background preloader

Démocratie Autoritarisme

Facebook Twitter

« Il n’y a pas de frontière rigide entre démocratie et dictature » Nouvelles menaces sur les démocraties. La mort des démocraties.

Nouvelles menaces sur les démocraties

Comment les régimes de liberté finissent étouffés... S’inspirant d’un ouvrage publié il y a quarante ans, par leur prédécesseur Juan Linz, Steven Livitsky et Daniel Ziblat, ses auteurs, ont établi quatre catégories de signaux d’alerte qui permettent de voir venir de loin un de ces aspirants autocrates, qui menacent de miner la démocratie qui les a élus. On doit s’inquiéter, disent-ils, lorsqu’un politicien 1) rejette en actes ou en paroles les règles du jeu démocratique. Ce qui est formidable dans ce livre, La mort des démocraties, c’est qu’il s’appuie sur l’analyse d’exemples concrets tous pris dans l’actualité récente : le Venezuela, le Pérou, la Turquie, avant de mettre en garde les Américains sur les risques que Donald Trump fait courir à la démocratie aux Etats-Unis même. "Aucune démocratie n'est à l'abri d'une poussée autoritaire, même en Europe"

Dans un chat au Monde.fr, mardi 22 septembre, Bertrand Badie, professeur à Sciences Po, propose de nuancer l'opposition démocratie-autoritarisme, qu'il juge "trop simple et en partie fausse".

"Aucune démocratie n'est à l'abri d'une poussée autoritaire, même en Europe"

2010 ch5 EDD totalitarisme eleve. Pierre Rigoulot : «Même réconciliée avec Séoul, la Corée du Nord reste totalitaire» Pierre Rigoulot est Directeur de l'Institut d'histoire sociale.

Pierre Rigoulot : «Même réconciliée avec Séoul, la Corée du Nord reste totalitaire»

Il propose dans son dernier livre, Pour en finir avec la Corée du Nord (éd. Buchet/Chastel, mars 2018) une nouvelle approche internationale du problème nord-coréen. FIGAROVOX.- Que vous inspirent les symboles affichés lors de la rencontre entre les deux dirigeants coréens? Pierre RIGOULOT.- On en a eu beaucoup, insistants et même un peu lourds. Le rôti suisse, allusion aux quelques années d'éducation en Suisse de Kim Jong-eun («le passé»), les nouilles froides, spécialités du Nord, («le présent»), la mangue décorée d'une péninsule tout entière («le futur»), indiquaient dans quel sens on espérait aller… Il y a eu aussi l'arbre planté avec de la terre et de l'eau des deux Corées.

Oui: nombreux et pesants furent les symboles. IndexI0. RÉGIME TOTALITAIRE. Brève définition - Équipe Perspective monde À l'origine, le terme est employé pour désigner d'une manière plus spécifique les régimes instaurés par Adolf Hitler en Allemagne et par Joseph Staline en URSS.

RÉGIME TOTALITAIRE

Un régime totalitaire peut être associé à un type spécifique de régime autoritaire. Par le monopole des médias, de la culture, de la classe intellectuelle, un régime totalitaire tente de dominer complètement -totalement- les différents aspects de la vie sociale et privée. La démocratie : une idée simple et... un problème. IDEA GSOD 2017 OVERVIEW FR. La Magna Carta de 1215 : un symbole de l’émergence des droits de l’homme ? Les droits de l’homme et la démocratie ne sont pas sortis de terre du jour au lendemain.

La Magna Carta de 1215 : un symbole de l’émergence des droits de l’homme ?

Ils puisent leur origine dans une longue évolution historique, dont un des jalons dans nos contrées est la Magna Carta octroyée voici aujourd’hui 800 ans en Angleterre. De quoi s’agit-il ? Pierre-Olivier de Broux, professeur d’histoire du droit et de droit public à l’Université Saint-Louis à Bruxelles, nous éclaire La Magna Carta est sans doute le texte le plus célèbre de l’Angleterre médiévale, accordée en juin 1215 par le roi Jean sans Terre (mieux connu aujourd’hui en tant que « Prince Jean » dans les récits et films sur Robin des Bois).

Le 800e anniversaire de cette charte vient donc d’être célébré avec faste (voy. notamment www.magnacarta800th.com). Que sont des libertés et des droits fondamentaux ?  - Comment sont définis les droits et les libertés des citoyens ? Découverte des institutions. Qu’est-ce que la citoyenneté ?

Que sont des libertés et des droits fondamentaux ?  - Comment sont définis les droits et les libertés des citoyens ? Découverte des institutions

: toutes les autres questions <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation. </p> En France, la Constitution de 1958 ne mentionne pas la notion de « droits fondamentaux », ni ne comporte de liste complète de ces droits, à la différence de pays comme l’Espagne ou l’Italie.

Cependant, la garantie constitutionnelle d’un grand nombre de libertés et de droits fondamentaux est assurée de par le préambule de la Constitution, qui vise trois sources : la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (DDHC) de 1789, le préambule de la Constitution de 1946, et la Charte de l’environnement (« adossée » à la Constitution en 2005). On peut distinguer différentes catégories. Les droits individuels et collectifs, droits-libertés et droits-créances : quelles différences ?  - Approfondissements Découverte des institutions. <p class="video_texte"> L'utilisation de javascript est obligatoire sur cette page pour voir l'animation.

Les droits individuels et collectifs, droits-libertés et droits-créances : quelles différences ?  - Approfondissements Découverte des institutions

</p> La conception des libertés et droits fondamentaux a changé selon les époques. De manière schématique, on peut dire que, dans un premier temps, on a favorisé des droits individuels qui étaient des droits-libertés, pour y ajouter dans un second temps des droits collectifs et des droits-créances. Définir la démocratie. 5 Étymologiquement la démocratie est issue du terme grec demos-kratos qui désigne le gouvernement de tous, c’est-à-dire la souveraineté collective, par opposition au gouvernement de quelques-uns (aristocratie) et au gouvernement d’un seul (monocratie).

Définir la démocratie

L’on peut sans doute prétendre qu’une définition étymologique n’est pas forcément vouée à l’éternité mais l’on doit tout de même convenir que l’usage constant et commun de l’étymologie d’un terme permet d’en déterminer assez rigoureusement le sens. L’usage politique et juridique du terme ne s’est effectivement jamais écarté de ce sens premier : la démocratie c’est le pouvoir du peuple, c’est-à-dire, concrètement, de l’ensemble des citoyens statuant majoritairement. 6 Les penseurs politiques sont restés fidèles à la définition des auteurs anciens. Histoire géographie, Géopolitique et Sciences politiques 1re (2019) République et Démocratie. Quelles sont les différences entre République et Démocratie ?

République et Démocratie

Eléments de définition On mélange souvent ces deux termes, qui ont pourtant une signification et une histoire différentes. Au sens étymologique, les deux termes ont à peu près le même sens. Démocratie vient du grec Démos (le peuple) et kratia (gouverner).