dubitatives à l'étranger.

La démocratie indienne est-elle représentative ?

L’Inde est une fédération, l’Union indienne, composée de 29 États (depuis mai 2014), auxquels viennent s’ajouter 7 territoires administrés directement par New Delhi. Elle comptait 814 millions d'électeurs lors du dernier scrutin national de 2014 dont 551 se sont déplacés pour voter aux dernières élections législatives d'avril 2014. Ces électeurs élisent leurs représentants à l'échelon fédéral et à celui des États, lors de scrutins au suffrage universel. Les 1687 partis politiques indiens, nationaux comme régionaux, offrent un éventail de choix plus large que dans n'importe quelle démocratie occidentale. La presse qui bénéficie de la liberté d'expression compte plus de 82 000 journaux, lus par 130 millions de lecteurs. 1. 2.