background preloader

META-ANALYSES: JOHN HATTIE

Facebook Twitter

HATTIE - INTRODUCTION

LA BIENVEILLANCE. L'ENSEIGNEMENT EXPLICITE. L'EXPERTISE COLLABORATIVE. LA META-ANALYSE. LA MÉTACOGNITION. LA RÉTROACTION. UMOOC_L'innovation pédagogique dont vous êtes le héros. 8 strategies enseignement hattie marzano. Pédagogie & Technologie. Pédagogie & Technologie. Pédagogie & Technologie. L'erreur, grande absente de l'expérimentation scientifique en classe. Au début de l'année 2009, Les Cahiers Pédagogiques ont eu la bonne idée de rééditer un article de Jean-Pierre Astolfi (récemment décédé), publié sept ans auparavant.

L'erreur, grande absente de l'expérimentation scientifique en classe

L'article s'intitule "L'oeil, la main, la tête. Expérimentation et apprentissage". Jean-Pierre Astolfi était professeur en Sciences de l'éducation à l'Université de Rouen. Il a travaillé pendant plusieurs années sur le statut de l'erreur dans le système éducatif, et cet article fournit un bon exemple de sa position à ce sujet. Constater n'est pas comprendre Depuis la fin du XIXe siècle en France, l'enseignement scientifique est essentiellement expérimental. L'expérimentation telle qu'elle se pratique en classe représente la "partie visible" de la science, censée faciliter la compréhension de phénomènes physiques, chimiques... qu'on peut constater à l'aide d'instruments d'observation et de mesure adéquats. Une pratique sans surprise, qui ne se suffit pas à elle-même De plus, J.P. Divina Frau-Meigs : le libre accès en ligne des connaissances modifie le rôle de l'enseignant.

Le modèle du Cours de demain Sainte-anne - août 2015.pdf. Postures enseignantes. Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées. Un contexte idéologique et politique pressant 1Partout en Europe et en Amérique, la question de l’école et de la formation des maîtres devient une question politique et idéologique de premier plan.

Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées

Les cursus de formation sont rallongés ici, raccourcis, là. Les institutions de formation sont prises dans la tourmente permanente de remises en cause, de campagnes médiatiques, de prescriptions institutionnelles, elles-mêmes soumises au maelström d’une pensée politique qui puise plus ses arguments dans des logiques économiques, technocratiques, supranationales que dans la culture accumulée par les enseignants, par les formateurs et les travaux de recherche. En même temps, l’évolution sans précédent des savoirs et des moyens de leur diffusion, la transformation dans nos pays développés des modes de vie (travail, loisirs, mentalités) questionnent en profondeur la place de l’école, ses visées et ses modes d’enseigner.

La transposition nécessaire d’un ensemble très riche de travaux théoriques. Comment enseigner à l’heure de la « post-vérité » ? Dans l’environnement « post-vérité » actuel (ou post-truth) les enseignants font face à de nouveaux défis.

Comment enseigner à l’heure de la « post-vérité » ?

Leurs étudiants sont exposés à un répertoire d’idéologies et croyances de plus en plus varié. Certaines idéologies sont alimentées par ce qui est astucieusement appelé aux États-Unis la « droite alternative » ou « alt-right », ainsi que la profusion de mouvements identitaires à travers l’Europe. L’année 2016, avec Brexit et Trump comme mascottes, a marqué l’entrée d’une toute nouvelle « structure de permissivité » facilitée par les médias sociaux. Ce nouveau schéma permet aux individus de contourner le consentement des autorités traditionnelles (tels que les chefs religieux, les intellectuels ou experts, les leaders des partis politiques) ayant servi jadis comme les porte-étendards du discours admissible. Les 10 compétences-clés du monde de demain. Aucun doute, le futur nous intéresse.

Les 10 compétences-clés du monde de demain

Et comme le dit Woody Allen, nous avons plutôt intérêt… puisque c’est là que nous allons passer le reste de notre vie. Le Peoplesphere de février 2016 vous emmène dans les méandres des impacts de l’évolution socio-démographique sur nos organisations à l’horizon 2030. Le Forum Economique Mondial quant à lui a publié ce 10 mars un article particulièrement intéressant sur les compétences-clés dans le monde de demain. Les conclusions résultent de l’analyse de 213 enquêtes sur les nouveaux modes d’apprentissage des étudiants et de la mise en perspective avec les enseignements du dernier Forum Economique de Davos qui a eu lieu en janvier 2016. Morceaux choisis.