background preloader

La France des Marges : Capes 2018

Facebook Twitter

Inégalités en France: et si on les mesurait sérieusement? L'observatoire des inégalités vient de publier un rapport sur les inégalités en France.

Inégalités en France: et si on les mesurait sérieusement?

On y apprend que les inégalités de revenu s'accroissent, mais aussi qu'il est très difficile de les mesurer car les outils statistiques ne sont pas adaptés. Une question politique, et non technique. L'observatoire des inégalités n'est pas un organe officiel ou public. Le territoire selon Claude Raffestin. Un territoire est un état de nature au sens où Moscovici définit cette notion ; il renvoie à un travail humain qui s’est exercé sur une portion d’espace qui, elle, ne renvoie pas à un travail humain, mais à une combinaison complexe de forces et d’actions mécaniques, physiques, chimiques, organiques, etc.

Le territoire selon Claude Raffestin

Le territoire est une réordination de l’espace dont l’ordre est à chercher dans les systèmes informationnels dont dispose l’homme en tant qu’il appartient à une culture. Le territoire peut être considéré comme de l’espace informé par la sémiosphère (sémiosphère = ensemble des signes ; tous les mécanismes de traduction, qui sont employés dans les rapports avec l’extérieur, appartiennent à la structure de la sémiosphère) [...]

Les arrangements territoriaux constituent une sémiotisation de l’espace, espace progressivement "traduit" et transformé en territoire.[...] Claude Raffestin, in : Espaces, jeux et enjeux,1986. Intro48. Maillage. Maillage du territoire français | Maillage du territoire de l'Union européenne | Maillage des régions méditerranéennes | Maillage du territoire chinois | Maillage du territoire brésilien Découpage de l’espace qui permet son appropriation, sa gestion ou sa connaissance.

Maillage

Espaces à risque et marges : méthodes d’approche des vulnérabilités urbaines à Lima et Quito. Cet article s’appuie notamment sur les recherches effectuées dans le cadre du programme PACIVUR en collaboration avec la direction de la planification de la municipalité de Quito, avec l’entreprise d’assainissement des eaux de Quito (EMAAP-Q), avec la municipalité du disctrict de El Agustino à Lima, avec l’ONG COOPI.

Espaces à risque et marges : méthodes d’approche des vulnérabilités urbaines à Lima et Quito

Que ces partenaires en soient remerciés ainsi que Jérémy Robert, doctorant, et Pauline Gluski, ingénieure, pour leurs conseils. 1 Cet article s’appuie notamment sur les recherches effectuées dans le cadre du programme PACIVUR en (...) 1Cet article présente l’approche politique et sociale d’une géographie des risques menées depuis dix ans en Equateur et au Pérou dans le cadre de l’UR029 de l’IRD1. La recherche sur le risque en géographie soulève des questions épistémologiques majeures dans la mesure où le risque est un objet abstrait qui correspond à une virtualité.

Ciudad Sandino, marge urbaine en périphérie de Managua ? Dans la lointaine périphérie de Managua, Ciudad Sandino (fig. 1) s’impose comme un des éléments constitutifs de la métropole nicaraguayenne.

Ciudad Sandino, marge urbaine en périphérie de Managua ?

Apparue à la fin des années soixante, Ciudad Sandino est désormais une des trois municipalités qui la compose. Ce territoire est très distinct de la municipalité de Managua, à la fois spatialement et socialement. De nombreux indices en font une marge urbaine. Dès son apparition, ce territoire placé à l’écart de Managua sert de zone de déversement urbain. Les marginalités : du subi au choisi (The marginalities : from unvolontary to intentional) Longtemps, marginalité spatiale et marginalité sociale ont été perçues dans le cadre d'une relation linéaire d'exclusion : beaux quartiers/banlieues, ville/campagne, centre/ périphérie...

Les marginalités : du subi au choisi (The marginalities : from unvolontary to intentional)

À l'origine, la marge est en effet spatiale ; c'est la bordure (mar go) et la frontière germanique (marka). « En marge » est relevée dans la langue française en 1831, mais il faut attendre les années 1960 pour que le sociologue G. Balandier lui confère le sens de non conforme à un système ou une norme. La marginalité devient alors sociale : le marginal est celui qui vit en marge de la société ; marginaliser c'est rendre atypique ou considérer comme secondaire. La marginalité sociale, qui désigne à l'origine une façon de vivre différemment pour une minorité (les artistes par exemple), devient vite très connotée négativement au plan social (pauvreté, exclusion...). Lieux centraux. La théorie des lieux centraux a été conçue, principalement par W.

Lieux centraux

Christaller, toujours vivant ! 1Dans son petit ouvrage « The self-Organizing Economy », l’économiste américain Paul Krugman, prix Nobel d’économie 2008, propose un modèle mathématique de l’émergence d’aires urbaines polycentriques.

Christaller, toujours vivant !

Plus précisément, il se focalise sur la manière dont les centres de bureaux (ce qu’il appelle les « edge cities » en référence à l’ouvrage de J. Garreau) peuvent apparaître dans une aire métropolitaine. Son modèle, inspiré des équations de réaction-diffusion, permet de faire émerger différentes structures spatiales périodiques à partir d’une situation initiale homogène. Ce faisant, Paul Krugman prend ses distances de manière quelque peu ostentatoire avec les travaux classiques menés en géographie autour des lieux centraux (notamment par Christaller et Lösch), qu’il considère comme étant de nature davantage descriptive qu’explicative. 3Ces hypothèses simples ont des conséquences directes importantes lorsqu’on les combine.

Le tourisme solidaire communautaire à l'épreuve des illusions culturaliste et participative. L'exemple d'une expérience au Bénin. Refusant la dichotomie entre un “bon” tourisme, qui serait automatiquement porteur de développement économique, social et culturel pour les populations locales et “un tourisme de masse” nécessairement malfaisant pour celles-ci, au profit d’une démarche d’identification et de prise en compte des problèmes inhérents à chaque forme de tourisme, nous nous intéressons aux conditions de réussite des formes de tourisme “alternatives”.

Le tourisme solidaire communautaire à l'épreuve des illusions culturaliste et participative. L'exemple d'une expérience au Bénin

Nous le faisons en interrogeant les illusions culturaliste et participative qui affectent le tourisme alternatif lorsqu’il est trop certain qu’il suffit de mettre en œuvre une forme de tourisme qui encourage la participation de la population, pour qu’à partir d’une méthodologie simple et universalisable, couplée aux bonnes intentions de chacun, le tourisme produise les résultats escomptés. Dans un premier temps, nous développerons le projet expérimental mis en œuvre par ATC en mettant en évidence le modèle normatif sur lequel il repose. Méthodologie - Eurostat. En 2011, les Directions générales de la Politique Régionale et Urbaine, l'Agriculture et du Développement Rural, Eurostat et le Centre commun de recherche (JRC) ont, en collaboration avec l'OCDE, revu la classification par degré d'urbanisation (DEGURBA), et élaboré une méthodologie commune qui sera utilisée par les services de la Commission et par l'OCDE.

Méthodologie - Eurostat

Cette méthodologie classe les unités administratives locales de niveau2 (UAL2 ou municipalités) en fonction d'une combinaison de critères de proximité géographique et de seuil de population minimal, qui sont appliqués à des cellules de population d'1 km². Cette approche, fondée sur le carroyage du territoire en cellules d'1 km², permet d'éviter les distorsions induites par l'utilisation d'UAL2 de formes ou de superficies différentes. La classification par degré d'urbanisation distingue trois types d'UAL2: Villes (autre dénomination: zones à forte densité de population) Plus de 50 % de la population vit dans des centres urbains.

Définition - Taux de chômage. Grand Paris, le grand retour de l’Etat aménageur. Jean François Carenco met de l'ordre dans le Grand Paris. Manuel Valls lui a confié la mission en avril. Et en six mois et deux comités interministériels, le Préfet de la Région Ile-de-France a tout remis d'équerre. L'homme a suffisamment de bouteille pour ne pas s'engluer dans ce qu'il appelle « les débats de vieillards » et passer outre les « postures » des élus.

Il avance et il tranche. D'abord la métropole du Grand Paris fonctionnera donc le 1er janvier : « D'accord, elle est a minima, avoue le Préfet mais elle existe et elle va grandir. Ensuite, tous les financements du Grand Paris Express seront assurés fin 2015 et toutes les enquêtes publiques seront terminées fin 2016. Le Grand Paris version gouvernance et version transports, c'est bouclé. Une OIN spécialement pour PSA Aulnay Sur ces zones l'Etat va installer des gouvernances propres, mobiliser les opérateurs publics d'aménagement, les élus et prendre les choses en main. Marge et dynamique territoriale. 1La marge est un objet d'étude géographique assez paradoxal. Souvent présente dans l'analyse de l'organisation d'un territoire, soit elle est considérée comme une donnée secondaire à cette organisation et, à ce titre, largement laissée de côté, tels les bords extrêmes d'une région, soit, au contraire, elle est retenue comme la caractéristique dominante de ce territoire, la base de son organisation et elle occupe alors tout le champ de l'analyse, non plus en tant que telle mais comme une donnée intrinsèque de l'organisation même de ce territoire, le vieux terme de "marche" venant en support à cette acception.

La ville face à ses marges. La ville face à ses marges Alexis Sierra et Jérôme Tadié De villes moyennes telles que Mérida ou Aracaju, jusqu’aux métropoles comme Mexico, ce numéro analyse l’effet des marges sur les constructions urbaines. Ce dossier traite ainsi de la constitution de territoires urbains particuliers, aussi bien comme objet de départ (la marge considérée comme espace) que comme point d’arrivée (des populations marginales qui s’inscrivent dans certains espaces urbains). « La ville face à ses marges » met l’accent sur les relations entre les acteurs des marges et ceux du reste de la ville. Innovation et territoires de faible densite etude. 144000475. Notion à la une : marginalité. Aux origines de la notion : la marginalité en sciences sociales Les historiens comptent parmi les premiers à avoir introduit dans le champ des sciences sociales la notion de marginalité sociale.

Ainsi, Bronislaw Geremek s’intéresse à la figure du vagabond dans son analyse de la pauvreté dans les cités médiévales. Ecole de Chicago. L'École de Chicago est d'abord une école de sociologie, à partir du premier département de sociologie américain, fondé à l'Université de Chicago dès 1892. On désigne habituellement sous l’expression “ École de Chicago ” un ensemble de travaux de recherches sociologiques conduites, entre 1915 et 1940, par des enseignants et des étudiants de l’université de Chicago. L’École de Chicago est une sociologie urbaine qui a entrepris une série impressionnante d’études sur les problèmes auxquels la ville de Chicago était alors confrontée du fait de sa très forte croissance (5 000 habitants en 1840, 1 million en 1890). Mais elle a surtout consacré nombre de ses travaux à un problème politique et social majeur, qui concernait alors toutes les grandes villes américaines et débordait le seul cadre d’une sociologie de la ville : celui de l’immigration et de l’assimilation des millions d’immigrants à la société américaine.

Pour approfondir : Mise à jour : juillet 2015. Marginalité. Les historiens comptent parmi les premiers à avoir introduit dans le champ des sciences sociales la notion de marginalité sociale. Centre/Périphérie. La frontière franco-brésilienne (Guyane/Amapá), un modèle hybride entre mise en marge et mise en interface. 1En géographie des frontières, la modélisation constitue une pratique qui n’est pas systématisée. Hérodote : stratégies, géographies, idéologies / dir.-gérant Yves Lacoste. Aller au contenu. «La France périphérique» de Christophe Guilluy: la géographie est un sport de combat. Carte muette, fond de carte : France, littoraux, frontières, hydrographie, principales villes (grisé) Institut national de la statistique et des études économiques.

L'Observatoire des Territoires. Les friches : espaces en marge ou marges de manœuvre pour l'aménagement des territoires ? Ces modes de gestion des mutations spatiales vont du simple traitement des symptômes, corollaire, dans les années 1950 à 1990, d’une perception épidermique des friches, faisant désordre dans le paysage, à une intervention plus directe et anticipatrice sur les systèmes d’activités ou dans les démarches d’aménagement. Cela correspond à l’instrumentalisation sociale plus récente des friches. Le territoire grenoblois (fig. 4), fond de vallée localisé entre trois massifs (Belledonne, Chartreuse et Vercors), est propice à l’analyse des friches qui le composent, tant ses espaces dédiés à l’urbanisation et à la production agricole sont contraints foncièrement.

Visualisez vingt-cinq ans de désindustrialisation dans les départements français. La France des marges (2016-17) William Bunge, le géographe révolutionnaire de Detroit, par Allan Popelard, Gatien Elie & Paul Vannier (Les blogs du Diplo, 29 décembre 2009) La France des marges : quelques grands axes thématiques. La France des marges : tentative de définition du sujet. 11.1. Les aires urbaines, une nouvelle géographie de la France.