background preloader

Exemples organisations / leaders

Facebook Twitter

Microsoft propose des cabanes dans les arbres à ses salariés. Les grandes entreprises américaines n’ont pas fini de nous faire rêver. Dernière en date, Microsoft, qui a décidé de mettre à disposition de ses employés des cabanes dans les arbres. Pour le moment, le géant de l’informatique a fait monter 2 cabanes et une 3e est en projet. Ouvertes à tous les employés, ces tree houses font partie d’un nouveau système d’espaces de travail extérieurs proposé sur le campus Microsoft de Redmond, dans l’État de Washington, destiné à booster la créativité. Se (re)connecter à la nature, à ses collègues, à soi Les cabanes ont été pensées par un célèbre constructeur américain, Pete Nelson.

Lequel a d’ailleurs passé sa première journée sur le projet à « se connecter avec les arbres » pendant des heures selon Bret Boulter, Directeur du projet, de la division de l’immobilier et des installations de Microsoft. Ces tree houses font partie d’un nouveau système d’espaces de travail extérieurs proposé sur le campus de 500 hectares de Microsoft dans l’Etat du Washington. Le patron d'une PME offre 1,6 million d'euros à ses salariés. Dans la commune de Saint-Fons, dans la région lyonnaise, un patron généreux a fait parler de lui. Pour fêter les 25 ans de sa PME, il a décidé de gâter ses salariés en offrant des primes qui iront de 500 à 35.000 euros.

Qui a dit que les patrons n'étaient pas généreux? Dans la région lyonnaise, les dirigeants d'une PME spécialisée dans la vente de voitures ont décidé de faire une prime «surprise» à tous leurs salariés pour les récompenser de leur bon travail. Ce cadeau n'est pas un hasard: l'entreprise Starterre - située dans la commune de Saint-Fons - fête ses 25 ans. Au total, c'est donc un pactole d'environ 1,6 million qui sera versé aux salariés de la PME, en plus de leur salaire mensuel.

Sur son compte Twitter, l'entreprise a publié une photo de ses effectifs, avec le mot-dièse «J'aime ma boîte». » Lire aussi : Reconnaissance, «temps de vies»... C'est l'antenne locale du gratuit 20 Minutes qui rapporte cette information. Conditions de travail et management - Groupe Renault. Un salarié motivé et épanouit dans son travail contribue de manière plus efficace à la performance et au développement de l’entreprise. C’est pourquoi nous nous attachons tout particulièrement à soutenir cette motivation, en formalisant notamment le rôle du manager, facteur clé de motivation pour les équipes, mais aussi en garantissant au salarié des conditions de travail agréables, quel que soit son pays.

Avec un management de qualité grâce au Renault Management Way Renault s’est doté d’un référentiel commun de management, le Renault Management Way. Elaboré par le Comité Exécutif du groupe en 2009, il définit les rôles, règles de conduite et l’état d’esprit attendu des managers du Groupe. Son objectif : améliorer la qualité du management et l’engagement des salariés par le partage, l’appropriation et la mise en pratique d’un référentiel commun de règles de management et de conduite dans l’entreprise, partout dans le monde.

En proposant un environnement de travail épanouissant. La motivation du personnel chez Auchan. Des espaces de travail plus ou moins formels : Reportage dans les nouveaux locaux de Facebook Paris. JaimeMaBoite. Une visite guidée des nouveaux bureaux de Google à Paris. Publié le 13-DEC-11 par ANACT | Imprimer Le nouveau siège français de Google est situé dans le 9ème arrondissement de Paris. Une ambiance soignée et décalée a été choisie par les «googlers», qui ont été associés à la conception de leur futur cadre de travail. Visite guidée avec le figaro.fr.

Google a inauguré mardi 6 décembre ses nouveaux locaux parisiens, localisés rue de Londres, au cœur de la capitale. Installés dans un hôtel particulier ayant par le passé hébergé la SNCF, ces bureaux représentent un investissement de plus de 100 millions d’euros pour la firme californienne. Les 10.000 m2 disponibles accueillent déjà une équipe de 350 salariés, dont beaucoup d’ingénieurs (500 sont attendus d’ici 2013). Pour les concepteurs, l'objectif est de permettre à la créativité des salariés de s'exprimer, mais également d'attirer les talents et de renforcer la fierté d'appartenance à l'entreprise.

A la découverte des locaux avec Cécilia Gabizon, journaliste au Figaro.fr. Une usine de biscuits expérimente le management participatif. Qu'est-ce qu'un bon manager ? Il ne suffit pas d'être apprécié pour bien diriger. Il faut également réussir à mettre en place des changements sans bouleverser les habitudes. Hiroshi Mikitani, fondateur et PDG de Rakuten, un conglomérat japonais de e-commerce est à la tête de plusieurs milliards de dollars. Pour manager au mieux ses équipes, il applique une règle fondamentale : Dès que l'entreprise atteint un nouveau seuil de "3 ou 10" en termes de nombres d'employés (30, 100, 300, 1 000...) toute l'infrastructure en place est revue.

Savoir que des éléments comme l'organisation des réunions, la communication d'équipe et la détermination des salaires ont besoin d'évoluer au fil du temps est une chose, réaliser ces changements efficacement en est une autre. Perry Keenan est l'un des directeurs généraux de Boston Consulting Group. Il établit des objectifs précis en fonction de la règle 80-20 Il réduit la bureaucratie Il est disponible pour les employés Il met en place des actions en fonction des comportements individuels. Salariés, vous vous sentez bien au bureau ! Pause café, Facebook, humour... Voici pourquoi - Economie. Les 50 plus grands patrons de l'histoire - Histoire éco - Enquêtes. Ces 20 Français qui changent le monde - Challenges.fr. Vincent Bolloré, PDG du groupe Bolloré. C'est au Niger que l'homme d'affaires a entrepris un pari fou à 2,5 milliards d'euros : une boucle ferroviaire de 3.000 kilomètres reliant cinq pays (Côte d'Ivoire, Burkina Faso, Niger, Bénin et Togo), dont la moitié est à construire et le reste à réhabiliter.

L'objectif ? Désenclaver une région qui regorge de ressources minières et avoir une longueur d'avance dans le marché africain de l'énergie décentralisée. Au passage, il s'agit de promouvoir ses innovations dans l'énergie en installant des Bluezone, stations autonomes en énergie à 1 million d'euros l'unité. ©Tanneau/Afp par Laurent Verdier. Voici ce qui fait de vous un leader. Pour être un leader et susciter l'adhésion de ses collègues des compétences sont à développer. Quelle est la différence entre un manager et un leader ? Le manager bénéficie d’un positionnement légal produit par la structure hiérarchique. En clair, lorsque l'on est nommé manager, on bénéficie alors d’une autorité attribuée. Mais, nous savons tous par expérience, que ce positionnement est insuffisant pour que le manager soit reconnu comme légitime par ses collaborateurs, son propre management et ses différents partenaires.

Le leader, qu’il soit manager ou non, n’est pas nommé, il est reconnu comme tel par ses collaborateurs, son management et ses différents partenaires. On obéit plus ou moins à un manager, on décide de suivre un leader. On dit d’ailleurs fréquemment que le test ultime du leadership est finalement assez simple : Est-on ou non spontanément et librement suivi ? Est donc leader, celui que l’on a envie de suivre.

Pourquoi recherche-t-on des leaders ? La démarche suivie En conclusion. Le marketing RH d’AccorHotels - Réseau National de Ressources Pédagogiques. Comment Facebook innove pour conquérir de nouveaux marchés. Ce mois d'avril, Facebook France a inauguré son nouveau siège parisien dans un immeuble flambant neuf baptisé #cloud.paris, près de la Bourse. Cinq fois plus grand que le précédent ! Avec 16 milliards d'euros de chiffre d'affaires, Facebook fait certes encore un peu junior comparé au grand frère Google, qui revendique 60 milliards de recettes.

Mais, depuis 2013, le premier progresse en moyenne de 50% quand le second ne croît plus que de 20%. A 31 ans, Mark Zuckerberg est à la tête d'une fortune estimée à 40 milliards d'euros. ©Getty Décidé à combler son retard, Facebook attaque son rival sur tous les fronts : la vidéo, où son trafic s'approche de celui de YouTube ; la réalité virtuelle, où ses casques affrontent celui de Google ; le monde de l'entreprise, où sa version pro rend Gmail ringard ; l'accès au Web dans le tiers-monde, où les satellites de l'un croisent les ballons dirigeables de l'autre.