background preloader

Instances Santé publique

Facebook Twitter

Santé sexuelle et reproductive. Analyse critique d'une recommandation élaborée par un organisme professionnel : recommandation de bonne pratique, fiche mémo ou fiche pertinence. Date de validation janvier 2016 Ce guide a pour objectif de décrire la méthode d’élaboration d’une analyse critique d’une recommandation relative à la bonne pratique médicale élaborée par un promoteur : recommandation de bonne pratique, fiche mémo ou fiche pertinence.

Analyse critique d'une recommandation élaborée par un organisme professionnel : recommandation de bonne pratique, fiche mémo ou fiche pertinence

Un promoteur est défini comme un ou plusieurs organismes professionnels nationaux, européens ou internationaux, ayant élaboré la production soumise à l’analyse critique. Les organismes professionnels peuvent être des conseils nationaux professionnels de spécialités, le Collège de la médecine générale, des sociétés savantes, etc. Documents. Chèque Santé, 1er titre prépayé de prestations de santé, prévention santé. Adsp n° 74 - Les agences régionales de santé, un an après. 64 pages 21x27 cm 15,00 euros Vente en librairie Seuls des extraits sont disponibles en ligne, pour obtenir la revue complète :

adsp n° 74 - Les agences régionales de santé, un an après

Adsp n° 80 - 20 ans de santé publique. LML Courtage Assurance. Comment les CCAS renforcent l'accès aux soins. Les CCAS sont bel et bien présents sur le terrain de l'accès aux soins, révèle une récente étude de l'UNCCAS.

Comment les CCAS renforcent l'accès aux soins

L'Union nationale des centres communaux d'action sociale (UNCCAS) a présenté, mi-juin, une enquête sur le rôle des élus locaux et des CCAS engagés dans l'accès aux soins et à la santé des personnes en difficulté. Réalisée dans le cadre d'une convention nationale conclue avec le Fonds CMU, cette enquête a été menée d'octobre à décembre 2013 et ausculte l'action de 375 CCAS. Ses résultats ont été publiés dans le n° 7 (juin 2014) de la série Enquêtes & observations sociales*. L'enquête dessine le profil des personnes aidées et présente les deux grands leviers d'intervention des CCAS en matière d'accès aux soins : les aides financières ; les actions relevant de l'accès aux droits et aux dispositifs légaux. Les aides financières L'accès aux droits - Élargir l'accès aux dispositifs légaux (CMU, CMU-C, ACS et AME).

Human Resources for Health: foundation for Universal Health Coverage and the post-2015 development agenda. 2014-629 du 18 juin 2014 portant création du comité interministériel pour la santé. Base de données publique Transparence Santé. La base de données publique Transparence - Santé La base de données publique Transparence - Santé rend accessible l’ensemble des informations déclarées par les entreprises sur les liens d’intérêts qu’elles entretiennent avec les acteurs du secteur de la santé.

Base de données publique Transparence Santé

Pilotée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, cette initiative de transparence vise à préserver la nécessaire relation de confiance entre les citoyens, les usagers et les multiples acteurs du système de santé. La transparence, condition indispensable pour préserver la confiance La loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé garantit l’indépendance et l’impartialité des décisions prises en matière de santé. Elle impose la transparence des liens entre les industries de santé et les autres acteurs du monde de la santé, professionnels de santé, étudiants, sociétés savantes, associations, médias, etc. Lien d’intérêts ne signifie pas conflit d’intérêts. «La France a une base de données médicales unique au monde» La question de l’utilisation des données de santé et des big data suscite un vif débat.

«La France a une base de données médicales unique au monde»

Exemple le plus emblématique : le Système national d’information interrégimes de l’assurance maladie (Sniiram), qui contient plus de 10 milliards d’informations sur les prescriptions de médicaments, les consultations, les tarifs, les maladies, etc. Qui peut y avoir accès ? Les données de santé, pour ceux qui les détiennent, sont évidemment un formidable enjeu de connaissance, mais aussi de pouvoir. Comment les rendre accessibles, tout en préservant l’anonymat des usagers ? En France, des commissions se succèdent, des rapports aussi. Base de données publique Transparence Santé.

Stratégie nationale de Santé. La loi de sante en 5 questions.

Stratégie nationale de Santé

L'argent caché des syndicats. Ils touchent 4 milliards par an de la collectivité pour 8 % de syndiqués.

L'argent caché des syndicats

Subventions à gogo, permanents par milliers, gabegie... Un rapport parlementaire lève le voile. Décapant ! L'avant-projet de loi de Santé fait un focus sur la prévention et le parcours de soins. Projet de loi santé. Concours national de praticien des établissements publics de santé - </b>CNG. Banque de données en santé publique. Gérald Kierzek : "Le gouvernement détricote le système égalitaire de la Sécu !" Le Point.fr : Urgentiste, vous présidez l'association "Hôpital pour tous de défense de l'Hôtel-Dieu de Paris".

Gérald Kierzek : "Le gouvernement détricote le système égalitaire de la Sécu !"

Pourquoi les annonces sur la santé contenues dans le plan d'ensemble d'économies de 50 milliards de Manuel Valls vous ont-elles choqué ? Gérald Kierzek (*) : Le président Hollande venait de dire, dans le discours qui a suivi la défaite du PS aux élections municipales, que la santé faisait partie de ses priorités, et la semaine suivante, son nouveau Premier ministre nous dit qu'il faudra gagner 21 milliards d'euros sur la Sécu..., plus que le montant du déficit de l'Assurance maladie ! C'est pour le moins incohérent et irréaliste. Ne pensez-vous pas que le système mérite d'être rationalisé et qu'il est possible de faire moins de dépenses sans que les soins en pâtissent ?

Avec les progrès de la médecine, il semble pourtant possible de diminuer les hospitalisations. (*) Gérald Kierzek : 101 conseils pour ne pas atterrir aux urgences, Ed. L’Ordre des médecins s’étonne de l’absence d’un Ministère de la Santé. L’Institut de veille sanitaire lance Esteban : une vaste étude nationale pour la santé publique / 2014 / Communiqués de presse / Espace presse. Mesurer l’exposition de la population à plus d’une centaine de substances chimiques présentes dans l’environnement Esteban vise à mesurer dans le sang, les cheveux et les urines les niveaux des expositions de la population à plus d’une centaine de substances chimiques présentes dans l’environnement : métaux (cadmium, mercure, arsenic, nickel, antimoine, cobalt, aluminium), cotinine et certains polluants organiques (pesticides, perfluorés et polybromés, dioxines, composés organiques volatils, etc).

L’Institut de veille sanitaire lance Esteban : une vaste étude nationale pour la santé publique / 2014 / Communiqués de presse / Espace presse

Le LEEM inaugure une permanence au Ministère de la santé. C’est ce 1er avril que le LEEM , le syndicat de l’industrie pharmaceutique, va inaugurer en présence de la ministre de la santé, Mme Marisol TOURAINE et de nombreux invités, une permanence au cœur du Ministère de la santé, avenue de Ségur à Paris.

Le LEEM inaugure une permanence au Ministère de la santé

Concrétiser la transparence Selon le communiqué conjoint du LEEM et du ministère, l’ouverture de cette permanence inaugure une « nouvelle étape de la transparence » dans les relations entre les entreprises du médicament et les autorités sanitaires. « Les citoyens ont droit à la transparence et il n’y a aucune raison de se cacher, nous ne faisons rien de mal, au contraire ! », expliquera Patrick ERRARD le nouveau président du LEEM lors de son intervention, « La santé publique a tout à gagner dans cette convergence d’intérêts entre l’industrie et les autorités de santé, et cela doit être fait en toute transparence, et sans aucun scrupule. Le temps de l’opacité est révolu. » Touraine expose et défend sa stratégie nationale de santé, en anglais, dans « The Lancet »

Rapport d'information fait au nom de la mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale et de la commission des affaires sociales sur... Commissariat général à la stratégie et à la prospective — CGSP. Le tiers payant… sans les usagers ? 20 février 2014 Le tiers payant, marqueur de l’égalité d’accès aux droits sanitaires et sociaux La lutte contre les refus de soins est la 10ème des 28 mesures présentées le 11 février 2014 par le Premier ministre dans la feuille de route du gouvernement « pour l'égalité républicaine et l'intégration ». Elle s’inscrit pleinement dans ce « plan d'action pour l'égalité des droits et la lutte contre les discriminations » et vise à « assurer l'égalité d'accès aux droits sanitaires et sociaux ».

En septembre 2012, déjà, le gouvernement s’était engagé à mettre en place la dispense de l'avance de frais pour l'ensemble des patients soignés en ville d'ici à 2017, en commençant par tous les bénéficiaires de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS) d'ici à fin 2014. Qu'est-ce que la protection sociale et comment la finance-t-on ? HAS : un sacré collège ! 09 janvier 2014 Une mission Depuis 2004, la France s’est dotée d’une autorité publique indépendante dans le domaine de la santé : la Haute autorité de santé. Elle contribue à la régulation du système de santé en recommandant des standards de qualité dans de nombreux domaines : produits de santé, pratiques professionnelles, organisation des soins et de la santé publique. Un collège Comme d’autres autorités publiques indépendantes en France, la Haute autorité de santé est une autorité collégiale.

Le monopole de la Sécurité sociale. L’Europe a-t-elle mis fin au monopole de la Sécurité sociale ? Est-il possible de quitter la Sécurité sociale, et souscrire uniquement une assurance privée en France ou à l’étranger ? L’obligation de cotiser à la Sécurité sociale est-elle compatible avec la coordination européenne des régimes de Sécurité sociale ? Mieux gérer les risques en gynécologie-obstétrique - Fédération Hospitalière de France (FHF) [Citizen Press] Gynérisq est une association professionnelle agréée par la Haute autorité de santé pour organiser la gestion des risques en gynécologie-obstétrique, et l’entrée des médecins dans le dispositif d’accréditation qui y est lié.

Connaissez-vous la T2A ? La tarification à l’activité dans les hôpitaux En 2003 c’est la mise en place des Contrats Pluriannuels d’Objectifs et de Moyens (CPOM) assorti, un an plus tard, de la mise en place de la tarification à l’activité [1] (T2A). L’activité n’est plus rémunérée en fonction du coût réel mais en fonction de paramètres établis au niveau national. C’est une régulation par les prix car, étant en système d’enveloppe fermée , lorsque l’activité augmente le prix diminue. L’hôpital s’engage, par contrat unilatéral signé avec une Agence régionale de l’Hospitalisation, à respecter une évolution de son activité et de ses dépenses.

En fait, il n’a plus de budget à dépenser. Société Française de Médecine Générale. STGO. Observatoire mondial de la Santé. IGAS - Inspection générale des affaires sociales. The Society of Obstetricians and Gynaecologists of Canada (SOGC)

Bases de données Eco-Santé en ligne. France, Régions & Départements, Québec (IRDES Institut de Recherche et de Documentation en Economie de la Santé) Organisation mondiale de la Santé. Santé publique Angleterre - Le gouvernement Inside. Formindep. Enquête ESPS. Www.irdes.fr/esps L'Enquête santé et protection sociale (ESPS) est l'enquête de référence sur la santé, l'accès aux soins et la couverture maladie en France. Elle recueille depuis 1988 des données sur l’état de santé, la couverture maladie, la situation sociale et le recours aux soins d'un échantillon de 8 000 ménages ordinaires, soit 22 000 personnes.

Elle est représentative d'environ 97 % de la population vivant en France métropolitaine. L'enquête est un panel. Elle a lieu tous les deux ans et interroge les mêmes ménages tous les quatre ans. Enquêtes DREES. INSEE. L'enquête 2002-2003 s'est déroulée d'octobre 2002 à septembre 2003 en cinq vagues réparties sur cette période : L'échantillon national est donc divisé en cinq sous-échantillons (dénommés vagues) de ménages afin de couvrir également la période estivale. Chaque ménage a reçu trois visites d'un enquêteur, visites étalées sur une période de 2 mois.

INSERM Recherche clinique et en santé. Haut Conseil de la santé publique. Conseil supérieur de l’information sexuelle,de la régulation des naissances et de l’éducation familiale. Journal Officiel - Accueil. Legifrance - Le service public de l'accès au droit. Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr. Accueil Particuliers - Service-public.fr.

Accueil - ANSM : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. O.U.E.S. INVS. CRAT - Centre de référence sur les agents tératogènes chez la femme enceinte. World Health Organization. Haute Autorité de Santé Page d'accueil - Accueil - Accueil 2012.