background preloader

Fordisme - JT 20h France 2 - 07 Octobre 2013

Fordisme - JT 20h France 2 - 07 Octobre 2013

http://www.youtube.com/watch?v=v4-HyUeLrSw

Related:  Une organisation du travail souple ou rigide?TPEChap. I - Croissance et mondialisation

Le système de production Toyota En basant la production sur la demande réelle plutôt que sur la capacité de production, Toyota a réussi à maintenir ses stocks au minimum, tant pour les pièces détachées que pour les produits finis. Mais ce n'est qu'un des avantages évidents de l'approche non conventionnelle de Toyota. En mettant l'accent sur des ensembles de production restreinte et en ne produisant que pour répondre à la demande du client, quand il le demande, Toyota a développé une flexibilité et une réactivité qui constituent toujours la norme pour le reste de l'industrie. Le processus d'amélioration constante (Kaizen) mis en place par Toyota a permis d'atteindre des temps de changement de moules et de reconfiguration de machine bien inférieurs à ceux de la concurrence.

L’industrie automobile porte l’économie américaine - Le Temps L’automobile porte l’économie Etats-Unis La renaissance durable des constructeurs américainsse confirme Seule ombreau tableau: des petits crédits pourris A considérer que General Motors et Chrysler étaient en faillite forcée en 2009, l’industrie automobile américaine revient de loin. Les Américains achètent à nouveau des voitures.

toyotisme et rotation A chaque système technique correspond une forme d'organisation et de rémunération du travail. Les innovations techniques, pour exister, doivent être acceptées par un système social préexistant et qu'elles contribuent à modifier. Les sociétés industrielles, dès le XVIIIe siècle, se sont employées à briser des formes anciennes de solidarité entre ouvriers, comme les corporations. Au cours du XIXe siècle, le monde du travail est marquée par la très grande liberté laissée aux entrepreneurs. Dès le début du XXe siècle, les choses évoluent en faveur des salariés auxquels on assura un certain nombre de droits sociaux. L'organisation concrète du travail fait jusque là l'objet de réflexions qui ne sont pas encore érigées en système de production théorisé.

Les styles de direction – la décentralisation du pouvoir Introduction : Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1980) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] I – Les styles de direction A – Les styles de direction selon Rensis Likert Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1981) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] Il cherche à comprendre dans quelle mesure la nature des relations entre supérieurs et subordonnés peut conduire à des résultats très différents dans un contexte organisationnel identique. Les résultats de ses recherches sont publiés en 1961 dans un ouvrage intitulé « Le gouvernement participatif de l’entreprise ».

Fordisme - Tout savoir sur le Fordisme Et Ford inventa le Fordisme Le Fordisme, modèle d’organisation que l’on doit à Henry Ford, est basé sur une production standardisée de masse. La réussite du modèle Ford est lié aux deux ingrédients symboliques, la Ford T et l’usine de River Rouge qui l’a produite. C’est dans cette usine que les matières premières se présentaient sur la ligne d’assemblage pour ressortir en voitures achevées à l’autre extrémité.

Automobile : la chute de l'empire américain L'envolée des prix du pétrole a eu raison de la passion des Américains pour les grosses voitures énergivores. Et fait plonger General Motors, Ford et Chrysler dans le rouge. Le 4 août dernier, Barack Obama tenait meeting à Lansing dans le Michigan. Détaillant son plan sur l'énergie, le candidat démocrate a prôné une réduction de la consommation d'électricité aux Etats-Unis de 15% d'ici à 2020. L'envolée des prix de l'énergie bouscule en effet l'american way of life. Le choix de Lansing pour délivrer ce discours a lui-même valeur de symbole: la ville est un bastion historique de l'industrie automobile américaine. Histoire économique des États-Unis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'histoire économique des États-Unis trouve ses origines à l'époque coloniale, lorsque les Européens s'installèrent en Amérique du Nord à partir du XVIe siècle. Les treize colonies anglaises de la côte orientale virent leur économie se développer et la Révolution américaine contre la métropole eut des causes économiques. Elle entraîna l'indépendance des États-Unis en 1783 et la formation d'une nation ainsi que d'un marché prospère. L'histoire économique du XIXe siècle fut marquée par l'ascension du pays comme puissance productive et commerciale.

Ford à l'international Le 17 août 1904, la Ford Motor Company est incorporée au Canada, à Walkerville dans l’Ontario. Ce premier pas vers l’étranger apparaît logique tant les Etats-unis sont proches du voisin Canadien. Mais c’est plus tard, que Ford se lance vraiment à l’assaut du marché mondial après avoir conquis celui de son propre pays. C’est notamment grâce à la Ford T que l’entreprise se développe rapidement en prenant d’abord pour cible l’Europe, qui deviendra une plaque tournante industrielle.

Citations Henry Ford Henry Ford a arrêté l’école à 15 ans. Mais il n’était pas pour autant inculte et savait s’exprimer de belle manière. Voici un recueil complet de 39 citations de Henry Ford. La croissance américaine plus solide que prévu au deuxième trimestre Le PIB des États-Unis a progressé de 3,7% entre avril et juin en rythme annuel, selon la deuxième estimation du département du Commerce. C'est 1,4 point de plus que la première estimation. De notre correspondant à Washington

Site Web pour cette image Le cercle vertueux de la croissance fordiste peut se résumer à l'aide du ... thomasta.com Recherche par imageImages similaires Les images peuvent être soumises à des droits d'auteur. Site Web pour cette image Fordisme - 28.6 ko jp.malrieu.free.fr organisation du travail Le taylorisme et le fordisme sont deux notions fort rapprochées, réunies sous le sigle d'OST (l'Organisation Scientifique du Travail): Le TAYLORISME repose sur une double division du travail. La division horizontale du travail qui consiste à parcelliser les tâches en un ensemble de gestes simples et répétitifs confiés aux ouvriers. Ensuite, la division verticale du travail, qui isole les tâches de conception, laissées à la hiérarchie et les tâches d'exécution imposées aux ouvriers (O.S). De plus, Taylor a chronométré les tâches que réalisait un ouvrier de manière à réduire le temps de production et donc les coûts de production. Le FORDISME, lui, est synonyme de travail à la chaîne donc de production de masse.

Related: