background preloader

Inauguration / Investiture

Facebook Twitter

A Psychologist Analyzes Donald Trump’s Personality. Etats-Unis. Donald Trump: le monde catholique à l'épreuve (...) - Amérique du Nord. L’élection de Donald Trump et la défaite d’Hillary Clinton en novembre 2016, intervenus après le Brexit du mois de juin 2016, indiquent sans doute la fin d’un cycle politique qui avait vu son apogée dans les années 1990, sous la présidence du mari d’Hillary, Bill Clinton.

Etats-Unis. Donald Trump: le monde catholique à l'épreuve (...) - Amérique du Nord

La mondialisation reposant sur un libre-échange économique le plus ouvert possible, appuyé sur la libre circulation des personnes et les transformations sociétales, est aujourd’hui largement remise en cause, alors que les crises actuelles semblent confusément indiquer la réémergence des États et des Nations. Or, de manière significative, la question du vote catholique est apparue avec une importance inédite au cours de la campagne électorale américaine. A computer analysis of Trump's inauguration speech reveals what he was feeling while taking the oath of office — Quartz.

Analysis: How will Trump's refugee ban work? - American Politics. An analysis of Donald Trump’s inaugural speech. Vidéo géopolitique. Les Etats-Unis dans le monde, d'Obama à (...) - Vidéo. Ces deux spécialistes répondent de manière très claire aux questions suivantes : .

Vidéo géopolitique. Les Etats-Unis dans le monde, d'Obama à (...) - Vidéo

Quelles sont les idées fausses sur "Les Etats-Unis dans le monde ? " . Face à Trump, les indispensables contre-pouvoirs. Editorial.

Face à Trump, les indispensables contre-pouvoirs

Ce que l’on apprend de l’élaboration, en petit comité, du décret anti-immigration de Donald Trump fait froid dans le dos. Editorial du « Monde ». Dans son discours d’adieu au terme de deux mandats présidentiels en 1988, Ronald Reagan était revenu sur la célèbre analogie de « la ville qui brille sur la colline » pour comparer les Etats-Unis au phare du monde libre. « S’il devait y avoir des murs autour de cette ville, ajouta-t-il, ces murs auraient des portes. Et ces portes seraient ouvertes à tous ceux qui auraient le cœur et la volonté d’y venir. » Trump contre l'Europe : sa politique est une "catastrophe", c'est "presque suicidaire" Donald Trump avait usé de formules choc pour commenter l'actualité européenne, dans les quotidiens britannique The Times et allemand Bild, le 16 janvier.

Trump contre l'Europe : sa politique est une "catastrophe", c'est "presque suicidaire"

Philippe Moreau Defarges est chercheur à l’Institut français des relations internationales (IFRI) et auteur de La géopolitique pour les Nuls. Il ne mâchait pas ses mots, samedi 28 janvier sur franceinfo, estimant que la politique de Donald Trump est "suicidaire". L'Iran monte au créneau contre la diplomatie Trump. Par Anne Fauquembergue Pendant ce temps, Theresa May déroule une diplomatie agressive contre Bruxelles dans la perspective du Brexit.

L'Iran monte au créneau contre la diplomatie Trump

La première ministre britannique cherche à s'allier les pays qui doutent de l'Union Européenne. Elle est Ankara aujourd'hui. Les explications à suivre de Marina Daras et nous serons en direct avec Philippe Moreau Defarges de l'IFRI pour un décrytpage. Donald Trump Brings Uncertainty and Narcissism to White House. Davos: Trump déclenchera-t-il une guerre commerciale? Les propos de M.

Davos: Trump déclenchera-t-il une guerre commerciale?

Trump «sont une déclaration de guerre», a affirmé à l'AFP le Prix Nobel d'économie Joseph Stiglitz, en marge du Forum de Davos, en réaction aux menaces du futur président d'imposer des taxes sur les importations, notamment sur les voitures produites à l'étranger. Dans un entretien accordé au quotidien populaire allemand Bild et au journal britannique Times et paru lundi, le président élu a redit vouloir lourdement taxer, au titre des droits de douane, les importations aux États-Unis de produits fabriqués au Mexique, y compris pour le constructeur allemand BMW. Des propos qui ont ému une bonne partie de l'élite économique présente à Davos, un lieu qui prône le libéralisme depuis des lustres et qui a toujours fait du protectionnisme son ennemi. «La guerre commerciale, c'est comme la vraie guerre. Ces trois endroits dans le monde où on se réjouit de l'investiture de Trump.

Au Nigeria, des sécessionnistes qui suivent l'actu Un mouvement sécessionniste au Nigeria veut fêter Trump.

Ces trois endroits dans le monde où on se réjouit de l'investiture de Trump

(Reuters) Donald Trump, qui va accéder au pouvoir avec la plus faible cote de popularité de l'histoire électorale américaine, peut se consoler d'être très aimé au… Biafra, région sécessionniste et déshéritée du sud-est du Nigeria, qui a connu une guerre civile sanglante entre 1967 et 1970. Mercredi, un mouvement pro-Biafra – le mouvement Peuple indigène du Biafra (Ipob), qui milite, avec d'autres, pour la création d'un Etat indépendant au Biafra - a ainsi annoncé son intention de manifester en faveur du nouveau président américain, à l'occasion de son investiture. Les festivités sont prévues dans la ville pétrolière du sud du pays, Port Harcourt. After Trump pledges ‘America first,’ the world responds with protests and dismay. Trump président : réactions de patrons d'entreprises à Davos. Le tout premier discours de Donald Trump, vendredi à Washington, a été suivi en direct par la communauté internationale.

Trump président : réactions de patrons d'entreprises à Davos

Au Forum de Davos, qui se termine en Suisse, le monde des affaires reste partagé entre craintes et opportunités face à la menace protectionniste. euronews a donné la parole à ces trois dirigeants. Jean-Marie Guéhenno, PDG de l’ONG International Crisis Group :“Si vous vous focalisez uniquement sur les Etats-Unis, sans apporter de soutien aux institutions internationales qui permettent au monde de tourner, alors forcément vous rentrez dans une période difficile.” Cornelis Van Zazelhoff, courtier et investisseur néerlandais: _“J’espère qu’il ne va pas diriger le pays comme une entreprise parce que dans son domaine, l’immobilier, il a fait faillite sur faillite. The world reacts as Donald Trump takes power. États-Unis. Donald Trump, un discours d’investiture sans précédent. Obama's last hours as president: a cup of coffee, farewells and a letter to Trump. Obama et le monde : diplo de consolation. Obama et le monde : diplo de consolation Ct rtcl t pbl fn ctbr dns ntr spplmnt «bm Bls».

Obama et le monde : diplo de consolation

«ss jstf st-ll, l grr prmt n trgd hmn.» Dns sn dscrs pr l prx Nbl d l px, fn 2009, Brck bm dssn ls cntrs d l «grr jst», prfs «ncssr» ms «jms glrs». n flgrn pprît dj l «dctrn bm» : rlsm, mltltrlsm t cnvctn prfnd q l pssnc mltr (n tt cs ss l frm d’ntrvntns sl) n dt s’xprmr q’n drnr rcrs. l sr l prmss d mttr fn x grrs n rk t n fghnstn, dbl brbr hrt d l drsn ds nns Bsh, l prsdnt mrcn rêv d’n nv dprt vc l mnd rb. D px srl-plstnnn. l l clm lrs ­d clèbr dscrs d Cr. lrs q s’chèv s prsdnc, ls sprs d’bm nt lss plc ftlsm, vr n crtn mprs pr l Myn-rnt, n rgn ù, dt-l, prspèrnt «dlgs xtrmsts» t «rgms tcrtqs». n zn dvn n tr mns strtgq pr Wshngtn grâc l rnssnc nrgtq mrcn.

Trump is right. He didn’t create the country’s divisions. But will he heal them? Donald Trump is sworn in as president, vows to end ‘American carnage’ Don’t Make Any Sudden Moves, Mr. Trump - WSJ. Obama Out, Trump In. Trump’s To-Do List: What to Expect From an Unexpected President - Bloomberg. Portrait d’un mégalo narcissique. What happens next for US president Donald Trump? The first 100 days of his administration.

« Lost in Trumpslation », ou de la difficulté de traduire Donald Trump. Faut-il traduire l’homme comme il parle ou lisser sa syntaxe hachée et risquer de laisser penser qu’il s’exprime normalement ?

« Lost in Trumpslation », ou de la difficulté de traduire Donald Trump

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Big Browser Mi-décembre, Bérengère Viennot racontait sur Slate ses difficultés à traduire Donald Trump en français. Les Etats-Unis d’Obama à Trump. Ce qu'il faut retenir de la dernière conférence de presse de Barack Obama à la Maison Blanche. Un moment d'histoire.

Elu en 2009, puis réélu en 2013, Barack Obama a accordé sa dernière prise de parole publique en tant que président, mercredi 18 janvier à Washington, face à un parterre de journalistes réunis à la Maison Blanche. L'occasion pour lui de revenir sur de nombreux thèmes qui ont occupé la fin de son mandat, comme un testament politique. Sur Chelsea Manning : "Justice a été rendue" "Chelsea Manning a déjà passé un certain temps en prison", a commenté Barack Obama, au lendemain de la réduction de peine accordée à l'ancienne militaire, condamnée en 2013 pour avoir transmis des documents à WikiLeaks.

"Il nous semblait qu'il était utile de commuer la peine – non de la gracier. "