background preloader

Stg ressources

Stg ressources

http://stgressources.free.fr/recherche/organisationtravail.html

Related:  Une organisation du travail souple ou rigide?L'organisation de la production et du travail

toyotisme et rotation A chaque système technique correspond une forme d'organisation et de rémunération du travail. Les innovations techniques, pour exister, doivent être acceptées par un système social préexistant et qu'elles contribuent à modifier. Les sociétés industrielles, dès le XVIIIe siècle, se sont employées à briser des formes anciennes de solidarité entre ouvriers, comme les corporations.

organisation du travail Le taylorisme et le fordisme sont deux notions fort rapprochées, réunies sous le sigle d'OST (l'Organisation Scientifique du Travail): Le TAYLORISME repose sur une double division du travail. La division horizontale du travail qui consiste à parcelliser les tâches en un ensemble de gestes simples et répétitifs confiés aux ouvriers. Ensuite, la division verticale du travail, qui isole les tâches de conception, laissées à la hiérarchie et les tâches d'exécution imposées aux ouvriers (O.S). De plus, Taylor a chronométré les tâches que réalisait un ouvrier de manière à réduire le temps de production et donc les coûts de production. Le FORDISME, lui, est synonyme de travail à la chaîne donc de production de masse.

Le "toyotisme" fait-il des ravages dans les entreprises françaises ? Le "toyotisme", appelé aussi "lean management" fait des émules en France : de nombreuses entreprises privées, mais aussi certains services publics, s'y convertissent. Pour le magazine Santé et Travail, qui y consacre un dossier, cette méthode de travail serait à l'origine de la montée du stress et douleurs physiques chez les salariés. Stéphane Vincent, rédacteur en chef-adjoint au magazine Santé et Travail, a coordonné ce dossier.

Les styles de direction – la décentralisation du pouvoir Introduction : Professeur de psychologie industrielle à l’Université du Michigan aux Etats-Unis, Rensis Likert (1903-1980) conduit des recherches sur les attitudes et les comportements humains au travail. […] I – Les styles de direction Le système de production Toyota En basant la production sur la demande réelle plutôt que sur la capacité de production, Toyota a réussi à maintenir ses stocks au minimum, tant pour les pièces détachées que pour les produits finis. Mais ce n'est qu'un des avantages évidents de l'approche non conventionnelle de Toyota. En mettant l'accent sur des ensembles de production restreinte et en ne produisant que pour répondre à la demande du client, quand il le demande, Toyota a développé une flexibilité et une réactivité qui constituent toujours la norme pour le reste de l'industrie. Le processus d'amélioration constante (Kaizen) mis en place par Toyota a permis d'atteindre des temps de changement de moules et de reconfiguration de machine bien inférieurs à ceux de la concurrence. Sa réactivité immédiate aux nouvelles tendances du marché fait de TPS un système idéal face aux changements rapides du commerce mondialisé.

L'organisation du travail : l'histoire de son évolution A l'origine, le courant de l'école classique Un peu plus tard, la révolution industrielle de 1850 exige de produire davantage pour vendre. C'est la production qui conditionne la consommation. On se dirige vers la standardisation des biens de production car il s'agit de produire en masse. L'organisation du travail évolue grâce à Internet et aux réseaux sociaux Equipe-projet, travail en réseau, plates-formes d'échange de compétences, managers en temps partagé sont autant de nouvelles formes d'organisation du travail. Elles permettent aux entreprises, et surtout aux TPE et aux PME, d'accéder à des compétences pointues facilement et à n'importe quel moment. Quels que soient la taille, le métier ou le secteur d'activité d'une entreprise, de nouveaux modes d'organisation du travail voient le jour et s'imposent progressivement. L'automatisation des tâches a d'abord gagné les métiers de la production, puis elle a évolué et s'est transformée pour trouver sa place dans les services et l'administration. La méthode du «juste à temps», lancée par Toyota pour optimiser la production de ses usines dans les années 70, est désormais appliquée dans de nombreuses activités.

Related: