background preloader

Qu'est-ce que la charge cognitive ?

Qu'est-ce que la charge cognitive ?
André Tricot est professeur de psychologie à l’Université Paul Valéry Montpellier 3, EPSYLON Lab. Son travail de recherche concerne les apprentissages et la recherche d’information avec des documents numériques, selon une approche cognitive et ergonomique. Il s’intéresse à la théorie de la charge cognitive et à l’ergonomie des interfaces homme-machine. Nous l’avons interrogé pour vous à propos de la théorie de la charge cognitive et de ses conséquences pour l’éducation. Avant de nous donner une définition de la charge cognitive, pourriez-vous nous donner deux exemples concrets tirés de la classe ? Si je donne le mot « chenil » à lire à une élève, la charge cognitive va différer selon que cette élève sait lire, sait reconnaitre les lettres ou ne sait ni l’un ni l’autre. De même, si je vous demande de calculer 3 x 7, vous aurez besoin de très peu de ressources pour trouver la réponse. 3 x 21 vous demandera un peu plus. 47 x 63 un peu plus encore. 638 x 823 est très exigeant. Petit glossaire

https://synapses-lamap.org/2020/01/07/interview-quest-ce-que-la-charge-cognitive/

Related:  Éducation disruptivemidocCerveau et cognisciencesveille informationnellePédagogie

Méthode Montessori - La pédagogie Montessori, c’est quoi Favoriser la confiance en soi, l’autonomie, tout en permettant à l’enfant d’évoluer à son propre rythme et en toute liberté. Telles sont les promesses de la pédagogie Montessori, que certains jugent trop débonnaire et permissive. En quoi consiste cette méthode d’éducation qui se veut placer l’enfant au centre des apprentissages ? Éléments de réponses avec Charlotte Poussin, éducatrice et directrice d’une école Montessori. Anne-Laure Vaineau Sommaire PROFESSEURS DOCUMENTALISTES & CDI La thématique des TraAM 2019-2020, « Le professeur documentaliste dans le continuum de formation des élèves du cycle 3 à l’entrée dans le supérieur », a réveillé un projet latent depuis plusieurs années : développer les collaborations autour de la lecture et de l’EMI avec l’élémentaire, qui m’apparaissait négligé au niveau continuité des apprentissages, malgré le cycle 3 commun. En effet, du fait de la présence d’un professeur documentaliste dans les lycées du bassin, il était facile de mettre en place des projets, de fixer des objectifs communs. Mais rien n’avait été mené avec l’élémentaire (alors même que des activités avaient pu être menées en maternelle, comme des lectures offertes d’album par les élèves du collège). Il a donc été décidé de travailler avec l’équipe pédagogique de cette école afin de : L’objectif serait ensuite de diffuser ces objectifs dans les autres écoles du réseau, voire d’optimiser années après années les autres BCD pour créer une dynamique de réseau.

IEN St Gervais / Pays du Mont-Blanc - Conférence à Chamonix sur les sciences cognitives à l'école, par Isabelle Roos Isabelle Roos, IEN adjointe au délégué académique au numérique pour le premier degré pour l’académie d’Aix-Marseille présente quelques neuromythes, que la science a désormais infirmés, et l’expérimentation Cogni’classe. L’expérimentation consiste à tester en classe des situations pédagogiques prenant appui sur les éléments de la recherche en sciences cognitives. Ces ressources permettent de développer des compétences sur les axes suivants : l’attention, l’inhibition et la mémorisation. La circonscription de Saint-Gervais Pays du Mont-Blanc travaille cette année avec 36 classes sur les axes pédagogiques issus des sciences cognitives afin de : Le dispositif répond au cahier des charges du plan de formation départemental et s’intègre dans le plan d’animation de la circonscription.

Comment favoriser l'implication des élèves avec l'Enseignement Explicite Aujourd’hui je vais vous parler d'enseignement explicite (ou pédagogie explicite) : Qu'est-ce que c'est ? Comment s'en servir de manière efficace dans sa classe (En maternelle, en élémentaire, au collège...) ? Avec quels outils ? J'ai rédigé cet article pour une collègue en demande d'aide pour un petit garçon de sa classe.Il n'arrive pas à s'impliquer dans les apprentissages : Classe mutuelle : les élèves s’expliquent très bien les choses entre eux, parfois mieux que nous La « classe mutuelle » de Vincent Faillet En 2015, Vincent Faillet, prof de SVT au lycée Dorian (Paris), réorganise sa salle de classe. Il couvre ses murs de tableaux et dispose ses tables en îlots. Puis il se lance dans “l’enseignement mutuel”, préférant l’apprentissage par les pairs aux cours magistraux. Libres, les élèves travaillent en groupes autour d’un tableau, s’entraident, apprennent ensemble.

Réseaux sociaux : le problème qui se pose vraiment quand vous y parlez de vos enfants Dans une chronique récemment publiée par le Washington Post, une mère a expliqué pourquoi elle continuerait à publier des billets de blog au sujet de sa fille, malgré les protestations de celle-ci. Elle a déclaré que, même si la situation la mettait mal à l’aise, elle n’avait pas fini d’« explorer la maternité » dans ses écrits. Un commentateur a fustigé les parents qui, à l’instar de cette autrice, « utilisent les drames quotidiens de leur famille pour faire du contenu ». Un autre a déclaré que cette chronique faisait resurgir « une question piège récurrente pour les parents à l’ère d’Instagram : les posts que nous laissons aujourd’hui sur les réseaux sociaux pourront-ils plus tard faire du tort nos enfants ?

Comment Se Souvenir De Tout Pour (Quasiment) Toujours Cette BD interactive est aussi dans le DOMAINE PUBLIC ce qui veut dire que tu peux gratuitement l'utiliser pour des usages éducatifs, personnels ou même commerciaux. Tu as déjà ma permission ! (Télécharger le code) (Traduire cette BD) Cela dit, je ne suis capable de faire ça que grâce à mes plus de 1 000 mécènes sur Patreon. Ils me permettent de continuer de faire ce que j'aime.

Apprendre comment j'apprends grâce au bilan de fin de séance Un bilan de fin de séance ? Pour quoi faire ? Pour que les élèves puissent se situer dans leurs apprentissages, savoir ce qu'ils savent, ce qu'ils ne savent pas encore, ce qu'il leur faudra apprendrePour reprendre confiance en ses facultés d'apprendrePour qu'ils puissent se comprendre et se connaître : comment j'apprends, qu'est-ce qui m'aide...Pour fixer les apprentissages, mettre en mémoire les stratégies utilisées...Pour se projeter, anticiper la prochaine séance, encourager le réinvestissement des connaissances...

Classe accompagnée : « mes élèves prennent un maximum de décisions » Professeur d’anglais au collège Max Jacob de Josselin, Alan Coughlin a plongé dans la marmite de la classe inversée – avant de transformer sa pédagogie en « classe accompagnée ». L’idée : rendre les élèves autonomes en leur donnant un maximum de liberté. Comment en êtes vous venu à pratiquer la classe inversée, puis la classe “accompagnée” ? J’ai commencé à enseigner en 2010. Dès le début, ce que je faisais ne me convenait pas : beaucoup trop d’élèves attendaient que je dirige tout, et s’ennuyaient. J’ai regardé ce qui se faisait en matière de pédagogie nouvelle.

Related: