background preloader

Géoconfluences

Facebook Twitter

L'aquaculture marine et ses dynamiques. L'exemple de la salmoniculture Norvège, Chili : caractéristiques de deux modèles. La salmoniculture dans un contexte général de production aquacole mondiale en expansion L'aquaculture, d'eau douce ou marine (poissons, crustacés, mollusques, à l'exclusion des plantes aquatiques), est le secteur de production d'aliments d'origine animale le plus dynamique dans le monde.

L'aquaculture marine et ses dynamiques. L'exemple de la salmoniculture Norvège, Chili : caractéristiques de deux modèles

Les disponibilités de produits aquacoles sont passées de 0,7 kg/hab en 1970 à 7,8 kg/hab en 2008, soit une croissance de 6,6% par an ; et de 8,3% par an sur la période 1970-2008 alors que la croissance démographique mondiale s'établissait en moyenne à 1,6% par an. L'ensemble des pêches de capture et l'aquaculture ont produit en 2008 environ 142 millions de tonnes (t) de poissons, l'aquaculture assurant 46% de ce total (FAO 2010). Les conditions de production sont très contrastées dans le monde : par exemple, en Norvège, les aquaculteurs produisent en moyenne 172 t par personne, contre 72 t pour le Chili. De la mer à l’assiette : présentation de la filière halieutique dans le Monde. La pêche et l’aquaculture ont une fonction essentielle, celle de nourrir l'humanité, toujours plus nombreuse.

De la mer à l’assiette : présentation de la filière halieutique dans le Monde

L’originalité du secteur halieutique [1] est qu’il repose sur une activité de cueillette voire de chasse, utilisant les ressources vivantes (animaux et végétaux) de l’hydrosphère (eaux salées, saumâtres ou douces). L’enjeu majeur de l’activité halieutique est de participer à la sécurité alimentaire mondiale, tout en préservant le fragile équilibre entre les ressources et les besoins en protéines animales pour l’alimentation humaine. L’activité de pêche est présente dans toutes les mers du globe, des mers arctiques autour des îles Aléoutiennes (pêche au crabe géant d’Arctique), aux mers australes des îles Kerguelen (pêches de krill). L'aquaculture se pratique essentiellement dans les mers, rades, baies, estuaires, lagunes, proches des zones habitées. Comment s'organise l’activité halieutique dans le monde ? 1. 1.1. 1.2. Complément : le classement des espèces pêchées 1.3. 2. Du champ à l'usine, production et transformation d'une denrée agricole : la pomme de terre et le "système" McCain.

La pomme de terre, quatrième denrée alimentaire dans le monde La pomme de terre est un tubercule produit par une plante herbacée, tubéreuse à feuilles caduques de l'espèce Solanum tuberosum (famille des Solanacées).

Du champ à l'usine, production et transformation d'une denrée agricole : la pomme de terre et le "système" McCain

Originaire des Andes sa culture s'est ensuite largement mondialisée, en Europe du XVIe au XVIIIe siècle, puis de nos jours en Asie et en Afrique. Si la pomme de terre est un féculent, elle se rapproche des légumes par sa teneur élevée en eau, d'environ 80% contre seulement 12% pour les autres féculents, céréales et légumes secs. Riche en glucides (index glycémique de 57 à 86), pauvre en lipides et en protides, c'est un aliment modérément énergétique (environ 80 à 85 kcal/100 g) lorsqu'elle est cuisinée sans apport de matières grasses. Présentation générale du dossier. Agricultures sous tension, terres agricoles en extension : des transactions sans frontières. Les récentes flambées des prix de produits agricoles, en 2008 et en 2011, et leur médiatisation révèlent des tensions sur les approvisionnements et laissent présager une période où la maîtrise des terres cultivables va devenir un enjeu essentiel.

Agricultures sous tension, terres agricoles en extension : des transactions sans frontières

La sécurité alimentaire, dans un contexte de poursuite de la croissance démographique, constitue un défi majeur de ce siècle, au cœur des droits de l'homme élémentaires (cf. encadré ci-dessous + [2]). Les vingt-cinq dernières années de politiques économiques dans les PED ont conduit à un développement du secteur agricole remarquable dans le cas de pays tels que la Chine ou l'Inde.

La pêche dans le lac Victoria : un exemple de mal-développement. Le lac Victoria est un cas d'école pour l'analyse des relations systémiques qui se nouent entre un milieu naturel et les sociétés humaines qui y vivent.

La pêche dans le lac Victoria : un exemple de mal-développement

L'introduction de la Perche du Nil, dans les années 1950, en a radicalement modifié l'écosystème et entraîné une profonde transformation de l'économie et des sociétés riveraines. Les évolutions en cours depuis une cinquantaine d'années sont faites de ruptures d'équilibre, suivies de stabilisation temporaire qui posent clairement la question de la viabilité du modèle de développement des populations, des sociétés concernées. Ce cas est aussi exemplaire du passage, en quelques années, d'une logique économique locale, endogène, à une logique exogène faisant intervenir de nouveaux acteurs dans le cadre d'échanges mondialisés. Le lac Victoria, élément du système fluvial nilotique Mais, depuis le début des années 1980, l'écosystème du lac est menacé par les activités humaines : pêche, introduction d'espèces exotiques. Un équilibre fragile Notes.