background preloader

Grands projets inutiles

Facebook Twitter

Voici des articles sur tous les grands projets inutiles à la sauvegarde de la vie sur terre, à la lutte contre le réchauffement climatique et au bien vivre ensemble

GPSO Grand projet Sud Ouest

LGV Limoges Poitiers. Notre-Dame-des-Landes, Sivens, Echillais… pourquoi les ZAD se multiplient-elles en France ? Notre Dame-des-Landes a été le premier projet décrié à se transformer en Zone à Défendre (ZAD).

Notre-Dame-des-Landes, Sivens, Echillais… pourquoi les ZAD se multiplient-elles en France ?

Depuis, que ce soit à Sivens ou Roybon, en Isère, de nouveaux conflits éclatent entre défenseurs de l’environnement et porteurs de projets. La dernière ZAD en date est apparue le 31 décembre dernier sur le site du futur incinérateur d’Echillais, dans les Deux-Sèvres. Ce qui a mis le feu aux poudres, c’est l’enquête publique qui n’a pas été prise en compte alors que 800 personnes s’étaient exprimées contre l’implantation du super-incinérateur. Mais le SIL, le Syndicat intercommunal du littoral, a décidé de passer outre et de poursuivre le projet. "C’est souvent au moment de l’enquête publique que cela coince. Des bénéfices sociaux et environnementaux douteux Evoquant le projet de Center Parcs dans les Chambarans, le maire de Grenoble explique: "C’est un projet préhistorique en termes de modèle global. Contournement Est de Rouen, l’A28-A13, l’autoroute pour les nuls - contournement Est de Rouen.

Accueil > contournement Est de Rouen > Contournement Est de Rouen, l’A28-A13, l’autoroute pour les nuls Pour le PDG de Vinci autoroutes, Pierre Coppey, “l’Autorité de la concurrence confond le résultat net comptable annuel avec le taux de retour sur investissement”. “[…] à la fin vous rendez l’actif, vous remboursez vos obligataires, vos actionnaires et il ne reste rien“.

Contournement Est de Rouen, l’A28-A13, l’autoroute pour les nuls - contournement Est de Rouen

On se demanderait presque pourquoi il s’accrochent tant à leurs concessions tant il n’y a plus rien à la fin. Manuel Valls a donc décidé qu’une remise à plat totale des concessions était nécessaire parce qu’il en va de l’intérêt de l’État. Encore faut-il trouver les 15 à 20 milliards € nécessaires. Plutôt que tenter de faire pression à postériori sur les sociétés concessionnaires, ne vaut-il pas mieux commencer par éviter d’investir dans de ruineux ouvrages qu’on offre en concession pour des durées qui dépassent l’entendement. Ce serait le cas du contournement Est de Rouen. L’autoroute “Jeanne d’Arc” ! Ah ! Vivons bien. La carte des projets nuisibles. Autoroutes, parcs d’activités, barrages, aéroports… Une centaine de projets nuisibles, aux coûts environnementaux largement sous-estimés, quand ils ne sont pas ignorés, et aux bénéfices sociaux et économiques surévalués, a été recensée.

La carte des projets nuisibles

A chaque fois, sur le terrain, une association, quand ce n’est pas plusieurs, du mouvement France Nature Environnement se bat pour que la nature soit préservée, que le dialogue environnemental soit respecté et que l’intérêt général soit défendu. Evolutive et non exhaustive, cette carte, réalisée en partenariat avec France Info, montre que le dossier Sivens n’est pas un cas isolé.

Ces points noirs écologiques sont autant de preuves du déficit de démocratie dont nous souffrons aujourd’hui. La situation n'est pas figée. Le travail assidu des associations, mais aussi une prise de conscience des collectivités territoriales peuvent encore changer la donne. Que ces projets soient menés en Normandie, en Corse ou ailleurs, ils présentent des similitudes. Naissance d'une ZAD «légale» dans le Lot-et-Garonne. Projets inutiles, la victoire est possible : le récit de la Rencontre de Reporterre. Le silence coupable des autorités, la violence de la répression, ou l’inextricable complexité des recours juridiques... mais aussi la créativité et la détermination des militants.

Projets inutiles, la victoire est possible : le récit de la Rencontre de Reporterre

La Rencontre de Reporterre, organisée le 1 décembre avec Agir pour l’Environnement, a été une soirée vivifiante : elle a permis de poser les bases d’une victoire de l’écologie contre les intérêts privés. Six collectifs d’opposants à des projets inutiles ont répondu présents, ainsi que le public qui a largement empli la salle Jean Dame, prêtée par la Mairie du IIe arrondissement de Paris. Certains luttent contre des centres commerciaux, d’autres contre un barrage ou un aéroport. Ils occupent parfois le terrain, formant des Zad (zone à défendre), ou multiplient les manifestations originales. Au-delà de leurs différences, la discusion, animée par Antoine Lagneau, a montré qu’ils amorcent des stratégies communes pour gagner leur combat. . - Françoise Verchère, Antoine Lagneau et Stéphane Peron - Écouter Ben Lefetey :

Center Parks Roybon

Notre dame des landes. Sivens.