background preloader

Et si on arrêtait avec les bulles de filtre? – L'image sociale

Et si on arrêtait avec les bulles de filtre? – L'image sociale
Une semaine avant le plus grand fiasco de la presse d’information américaine, abasourdie par l’élection de Donald Trump, le quotidien Le Monde publiait une enquête à charge, dénonciation sur une double page des bulles de filtre intitulée: « Facebook, faux ami de la démocratie ». Une fois encore, c’est un journal papier qui nous alerte sur le danger constitué par les réseaux sociaux. Sous couvert de promouvoir l’échange et de favoriser la discussion, ceux-ci nous enfermeraient en réalité dans une chambre d’écho, nouvelle caverne de Platon qui ne ferait que nous renvoyer indéfiniment notre reflet. Magie de la bulle de filtre, concept à succès inventé en 2011 par l’activiste Eli Pariser, sur la base de l’intuition apparemment logique que les algorithmes qui pilotent les moteurs de recherche ou la présentation des contenus sur les médias sociaux orientent leur réponse en fonction des préférences de l’usager. Traduisons: il n’y a pas de bulle. Libé n'est pas “Gilets jaunes” 5 janvier 2019

http://imagesociale.fr/3666

Related:  Veille médiasUsaBiais cognitifsBiais cognitifsLes réseaux sociaux

Un suicide et une trahison : comment la presse s’est vendue La cause est entendue. Le procès minutieusement instruit. Les preuves irréfutables, le jugement sans appel : la presse française, tous médias confondus, est décrétée vivre sous influence et tutelle financière de grands groupes ou fortunes individuelles ayant acquis droit de vie et de mort sur elle. Situation incontestable. Toutes les enquêtes, tous les chiffres et documents disponibles établissent comment la quasi-totalité des médias nationaux est tombée dans l’escarcelle des Dassault, Drahi, Arnault, Niel, et autres Lagardère, Bouygues, Bolloré… Ou encore, s’agissant des quotidiens régionaux, dans le giron d’un tentaculaire Crédit mutuel. À de rares exceptions confirmant la règle, c’est tout l’écosystème français de l’information qui est en état de dépendance étroite à l’égard d’industriels et de banquiers d’affaires.

Ne vous Trumpez pas ! Ou comment « l’effet Trump » explique le comportement humain, pas seulement la politique américaine Nos biais cognitifs expliquent beaucoup de nos erreurs d’appréciations. Comment les prendre en compte ? Comment les dépasser ? Les « Bulles de filtres » parlent à la « pensée unique » : Pourquoi les sondages se trompent. Depuis 2005 et le « non » français au référendum pour une constitution européenne, il est devenu habituel voire systématique de voir les sondages et médias traditionnels se tromper lourdement sur les résultats des votes. Derniers exemples en date : le Brexit, Donald Trump et François Fillon, grand vainqueur de la primaire de la droite et du centre, crédité il y a encore quelques semaines de 10% des intentions de vote… Élément d’explication ?

Le débat des primaires : un genre télé devenu mainstream Si, en 2011, le débat était une émission politique, qui, comme telle, prenait place dans une collection dédiée à ce genre télévisuel, en 2016, l’affrontement des candidats de droite devient un genre à part entière comme le suggère la bande-annonce « : Primaire [au singulier] de la droite et du centre. Le premier débat ». La primaire est devenue une classe, un catégorie de programme qui va être déclinée par plusieurs débats qui entrent dans cette catégorie, ce qui est la définition du genre. La primaire : le débat - Capture d'écran de la bande annonce. La bande annonce est consultable ici : Tf1.fr

Réflexions d’un historien sur les fausses nouvelles de la guerre I[modifier] Les historiens ont suivi avec le plus vif intérêt les progrès accomplis au cours de ces dernières années par la psychologie du témoignage. Cette science est toute jeune ; à peine si elle a plus de vingt ans d’âge ; du moins il n’y a guère plus de vingt ans qu’elle a commencé à se constituer en discipline indépendante. Il est juste d’ajouter que la critique historique, plus vieille, lui avait frayé les voies.

Petit guide exhaustif des biais cognitifs – Buster Benson J’ai passé de nombreuses années à consulter la liste Wikipedia des biais cognitifs chaque fois que j’ai eu le pressentiment qu’une forme de pensée était un biais cognitif « officiel » mais que je ne m’en rappellais pas en détail. Cela a toujours été une référence inestimable pour m’aider à identifier les failles cachées de mon propre raisonnement. Rien d’autre de ce sur quoi j’ai pu tomber ne m’a semblé aussi compréhensif et succinct. Cependant, honnêtement, la page Wikipedia est légèrement bordélique. Dans leur bulle (de filtres), les internautes? Pas si simple… Temps de lecture: 8 min En 2011, alors que Facebook et Google ne cessaient de gagner en importance, Eli Pariser, militant progressiste et entrepreneur, écrivit un best-seller dans lequel il développait un concept qui a depuis été beaucoup repris: la bulle de filtres. La personnalisation des fils d’informations et des résultats de recherches risquaient, selon lui, de nuire au débat politique en dirigeant les gens vers des informations correspondant à leurs préconceptions personnelles. Nous ne chercherions, «likerions» et retweeterions que des idées avec lesquelles nous sommes déjà d’accord et les algorithmes, optimisés pour encourager l’engagement de l’utilisateur, ne nous proposeraient que des contenus de ce type, écartant de notre vue tout ce qui pourrait perturber notre vision du monde.

Un an après les attentats, l’éducation à l’information est plus cruciale que jamais Tandis que s’achève la semaine mondiale sur l’éducation aux médias et à l’information (EMI), organisée par l’Unesco, la commémoration du 13 novembre 2015 rappelle que les plus jeunes doivent être particulièrement sensibilisés aux informations et aux médias qui les véhiculent. Les attentats meurtriers du 7-9 janvier, suivis de ceux du 13 novembre, placent l’éducation aux médias et à l’information (EMI), ses compétences et ses valeurs, au cœur des enjeux de démocratie. Le traitement médiatique exceptionnel des attaques requiert un accompagnement pédagogique de même acabit, alors que ces événements ont remis à sa juste place la tentation d’une littératie numérique uniquement instrumentée par l’économie, coupée des enjeux de citoyenneté. Ils nous exhortent à mettre la gouvernance de l’Internet dans l’agenda de l’EMI, pour donner des moyens d’action à des citoyens en devenir qu’on ne saurait réduire à des usagers. Maîtriser les cultures de l’information Faiblesses historiques

Etats-Unis : les défenseurs des droits civiques remportent une bataille contre le décret anti-immigration de Donald Trump Une des dispositions du décret interdisant l’entrée de ressortissants de sept pays aux Etats-Unis a été suspendue par la justice, après avoir suscité des manifestations dans les aéroports. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Corine Lesnes (San Francisco, correspondante) Vingt-quatre heures après avoir signé son décret sur les étrangers, Donald Trump a été confronté aux deux contre-pouvoirs qui risquent de mettre sa présidence à l’épreuve : la justice et la rue.

Avoir raison avec Marc Bloch : podcast et réécoute sur France Culture Né en 1886, fusillé par les Allemands le 16 juin 1944 pour résistance, Marc Bloch est celui qui, avec Lucien Febvre, a fondé la revue des Annales qui a marqué le XXème siècle des historiens. En partenariat avec Philosophie Magazine. Marc Bloch aborde des champs nouveaux des savoirs, mêlant anthropologie, histoire, géographie et sociologie, et invente aussi un rapport inédit de l’historien au temps présent en commentant par exemple des situations contemporaines comme les deux guerres mondiales pendant lesquelles il a combattu. Son travail, qui parle encore aujourd’hui aux chercheurs mais aussi aux citoyens, sera exploré à travers cinq oeuvres majeures. Pourquoi est-il parfois difficile de faire simple ? C'est que la simplicité ne s'obtient pas toujours en faisant le ménage dans son existence, en éliminant tout ce qui nous encombre et est inutile.

Related: