background preloader

Média

Facebook Twitter

Mépris, mensonge, truquage… ou le journalisme français vu par une sud-coréenne. Affaire Halimi version goy : les médias prêtent silence. D’Ilan Halimi à Christophe Rambour, en passant par Saïd Bourarach, embarquons pour un voyage au pays du « deux poids, deux mesures ».

Affaire Halimi version goy : les médias prêtent silence

On apprend ce vendredi dans le Courrier picard que Christophe Rambour était un jeune homme sans histoire qui n’avait jamais eu de problème avec la justice, unanimement apprécié de son entourage, gentil et serviable. Il a été séquestré et torturé pendant plusieurs semaines par un groupe de 5 personnes âgées de 25 à 30 ans, avant d’être tué et éparpillé dans la nature par ses bourreaux. Ce fait divers est, pour le moment, exclusivement traité par la presse régionale. Le Courrier picard, l’Aisne Nouvelle, France 3 Picardie et France bleue Picardie ont couvert l’événement dans la rubrique chiens écrasés… Mais où sont les grands médias de masse ? Point de relais sur BFMTV, TF1 ou France Télévision Il aurait été professionnel de la part de nos « grands » médias d’informer le peuple de la suite de cette affaire.

Article proposé par Waxbeen. SYRIE: les mensonges de France 2 démasqués. Le « viol d’Évry » ou l’étrange traitement des faits divers. Dans la nuit du 29 au 30 mars dernier, une jeune fille de 18 ans sort du RER à Évry.

Le « viol d’Évry » ou l’étrange traitement des faits divers

C’est alors qu’elle est agressée par quatre adolescents âgés de 13 à 17 ans, dont trois sont de nationalité turque et le plus âgé de nationalité marocaine. Sous la menace d’un couteau, ceux-ci l’emmènent dans le parc de Courcouronnes où, après l’avoir dépouillée, ils la déshabillent, la frappent à coups de bâton (elle aura le nez et la mâchoire fracturés), puis la violent successivement et l’humilient de diverses manières. Elle est laissée en sang, à demi dénudée, après deux heures de calvaire, et récupérée par un automobiliste qui l’emmène immédiatement à l’hôpital. Grâce à la vidéosurveillance et au témoignage de la jeune fille, les coupables sont rapidement appréhendés et confondus par leur ADN. N’exprimant pas le moindre remords, ceux-ci affirmeront avoir agi ainsi « parce que les Français sont tous des fils de pute ». Crédit photo : drift-words et tml via Flickr (cc)

Ukraine, l’AFP prise en flagrant délit de propagande. Par Ender, Les Moutons Enrages (link is external) Un lecteur du blog signale une boulette tellement énorme de l’Agence France Propagande qu’elle semble trop grosse pour être accidentelle.

Ukraine, l’AFP prise en flagrant délit de propagande

Il s’agit ni plus ni moins que d’un mensonge grossier qui témoigne du parti pris total de cette agence dans le conflit ukrainien et de sa soumission au pouvoir politique. Mais voici les faits : La ville de Slaviansk est pilonnée depuis plusieurs jours par des moyens d’artillerie lourde, des tanks , (link is external) des batteries de missiles Grad et des mortiers de type Tulpan (link is external). Batterie de missiles Grad Des vidéos des bombardements ont été réalisées par des habitants, comme celle-ci : Pour quiconque a un minimum suivit le conflit il est évident que ce sont les troupes ukrainiennes, en l’occurrence la Garde Nationale, qui pilonnent la ville puisque celle-ci est aux mains des indépendantistes. Voilà, l’AFP crée une réalité « alternative » avec l’aide du journalisme 2.0.

A vous de juger. L’info selon BFM. Le petit monde des JT français - Agence Info Libre. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Le petit monde des JT français - Agence Info Libre

Mais de quoi parlent exactement nos JT français? Quand il s’agit de l’international, des États-Unis qui sont censés être un modèle de société pour l’Europe, de la Russie, et des pays incontournables dans la propagande l’actu du moment, mais sinon… Si nous sommes aussi mal informés au niveau international, la raison évoquée est la crise, les billets d’avions qui coutent chers, les frais de reportage, etc… Mais alors? Cela sert à quoi les agences de presse et internet??? Comment font les grands médias papier ou en ligne? De plus, certains sujets, s’ils sont « oubliés », ce n’est surement pas la crise qu’il faut accuser, par exemple Fukushima, la finance en Grèce, l’Algérie qui a autorisé la destruction du pays le gaz de schiste, Chypre ravagé financièrement par les financiers, ou le Qatar qui finance toujours plus le terrorisme… Ne pas informer n’est plus une questions d’argent, mais de choix!