background preloader

ECONOMIE DES MEDIAS

Facebook Twitter

L'ogre Amazon a encore faim. Avec Amazon, tout est affaire de tapis rouge.

L'ogre Amazon a encore faim

Le 11 mai prochain, la firme américaine montera les marches de Cannes en tant que producteur exclusif de Café Society, le nouveau long-métrage de Woody Allen, présenté en ouverture du festival - avant de dévoiler, quelques jours plus tard, le film de Nicolas Winding Refn (Drive), The Neon Demon. Pour ce géant - qui s'est récemment lancé dans les séries télévisées (parmi lesquelles Le Maître du haut château, produite par Ridley Scott) -, c'est une consécration, une reconnaissance institutionnelle.

Qui aurait cru qu'une petite librairie en ligne allait construire un modèle à même de reconfigurer toute l'industrie culturelle? L’uberisation est-elle le facteur commun à toutes les activités en ligne ? – Économie du document. Thibault Savignac (ENS) et Pierre-Emmanuel Denys (ENSSIB) La vogue du terme un peu flou d’uberisation a de quoi laisser perplexe.

L’uberisation est-elle le facteur commun à toutes les activités en ligne ? – Économie du document

Son actualité paraît datée au vu des principes auxquels le terme prétend renvoyer. Les petites annonces entre particuliers ne sont pas nouvelles, les services à la personne non plus. Pourtant les deux principes à l’origine de ces services se retrouvent aujourd’hui sous les vocables de p2p (pair à pair) et de gig economy (littéralement “économie des petits boulots”). Ces principes ont pris une place considérable en France sous le nom d’économie collaborative1 que ce soit dans l’actualité, l’économie et bien sûr dans les habitudes de consommation2. L’ubérisation, « horizon indépassable de notre temps » ? Un modèle économique nouveau et agressif… Selon ses détracteurs, l’uberisation repose sur une approche disruptive5. . … dans un contexte économique et social difficile pour les entreprises traditionnelles. Hachette sera-t-il emporté au gré du fleuve Amazon ? – Économie du document.

Ce billet a été rédigé par Jonathan Gosselin (EBSI) et Lénaïk Le Duigou (Enssib) dans le cadre du cours en ligne Economie du web.

Hachette sera-t-il emporté au gré du fleuve Amazon ? – Économie du document

Du grand fleuve au volcan, on ne sait quelle métaphore géo-sismique siérait le mieux à Amazon, entreprise hors-normes devenue, en vingt ans à peine, l’incontournable géant du commerce en ligne que l’on sait. La croissance fulgurante d’Amazon s’est faite dans la douleur, tant en interne que chez ses fournisseurs. Les exaltants rebondissements du bras de fer commercial opposant depuis des mois Amazon à l’éditeur Hachette Books Group, second groupe d’édition aux Etats-Unis, en sont une nouvelle illustration, l’éditeur étant en apparence celui qui a le plus à perdre dans le conflit. Alors, David contre Goliath? Ce n’est pas si simple. Salaun jm 7 Piliers eco du document. Y-a-t-il de la place pour une concurrence à Amazon ? – Économie du document. Billet rédigé par Jean-François Huot (EBSI) et par Bénédicte Fey (Enssib) dans le cadre du cours sur l’économie du document/web.

Y-a-t-il de la place pour une concurrence à Amazon ? – Économie du document

Fermons toutes les bibliothèques et payons à chaque citoyen un abonnement au Kindle Unlimited de Amazon, nous dit Tim Worstall dans un article du Forbes de juillet 2014. Au-delà de 600.000 titres disponibles (pour 9,99 $ par mois), c’est plus que n’importe quelle bibliothèque de quartier et plus que n’importe quel concurrent peuvent offrir. Pourquoi s’en priver ? Pourtant, les « big 5 » publishers refusent de participer à cette offre illimitée trop belle pour être vraie et qui constitue l’aboutissement logique d’une stratégie de captation de l’attention qu’Amazon pratique depuis ses débuts.

Le géant américain a supplanté tous ses concurrents dans le domaine de la vente de livres numériques, via sa liseuse dédiée Kindle, en donnant l’impression d’offrir des prix imbattables. Avec les éditeurs traditionnels, d’importantes luttes concurrentielles se sont jouées. Dossier spécial Amazon: Jusqu'où peut aller... - Grande Distribution et consommation. A lire cette semaine, une enquête spéciale de la rédaction de LSA: - Et maintenant, l'âge adulte Parti d'un garage pour mailler le monde entier, Amazon est devenu en vingt ans le seul vrai challenger à l'hégémonie de Walmart sur le commerce mondial.

Dossier spécial Amazon: Jusqu'où peut aller... - Grande Distribution et consommation

Après avoir changé en profondeur les usages sur internet, l'entreprise de Jeff Bezos devra s'affranchir de ses dernières frontières. - Jeff Bezos, infatigable visionnaire Surdoué, intenable, fluet, charismatique. . . . - C'est l'histoire d'un américain et de millions de Français... Epié, critiqué, voire attaqué, Amazon reste sourd face à la vindicte médiatique. Amazon, l’envers de l’écran, par Jean-Baptiste Malet (Le Monde diplomatique, novembre 2013) Détachant son regard des affiches du syndicat allemand Ver.di — le syndicat unifié des services — punaisées au mur de la salle de réunion, Mme Irmgard Schulz se lève soudain et prend la parole. « Au Japon, raconte-t-elle, Amazon vient de recruter des chèvres pour qu’elles broutent aux abords d’un entrepôt.

Amazon, l’envers de l’écran, par Jean-Baptiste Malet (Le Monde diplomatique, novembre 2013)

L’entreprise les a badgées avec la même carte que celle que nous portons autour du cou. Tout y est : le nom, la photo, le code-barres. » Nous sommes à la réunion hebdomadaire des employés d’Amazon à Bad Hersfeld (Land de Hesse). En une image, l’ouvrière logistique vient de résumer la philosophie sociale de la multinationale de vente en ligne, qui propose au consommateur d’acheter en quelques clics et de se faire livrer sous quarante-huit heures un balai-brosse, les œuvres de Marcel Proust ou un motoculteur (1).

Les magasins automatisés rêvés d’Amazon. Des magasins gérés presque entièrement par des robots… Le modèle imaginé par la multinationale pose la question de la disparition des emplois non qualifiés.

Les magasins automatisés rêvés d’Amazon

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Luc Vinogradoff Bientôt vous n’aurez plus besoin de sortir votre portefeuille ou même de faire la queue après avoir fait vos courses, si le futur décrit par Amazon devient réalité. Y-a-t-il de la place pour une concurrence à Amazon ? – Économie du document. Billet rédigé par Jean-François Huot (EBSI) et par Bénédicte Fey (Enssib) dans le cadre du cours sur l’économie du document/web.

Y-a-t-il de la place pour une concurrence à Amazon ? – Économie du document

Fermons toutes les bibliothèques et payons à chaque citoyen un abonnement au Kindle Unlimited de Amazon, nous dit Tim Worstall dans un article du Forbes de juillet 2014. Au-delà de 600.000 titres disponibles (pour 9,99 $ par mois), c’est plus que n’importe quelle bibliothèque de quartier et plus que n’importe quel concurrent peuvent offrir. Pourquoi s’en priver ? Pourtant, les « big 5 » publishers refusent de participer à cette offre illimitée trop belle pour être vraie et qui constitue l’aboutissement logique d’une stratégie de captation de l’attention qu’Amazon pratique depuis ses débuts. Le géant américain a supplanté tous ses concurrents dans le domaine de la vente de livres numériques, via sa liseuse dédiée Kindle, en donnant l’impression d’offrir des prix imbattables. Avec les éditeurs traditionnels, d’importantes luttes concurrentielles se sont jouées.

Amazon : Actualité de la société de commerce électronique. Présentation d'Amazon Les origines d’Amazon.fr remontent à 1994, année durant laquelle Jeff Bezos lance, aux États-Unis, une petite librairie en ligne, baptisée Amazon.com.

Amazon : Actualité de la société de commerce électronique

La vente d’un premier livre, un essai sur l’intelligence, est réalisé en juillet 1995. Le 15 mai 1997, Amazon fait son premier échange d’actions au Nasdaq, sous l’acronyme AMZN. Connaissant un succès important au pays de l'oncle Sam, l’entreprise s’internationalise, dès 1998, et investit le marché européen en implantant des centres de distribution en Angleterre et en Allemagne. Au début des années 2000, le développement de la société s’accélère avec la création d’un nouveau centre de distribution allemand à Bad Hersfeld. A qui profite Amazon ? Amazon a 20 ans : à chacun sa vision du géant de la distribution.