background preloader

Roybon (Isère)

Facebook Twitter

Nouvelle ZAD, d'intérêt public.

"Nous nous battons pour que cette forêt reste une forêt" - Haro ! …et des jeux (2) Le site du projet de village vacances Center Parcs à Roybon, en Isère Agathe Mahuet © Radio France Avec : - Rémy Coulet, Président de l'Association Saint Hilaire Durable - Henri Mora, du Collectif de Roybon - Raphaël Deschamps, de l'association contre le projet de Center Parcs dans le Jura Collectif Roybon : Association Saint Hilaire Durable : Collectif Le Pic noir – Un Center Parcs à Poligny Collectif le Geai du Rousset Blog de la grande marche No Tav, du 30 juin au 12 juillet 2015 – Chimilin – Val de Susa.

…et des jeux (2)

Les GPII (Grands Projets Inutiles & Imposés) Le Mardi 14 Avril 2015 au Café Le REPAIRE LA-BAS SI J'Y SUIS de Crolles.

Les GPII (Grands Projets Inutiles & Imposés)

Aéroport Notre Dames des Landes, Barrage de Sievens, LGV Lyon-Turin, Center-Parks de Roybon, ... La liste des projets d'aménagement contestés s’allonge (Le nouvel Obs en recenses plus de 100 rien qu'en France !). Mais, qui sont les opposants à ces projets ? Center Parcs, ce projet naturellement destructeur. Jeudi aura lieu l’audience en référé portant sur le projet de Central Parcs de Roybon, en Isère.

Center Parcs, ce projet naturellement destructeur

FNE et son association membre, la FRAPNA, expliquent les raisons qui motivent cette action en justice décisive. Le Groupe Pierre et Vacances a obtenu les autorisations administratives permettant la construction d'un Center Parcs pouvant accueillir 5000 personnes par jour durant toute l’année. Le projet se situe dans le bois des Avenières faisant partie du massif forestier des Chambaran, sur la commune de Roybon (Isère). L'emprise du projet est de 210 hectares, entièrement en zone humide dont la majeure partie se situe sur le bassin versant de l’Herbasse, au niveau de ses sources. Destruction de zone humide pour un projet contestable Il s'agit de la plus grande opération de destruction de zone humide menée depuis des décennies en Rhône Alpes. Avis défavorables ignorés, qu’en pense Madame Royal ?

Ce qui nous conduit devant la justice. Center parcs Roybon. Quel projet ?

Center parcs Roybon

Le Groupe Pierre et Vacances a obtenu les autorisations administratives permettant la construction d'un Center Parcs de 1000 cottages, d'espaces ludiques pour les activités aquatiques, de commerces et de restaurants... pouvant accueillir 5000 personnes par jour durant toute l’année. Stoppons le massacre à la tronçonneuse de Center Parcs ! – Agir pour l'Environnement. Timeline Photos - Soutien à la ZAD du Testet. Photos du journal - Soutien à la ZAD du Testet. A Roybon, les partisans de Center Parcs contre-attaquent. ZAD Roybon : communiqué de presse du 30 nov. Cyberaction Pierre les vacances sont finies ! Cyberaction : Pierre les vacances sont finies !

cyberaction Pierre les vacances sont finies !

[ 803 participations ] cyberaction mise en ligne le mardi 2 décembre 2014 Elle sera envoyée à : Ministre de l'Ecologie, Relation clients Pierre & Vacances Elle prendra fin le : mardi 30 juin 2015 Le projet est sous le coude depuis 2007. Plus d'infos Pierre & Vacances bénéficie d’un partenariat privilégié avec les collectivités locales et la région qui investissent 36,5 millions d’euros et lui ont cédé le terrain pour une bouchée de pain (0,30 euro/m2, alors que le prix moyen est normalement de 18 euros). Les autorisations ont été accordées par le préfet alors que l’enquête d’utilité publique a émis un avis défavorable pour non respect de la loi sur l’eau (site sensible du fait de zones humides, de corridors écologiques, en tête de bassin versant, etc). L’impact en terme d’emploi est, lui, limité et discutable : 48 % des emplois promis seront des activités de nettoyage avec un temps moyen d’un peu moins de 12h/semaine soit 370 euros/mois. Signer !

A Roybon, la guerre d'usure entre les partisans et les opposants au projet de Center Parcs. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Camille Bordenet (Envoyée spéciale à Roybon (Isère)) Sur la route sinueuse qui grimpe jusqu’au bois des Avenières, dans le massif forestier de Chambaran (Isère), les panneaux « Oui au projet de Center Parcs » s’espacent à travers l’épaisse nappe de brouillard, bientôt supplantés par des pancartes hostiles au projet de complexe de loisirs du groupe Pierre et Vacances.

A Roybon, la guerre d'usure entre les partisans et les opposants au projet de Center Parcs

Cela fait longtemps que la petite départementale n’avait pas vu autant de passages : toute la semaine, des bataillons de journalistes ont défilé, curieux de l’endroit déjà appelé « le nouveau Sivens ». Et ce week-end sera encore bien animé : deux manifestations sont prévues, l’une des opposants, ce samedi soir, l’autre des partisans, dimanche matin. Suivez la manifestation des opposants avec notre journaliste sur place : A Roybon, une marche aux flambeaux « pour que la nature reprenne ses droits » Center Parcs: après Notre-Dame-des-Landes et Sivens, Roybon ? Après Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et Sivens (Tarn), Roybon ?

Center Parcs: après Notre-Dame-des-Landes et Sivens, Roybon ?

Tel est en tout cas l’objectif de la frange la plus extrémiste des opposants au Center Parcs de Roybon (Isère) : créer une nouvelle « Zone à défendre » contre un projet jugé inutile et démesuré. Hier midi, un millier de manifestants, parmi lesquels se trouvaient des élus écologistes, se sont introduits sans violence sur le site du chantier, au cœur de la forêt des Chambaran.