background preloader

Paris Attack 13 nov 2015

Facebook Twitter

Alain BADIOU : à partir des meurtres de masse du 13 novembre (1h46) Je suis devenu salafi grâce à l’école de la République. J’écris cet article, et je ne cesse de m’interroger sur le bien-fondé de ma démarche.

Je suis devenu salafi grâce à l’école de la République

L'hommage du batteur d'Eagles Of Death Metal aux fans français qui l'ont aidé. MUSIQUE - Julian Dorio, le batteur des Eagles of Death Metal, a rendu hommage aux victimes des attentats du 13 novembre sur Instagram.

L'hommage du batteur d'Eagles Of Death Metal aux fans français qui l'ont aidé

Le musicien a publié une photo, visible ci-dessous, de lui à Notre-Dame. Il remercie au passage les fans qui l'ont aidé à s'enfuir et joindre ses proches. Membre fondateur du groupe The Whigs, Dorio accompagnait les Eagles of Death Metal en tournée. Il mentionne dans la légende du cliché sa "nouvelle famille de l’autre côté de l’Atlantique".

"Avec mon groupe Eagles of Death Metal, j’ai eu le privilège de jouer devant un des publics les plus énergiques de notre tournée quand, presqu'à la moitié du concert, l’inimaginable s’est produit", écrit Dorio. Guerre et guerre. Par Dominique FAGET Scène de panique dans les environs de la place de la République à Paris, le 13 novembre 2015 (AFP / Dominique Faget) PARIS, 15 novembre 2015 – Tout commence par un coup de téléphone chez moi, ce vendredi soir, alors que je suis photographe de permanence à Paris.

Guerre et guerre

La rédactrice en chef photo de l’AFP m’annonce que des coups de feu auraient été tirés dans le dixième arrondissement de la capitale. Pour le moment, on ne sait rien de plus. Mais où est donc passé l'imam de Villetaneuse ? Raphaël Liogier : «Ne pas confondre jihadisme et néofondamentalisme» Daech n’est pas Al-Qaeda, le recrutement ne se fait plus de la même manière, estime Raphaël Liogier, philosophe et sociologue du religieux, professeur à l’institut d’études politiques (IEP) d’Aix-en-Provence et au Collège international de philosophie de Paris.

Raphaël Liogier : «Ne pas confondre jihadisme et néofondamentalisme»

Aujourd’hui, les jihadistes basculent dans le terrorisme, comme s’ils devenaient islamistes a posteriori. Le problème de la France, estime le spécialiste, est la confusion symptomatique entretenue sur les causes de ce nouveau terrorisme. Raphaël Liogier vient de publier le Complexe de Suez, le vrai déclin français (édition du Bord de l’eau). «Les tueurs sont revenus, eux ou d’autres, vivants ou morts…» Dans la nuit du 7 janvier, en salle de réveil à la Pitié Salpêtrière, j’ai d’abord cru que j’avais rêvé.

«Les tueurs sont revenus, eux ou d’autres, vivants ou morts…»

J’étais chez moi, dans mon lit, paisiblement allongé sur le dos. J’allais boire mon café, écrire un article, marcher ou pédaler dans Paris. Les vagues et délirantes images qui m’enveloppaient, aussi intenses et vraisemblables soient-elles, m’indiquaient des petits personnages couverts de noirs qui faisaient irruption pendant la conférence de Charlie Hebdo et éliminaient un par un la plupart de ses participants, dont moi. The English-speaking world could learn a lot from France to rebuild trust in the media — First Draft News. DAESH : autopsie d'un monstre. Le pétrole et l’argent de Daech : voici les faits. Les pays occidentaux financent-t-ils le terrorisme de Daech en lui achetant du pétrole ?

Le pétrole et l’argent de Daech : voici les faits

Non, assurent les deux spécialistes interrogés, Matthieu Ausanneau (Shift Project) et Valérie Marcel (Chatham House). Si l’or noir reste une source de financement importante pour l’Etat islamique, ce dernier exporte peu et complète son budget par d’autres trafics. Faisons le point. De quelles ressources pétrolières Daech dispose-t-il ? L’État islamique contrôle actuellement 60 % des ressources pétrolières de Syrie. Après les attentats, changer d’imaginaire. Errance en noir et blanc dans Paris sous le choc. L’Etat islamique, un ennemi insaisissable. C’est la question qui hante tous les états-majors des grandes puissances occidentales : peut-on, et si oui comment ?

L’Etat islamique, un ennemi insaisissable

, vaincre militairement l’Etat islamique ou l’affaiblir durablement, ne serait-ce que pour l’empêcher d’attirer à lui de jeunes musulmans du monde entier venus s’enrôler sous l’étendard du jihad ? D’emblée, le bât blesse. Les mêmes états-majors ne sont toujours pas tombés d’accord pour définir la nature de leur ennemi. «Nous n’avons même pas compris le concept», reconnaissait en décembre 2104 le chef des opérations spéciales américaines, le général Michael Nagata, dans un document confidentiel cité par The New York Times. Pourquoi l’EI est-il un groupe jihadiste différent des autres ? Au départ, l’organisation que dirige Abou Bakr al-Baghdadi apparaît comme le point de rencontre entre des islamistes issus de la mouvance d’Al-Qaeda et des officiers (sunnites) de l’armée vaincue de Saddam Hussein.

En quoi l’EI constitue-t-il une armée ? "Ne renoncer à rien": le cri de François Morel. It's Time to Talk: Islam and the Future of Tolerance. By Jason Gots I am well aware that writing anything at all about the recent attacks in Paris (and Turkey, and Beirut, and wherever else attacks may have occurred by the time this goes to web) is to walk into a rhetorical snake pit.

It's Time to Talk: Islam and the Future of Tolerance

People, not surprisingly, have strong opinions about religion, mass murder, and geopolitics. Here is just a sampler of opinions I have heard expressed by pundits and friends in the week since the Paris attacks: This is an attack on all humanity, all values of human decency, and all people who aspire to be rational should condemn it in the strongest possible terms.People should not express solidarity with Paris because they did not express similar solidarity with other countries that have experienced similar tragedies.

People should leave other people alone and let them mourn however they want to. People stake out these positions and defend them, and more often than not, end up attacking others who disagree with them, ad hominem. La réponse de Jacques Rancière à Jacques-Alain Miller. J’ai trouvé hier soir cette réponse de Jacques Rancière à ma lettre ouverte du 7 avril.

La réponse de Jacques Rancière à Jacques-Alain Miller

Il me laisse libre de la considérer comme privée ou « comme réponse publique à (ma) lettre publique ». La voici donc. Je ferai mon profit de ses remarques et objections, dont je le remercie. — JAM, le 10 avril 2015 Cher Jacques-Alain Miller, Tu te demandes si nous vivons dans le même pays. Tu te dis curieux de connaître le « tout le monde » dont je dis qu’il est d’accord pour condamner la boucherie du 7 janvier. Tu m’accuses de renier l’universalisme sous prétexte qu’il ne véhiculerait plus aujourd’hui que xénophobie et racisme. Je ne me défausse pas concernant les filles voilées en France. Concernant la liberté d’expression, je maintiens que sa définition stricte concerne le rapport entre l’Etat et ceux qui expriment leur opinion. Pour le reste, tu m’objectes que le Parti socialiste n’est pas seul à avoir tué la gauche et que le Parti communiste y a sa part.

Charlie Hebdo and the dawn of French McCarthyism. In the aftermath of the killings in Paris in January 2015, the French media as well as the government and most politicians delivered an emphatic verdict on those barbaric assassinations: what was at stake, they concurred, was the issue of freedom of speech.

Charlie Hebdo and the dawn of French McCarthyism

In other words, through their actions, the murderers had attempted to silence free speech, a cardinal value in French society. From the outset, it was clear that the deeply unpopular socialist executive was trying to rally public opinion under the “Je suis Charlie” banner. To some extent, President François Hollande and Prime Minister Manuel Valls managed to achieve this objective. The “Charlie Effect” – as it was called in the French media – did not last long though.

Le pétrole et l’argent de Daech : voici les faits. VIDEO. Contre-courant : "Pourquoi ceci n’est pas une guerre de religion" Pour cette édition exceptionnelle de «Contre-courant» consécutive aux attentats du 13 novembre 2015 à Paris, le philosophe Alain Badiou et Aude Lancelin reçoivent Raphaël Liogier, professeur à Sciences Po Aix, auteur du «Mythe de l’islamisation» (le Seuil) et du «Complexe de Suez. Le vrai déclin français» (Le Bord de l’eau). Qu’est-ce qui nourrit aujourd’hui ce phénomène djihadiste d’un genre nouveau au sein des sociétés occidentales? Les réponses adoptées par le gouvernement français depuis les tueries de la semaine dernière sont-elles adaptées au péril? Autant de questions qui se verront ici débattues avec un invité qui fut l’un des premiers experts auditionnés après les événements de «Charlie Hebdo» en janvier dernier. Paris, les jours d’après. Terrorism deaths in 2014 the highest on record: Global Terrorism Index 2015.

L'opinion publique n'existe pas, 1972. Exposé fait à Noroit (Arras) en janvier 1972 et paru dans Les temps modernes, 318, janvier 1973, pp. 1292-1309. Repris in Questions de sociologie, Paris, Les Éditions de Minuit, 1984, pp. 222-235. e voudrais préciser d'abord que mon propos n'est pas de dénoncer de façon mécanique et facile les sondages d'opinion, mais de procéder à une analyse rigoureuse de leur fonctionnement et de leurs fonctions. Ce qui suppose que l'on mette en question les trois postulats qu'ils engagent implicitement. Toute enquête d'opinion suppose que tout le monde peut avoir une opinion ; ou, autrement dit, que la production d'une opinion est à la portée de tous. Quitte à heurter un sentiment naïvement démocratique, je contesterai ce premier postulat.

«Bien sûr que je vais te vomir toute ma version dessus, tu vas pas comprendre, meuf» «Vendredi, j’ai rejoint mon amie des concerts vénères, celle qui fait des pogos avec moi comme quand on avait 14 ans, celle que je perds dans la foule après la première chanson et que je rejoins à la fin avec un "c’était si BIEN, nan ? SI BIEN OUAIIIIS ! " Avant, on a bu des bières au bar. Le serveur n’avait plus de Picon, et ce genre de détail est important. Du coup, on lui a dit qu’on n’allait pas s’attarder. Ça faisait longtemps que je n’avais pas dit à autant de monde où j’allais et ce que j’allais faire. VIDÉO DU FUTUR TERRORISTE - Quand Samy Amimour était en formation à la RATP.

Un ancien ami conducteur de bus se souvient de son collègue Samy Amimour, un des tueurs sanguinaires du commando du Bataclan, comme d’un jeune homme pieux, « il faisait ses cinq prières par jour, ne buvait pas d’alcool » et surtout « gentil, très poli, calme. On mangeait et rigolait ensemble ». Ali et Samy se sont connus en décembre 2010, pendant la formation au métier de chauffeur. « Ce n’est pas la RATP mais une compagnie privée qui nous formait, nous étions une quinzaine, dans ses locaux à Roissy Charles-de- Gaulle ». A lire : Samy Amimour itinéraire d'un radicalisé L’apprentissage durera 3 mois et demi.

Les horaires : de 9h-12h et de 13H30 à 17h. Two Suspects Sold Bar in Brussels Not Long Before Paris Attacks. Eagles of Death Metal Make First Statement on Paris Attacks. Deformed Symmetries. TV host Waleed Aly rips 'weak' Islamic State apart after Paris attacks. La liberté n’est pas une faiblesse. Édito La guerre, donc. François Hollande a endossé, comme il sait le faire, ses habits les plus martiaux pour s’adresser au Congrès réuni et à la nation tout entière. Par la gravité du ton, la qualité des formules, la densité du discours, il a pris la mesure de cette épreuve historique et, par la même occasion, marqué un point politique. L’augmentation des moyens de sécurité, l’expulsion des étrangers convaincus d’activité terroriste, la coopération internationale contre la terreur, l’intensification des opérations contre l’Etat islamique, sont légitimes.

D’autant que ces annonces sont encadrées par le rappel des principes de liberté et complétées par la volonté de respecter le droit d’asile. Démesure d’urgence à Versailles. Devant le Parlement réuni lundi en Congrès à Versailles, le chef de l’Etat a souhaité l’adoption rapide de plusieurs mesures pour renforcer les moyens de lutte contre le terrorisme.

Expliquant qu’en termes de moyens, le «pacte de sécurité» l’emportait sur le «pacte de stabilité». Déchéance de nationalité Le Front national et une partie de la droite le réclamaient, François Hollande va le faire : la déchéance de nationalité sera simplifiée «pour une personne condamnée pour des actes de terrorisme». Prévue par l’article 25 du code civil, une telle déchéance est déjà possible en cas de crimes ou délits graves. Dans son discours, François Hollande a souhaité étendre la déchéance aux binationaux ayant acquis la nationalité française à la naissance. Le chef de l’Etat souhaite également pouvoir «interdire à un binational de revenir sur le sol national sauf à ce qu’il se soumette à un dispositif de contrôle». Syria oil map: the journey of a barrel of Isis oil.

Fighting Islamic State - Bloomberg QuickTake. The Situation A rampage by Islamic State terrorists in Paris Nov. 13 demonstrated the group’s reach beyond the Muslim world and redoubled pledges by the U.S. and European governments to fight it. Inherent Resolve’s results so far have been mixed. Le père d’un des kamikazes avait tenté, en vain, de le ramener de Syrie. Don’t Blame Islam. After the attack on Charlie Hebdo, certain liberals joined conservatives in declaring that the killer was Islamic extremism.

Any suggestion of Western culpability would be inaccurate, if not immoral. “The murders today in Paris are not a result of France’s failure to assimilate two generations of Muslim immigrants from its former colonies,” wrote George Packer. They’re not about French military action against the Islamic State in the Middle East, or the American invasion of Iraq before that. Isis Inc: how oil fuels the jihadi terrorists. N the outskirts of al-Omar oilfield in eastern Syria, with warplanes flying overhead, a line of trucks stretches for 6km.

Some drivers wait for a month to fill up with crude. Falafel stalls and tea shops have sprung up to cater to the drivers, such is the demand for oil. Traders sometimes leave their trucks unguarded for weeks, waiting for their turn. This is the land of Isis, the jihadi organisation in control of swaths of Syrian and Iraqi territory. The trade in oil has been declared a prime target by the international military coalition fighting the group. Untitled. Untitled. Génération Bataclan : la jeunesse qui trinque. What I Discovered From Interviewing Imprisoned ISIS Fighters. Forbes Welcome. Abou Moussab Al-Souri, l'homme qui a théorisé le "nouveau jihad" Islam, réforme-toi… Syrie, Irak : la carte des offensives contre l'Etat islamique. Réapprendre à penser la guerre. Villepin : « Faire croire que nous sommes en guerre est un piège.

Guerre et guerre. The terrifying moment that a false alarm panicked crowds at the Place de la Republique in central #Paris (Reuters) My Night During the Paris Attacks. Riding to the Scene in the Paris Attacks. The Flood Of Syrian Refugees Puts ISIS On The Defensive : Parallels. Paris : une fausse alerte crée la panique aux abords de République. Les guerres perdues de François Hollande et Nicolas Sarkozy. What ISIS Really Wants. Enquête. Ce que veut vraiment l’Etat islamique. Exclusif. Le cri d'alarme du juge Trévidic - "La France est l'ennemi numéro un de l'Etat islamique" Paris attacks: In France the enemy, to a significant extent, is within. Paris attacks: 'Am I scared? Of course I am nervous': ISIS's new targets. Watch Pianist Perform John Lennon's 'Imagine' Outside Paris' Bataclan. Paris witness: Simon Kuper in the Stade de France.