Cartes mentales

Facebook Twitter

S'initier au mindmapping en enseignement. Présentation sur le mindmapping en enseignement Olivier Le Deuff, maître de conférences à l’Université de Bordeaux 3 et chercheur en sciences de l'information, a publié, en mars dernier et sous licence cc, le support de l'une de ses interventions intitulée "Usages et pratiques des cartes mentales en éducation".

S'initier au mindmapping en enseignement

On peut consulter cette présentation sur le site Guidedeségarés.info. Le diaporama revêt une forme variée et comporte, aux fins de l'illustration, plusieurs cartes mentales mais aussi des schémas, des listes, des tableaux, des courts textes, des photographies. C'est un outil qui donne une idée très large de ce qu'est le mindmapping et de la façon dont on peut l'utiliser en enseignement. La présentation est instructive et constitue une bonne introduction aux cartes heuristiques pour les enseignants qui voudraient les intégrer à leur pratique. Utilisations pédagogiques La page 34 présente sous forme de tableau les avantages et les limites du mindmapping .

À consulter également : Le diaporama bride vos présentations ? Passez à la carte mentale. Le diaporama en formation, voilà un sujet largement débattu, dont nous nous sommes souvent fait l'écho sur Thot Cursus et qui continue d'être alimenté par de nombreux conseillers Tice et autres spécialistes de la communication orale.

Le diaporama bride vos présentations ? Passez à la carte mentale

Globalement, on s'accorde aujourd'hui à dire que le diaporama n'est pas un livre debout, que les diapos doivent être regardées plutôt que lues, soutenir l'attention de l'apprenant plutôt que de la détourner de l'essentiel du message, porté par la parole du formateur. Fort bien. Mais en dépit de toutes ces améliorations, le diaporama conserve une limite indépassable : sa linéarité. Un diaporama comprend un début, un milieu et une fin, strictement ordonnés le long d'une ligne de temps. Toutes les diapos sont de taille égale, ce qui nuit au travail mental de hiérarchisation de l'information opéré par les participants.

La carte mentale, une structure non-linéaire Quels rôles pour l'enseignant dans les dispositifs hybrides de formation ? Des expériences multiples. L'Agence nationale des Usages des TICE - Les cartes heuristiques en classe de français. Félix Luschka enseigne les lettres au lycée René Gosse de Clermont l’Hérault (34) depuis 8 ans.

L'Agence nationale des Usages des TICE - Les cartes heuristiques en classe de français

Il nous explique comment il propose à ses élèves de seconde et de première d’utiliser des cartes heuristiques pour l’étude de textes et la préparation à l’oral du baccalauréat. La notion de carte heuristique La carte heuristique (du grec heuriskein : trouver) peut être définie comme un diagramme représentant, sous forme d'arborescence, les connexions entre différents concepts ou idées. Elle permet de structurer les informations, en mettant en jeu plus particulièrement la mémoire visuelle. Je voulais faire connaître cet outil à mes élèves car j'avais remarqué que dans le cadre de la préparation au baccalauréat, ils avaient souvent des difficultés à organiser de manière rigoureuse leurs devoirs.

L’apport de l’informatique L’usage en classe de français Je propose donc d’utiliser ces schémas pour préparer des fiches de révision pour le baccalauréat. La préparation au baccalauréat Félix Luschka. Plus de 100 ressources sur le mindmapping dans l’enseignement « Cartographier ses idées & Productivité. Tutoriel sur le Mind Mapping, une vidéo pour s’initier « Gestion de Projets 2.0. Pourquoi le Mindmapping est-il si efficace pour étudier ? Pourquoi dit-on que le Mindmapping peut aider les étudiants ?

Pourquoi le Mindmapping est-il si efficace pour étudier ?

Est-ce vraiment si efficace ? Et si oui, pourquoi ? A ces questions, on peut répondre sans hésitation : OUI, le Mindmapping est une méthode efficace pour étudier. La vue : le sens dominant d’une majorité de personnes Une étude de Linda Kreger Silverman, Docteur en psychologie de l’Université du Colorado, menée sur 750 élèves, a démontré qu’environ 30% d’entre eux utilisaient fortement le canal visuel-spatial, 25 % d’entre eux utilisaient principalement le canal auditif-séquentiel, et 45% utilisent les deux ensemble. Ce qui veut dire que l’enseignement actuel, basé principalement sur les mots, répond vraiment aux besoins de 25% de la population scolaire! Répartition des canaux sensoriels dominants Une méthode qui sollicite tous nos sens ! Par son utilisation de mots-clés, d’associations et de relations entre les concepts stimule également l’utilisation du canal auditif et de l’intelligence verbale.

Vous avez aimé cet article ?