background preloader

Facebook Twitter

Comment étudier efficacement en 5 étapes. Comment étudier ? Comment comprendre et retenir la masse incroyable de matière vue au cours ? Quelles techniques bien utiliser pour bien mémoriser ? Et comment répondre aux questions du prof ? Comment ne pas être trop stressé pendant une épreuve ? Vu le nombre d’ados désemparés devant leur feuille blanche lors des examens, il semble bien que la dernière matière enseignée au programme soit « Apprendre A Apprendre »… Pourtant, apprendre cela s’apprend. Certains découvrent LEUR méthode idéale d’apprentissage avant les autres, mais avec un peu d’astuce et de persévérance, tout le monde peut y parvenir. Tout le monde peut appliquer ces méthodes d’apprentissage et améliorer ses performances. (Cliquez sur la carte pour la voir sur Biggerplate.

Une méthode en 5 étapes pour investir dans la connaissance Je reviendrai sur chacune de ces étapes lors de prochains billets, mais faisons d’ores et déjà un petit tour d’horizon de cette méthode d’étude efficace en 5 étapes. 1. Quels sont mes objectifs ? 2. 5 videos FLE pour travailler l'aspect "culturel" - T'enseignes-tu (le FLE) ? Des videos FLE pour donner de la matière à réflexion sur la culture à nos apprenants sont toujours les bienvenues, donc voici une petite sélection pour le week-end. 1/ Karambolage Connaissez vous , cette émission géniale « KARAMBOLAGE » diffusée tous les dimanches sur Arte ?

Cette émission se penche sur les particularités de la culture française et allemande de manière humoristique et avec de nombreuses animations. Que de supports pour la classe ! L’émission est rediffusée sur le site de la chaîne où vous pouvez donc sélectionner une séquence qui vous a intéressé. Il y aussi quelques vidéos qui se balladent sur Youtube, dont voici des exemples. a) L’art de la bise ou le casse-tête des étrangers en France. Oui, c’est bien un aspect de la culture française difficile à maîtriser même parfois pour les français eux-mêmes. b) Les onomatopées Vidéos sur le site c) Gastronomie Cette séquence revient sur le couscous, plat préféré des français ! Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier.

Dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) et à l'occasion de la Semaine de la Presse et des Médias dans les Ecoles, les 3èmes médias ont été amenés à analyser la rhétorique et la mise en scène propres aux théories du complot. Entre observation et production, comment aiguiser l'esprit critique des élèves face aux flux contradictoires d'informations ? Cette séquence propose un élément de réponse, parmi tant d'autres. Le projet "classe médias" au collège Pablo Picasso a vu le jour à la rentrée 2014. L'objectif de ce projet est de rassembler les élèves et l'équipe pédagogique de la classe autour d'un fil conducteur : la veille et le décryptage médiatiques.

Certains échanges en classe ont mis au jour le crédit accordé à de nombreuses publications sur la toile, en particulier les publications complotistes. A moins que le professeur connaisse parfaitement le dossier en question (ce qui est très rarement le cas !) De la définition à l'analyse De l'analyse à la production. 6 courts-métrages pour les cours de FLE - Des courts-métrages en cours… Travailler sur un film en classe, c’est sympa, mais on n’a pas toujours le temps de le regarder en intégralité, ce qui peut être frustrant. Alors pourquoi ne pas visionner des courts-métrages ? Voici quelques suggestions de films courts assez récents. 1/ Petit cœur (de Lola Heude, Uriel Jaouen Zrehen) – 6 min utes Une jeune femme a un coup de cœur pour une autre dans le métro. Très court et efficace ! 2/ « Français » (de Claire Koç) – 8 minutes C’est l’histoire d’une jeune femme qui cherche dans la rue un mari français. 3/ Broken (de Mathieu Huri) – 24 minutes 14 Une jeune femme francophone et un jeune homme anglophone se retrouvent bloqués dans un ascenseur.

Le film est surtout en anglais mais pourquoi ne pas profiter de cela ? Idée d’exploitation pour des Anglophones : Imaginer que l’homme est français et que la femme est américaine et réécrire les dialogues. 4/ Une vie (de Emmanuhell Bellegard) – 1 minute 50 5/ Blanche-fraise (Frédérick Tremblay) – 19 minutes 56. Yael BOUBLIL (@yaelboublil) | Twitter. Etudier avec le mindmapping et CQQCOQP : la ligne du temps. Résumer un texte est une excellente façon de préparer la compréhension et la mémorisation en vue d’un examen.

Mais cela ne suffit pas. Je vous propose d’aller plus loin avec la méthode CQQCOQP et quelques fonctionnalités intéressantes d’XMind. Hier, nous avons vu un exemple de résumé de texte réalisé avec XMind. Ce résumé correpond aux étapes 2 et 3 de notre méthode Etudier efficacement en 5 étapes : prendre contact avec le cours et réactiver la mémoire. Aujourd’hui, nous allons travailler avec une méthode et des outils qui s’apparentent davantage à la quatrième étape : réutiliser ses connaissances. Mobiliser les bons neurones Pourquoi changer de méthode ? Pour plusieurs raisons. Mais, si nous voulons être performants lors d’un examen, nous devons aller plus loin. Car, le professeur va nous poser des questions auxquelles il va falloir répondre précisément.

Comprendre, mémoriser, restituer, réutiliser… ne font pas appel aux mêmes groupes de neurones dans notre cerveaux. Bon travail J'aime : Le répertoire de liens. Grégory DEVIN (@greg_devin_) | Twitter. La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique | madamemarieeve. Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins.

Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Voici l’explication de chacun des niveaux. Besoins physiologiques: Ils sont liés à la survie. Besoin de sécurité : Ce besoin se réfère au fait que tout individu doit se protéger des dangers. Besoin d’appartenance et affectif : Ce besoin a une dimension sociale. Besoin d’estime : Il est le prolongement du besoin précédent. Besoin de s’épanouir : Ce besoin se retrouve au sommet des aspirations humaines. Nous devons tenir compte, en tant qu’enseignant, de ces besoins. Voilà donc la pyramide vue sous un regard ayant une vision pédagogique: N’est ce pas l’objectif premier d’un enseignant?

WordPress: Théories du complot, comment lutter. “Je ne suis pas Najat Vallaud Belkacem, je suis Claudine Dupont” a avoué la ministre le 10 février dernier ! Particulièrement visée – parce qu’elle est une femme ? - par des rumeurs folles, Najat Vallaud Belkacem a ouvert une journée de travail sur le thème “Réagir face aux théories du complot” en démontant avec humour celles qui la concernent (voir la vidéo de son intervention). Le gouvernement a créé un site dédié très bien fait “On te manipule” et Eduscol recense des ressources pour travailler sur cette thématique avec nos élèves. Infographie du site « On te manipule » Parce que les théories du complot touchent et passionnent nos élèves, parce qu’il est important d’y réfléchir en prévention aussi avant l’adolescence, parce que c’est une thématique riche à explorer dans le cadre de l’éducation aux médias et à l’information dès l’école primaire, nous vous proposons des pistes pédagogiques et des liens utiles. « Vous avez dit complot ?

WordPress: J'aime chargement… EAM / IRD 6e : Introduction aux médias (séance 1) Modalités : discipline : IRD / EAM (voir progression annuelle 2012-2013)niveau : 6eeffectif : demi-classedurée : 50 minlieu : CDImatériel : fiches EAM n°1évaluation : mini-évalution sur 5 en début de séance n°2 Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de : identifier ce qu’est un média et une informationdifférencier les différents types de médiaidentifier le rôle des médias et des publicitésmédiainformationpublicité ciblée Déroulement : Introduction (5 min)Qu’est-ce qu’un média (10 min)Qu’est-ce qu’une information ?

Bilan :Les élèves ont plutôt bien interagi. Documents joints : WordPress: J'aime chargement… Storify twitter pearltrees tumblr TICE ICT pédagogie ... Un nouvel outil au service de ma pédagogie : Storify ! Dans le cadre de mon cours de français, j’ai utilisé un nouvel outil qui nous a été présenté lors du Barcamp Médias- sociaux à Paris ces jours derniers (#ms_sevres11) : Storify Suite à la projection du film des Frères Dardennes , « le silence de Lorna » (dans le cadre du processus lycéens et cinéma) , les élèves ont eu à étudier différentes critiques sur le film.

J’aurais pu leur photocopier quelques textes glanés sur la toile, leur donner une série de questions papier et leur faire rédiger à leur tour un texte argumenté sur le sujet. Mais ça m’ennuie autant qu’eux ! Je n’y vois qu’une exécution de consigne, aucun attrait pour le support, aucune interactivité, aucune mutualisation, aucune individualisation. Voici le scénario pédagogique issu de ces constats: Volume horaire : 2H (dont une heure par groupe) / classe de terminale bac pro compta J’ai créé une banque de critiques du film sur le pearltrees de la classe (consultable et perlable ) .

Le résultat est visible ici . WordPress: 4 outils pour creer des nuages de mots pour la classe. Les nuages de mots générés automatiquement à partir d’un texte ou de manière manuelle sont de plus en plus utilisés par des enseignants. Outre le fait qu’ils sont dans les nuages et donc accessibles de partout, ils offrent beaucoup d’utilisations possibles en classe. Ils peuvent être utilisés pour faire apprendre du vocabulaire, créer des posters à afficher en classe, analyser le passage d’un texte ou servir de support à un brainstorming…ou encore créer avec les prénoms de tous vos élèves un nuage de tous les membres d’un groupe.

Ce type d’outil s’adapte à une multitude de situations. Voici quatre outils TICE en ligne qui permettent de créer des nuages de mots pour la classe : Wordle. WordSift. WordItOut. AbCya. Séance : De la description à l’analyse des dessins de presse. Avant-propos : La 23e semaine de la presse et des médias à l’école se déroulera du 19 au 24 mars 2012. Elle a pour but de développer chez les élèves une attitude critique et réfléchie vis-à-vis de l’information. L’éducation aux médias est une composante du socle commun de connaissances et de compétences que tout élève doit maîtriser en fin de scolarité obligatoire. En outre, l’éducation aux médias prépare les lycéens à exercer leurs responsabilités de citoyen.

Cette année, la semaine de la presse et des médias a pour thème “Des images pour informer”. Dans le cadre des épreuves du baccalauréat, les élèves peuvent être amenés à étudier des caricatures et des dessins de presse. Objectifs : A la fin de la séance, les élèves sont capables de : caractériser et distinguer la caricature et le dessin de presse identifier les éléments porteurs de sens et les principaux procédés humoristiques mis en œuvreappliquer une grille d’analyse pour déterminer le message de l’auteur Modalités : Déroulement : La madeleine de Proust - LeWebPédagogique.

HDA – La mort de César, Jean-Léon Gérôme (1859-1867 ... Suivi des élèves | directeur90 | Page 3. Aide. Nouveaux Programmes Rentrée 2016. Vous trouverez ci-dessous les nouveaux programmes d’arts plastiques publiés jeudi 26 novembre 2015 au BOEN. Vous remarquerez que notre discipline n’a finalement pas changé de nom. Vous trouverez également une version intégrale des programmes en plusieurs formats pour favoriser les extractions nécessaires à vos travaux au sein des établissements.

Et, un zoom sur les contributions essentielles des différents enseignements au socle commun et bien sûr sur les arts plastiques. Ces nouveaux programmes entrent en vigueur à la rentrée 2016. Bonne lecture à tous ! Source : Des programmes articulés au socle commun de connaissances, de compétences et de culture Les nouveaux programmes d’enseignement de l’école et du collège assurent l’acquisition des connaissances et des compétences fondamentales.

Vous trouverez dans ce document pour CYCLE 2 – CYCLE 3 – CYCLE 4. Comment analyser une oeuvre d'art part.1. Analyser une œuvre c’est aussi la comprendre. Cependant nous sommes souvent pris au dépourvu sans une méthode simple. L’œil s’égare entre ce qui peut être représenté, les couleurs, les symboles, ce que l’on ressent… Pour analyser une œuvre d’art il y a des clés d’accèsqui reviennent souvent à aller du plus général aux détails. La méthode proposée ici dans la 1ère partie de l’article a fait ses preuvesavec mes élèves de collège et mes collègues qui l’ont essayé… et adopté. Dans une partie 2 une deuxième méthode, vous est aussi exposée. Pour qui et pourquoi faire? Le cadre proposé après peut être utilisé en cours, sur n’importe quel niveau du collège, voire du lycée. La fiche peut être adaptée à de nombreux domaines: peinture, dessin, sculpture, installation, film, théâtre, publicité, histoire, littérature, bande dessinée, musique… il suffira juste d’en remanier légèrement le vocabulaire.

Vous y trouverez : – La méthode 1 : (partie 1) Présentation générale Titre de l’œuvre Nature de L’œuvre S. Je recherche des ouvrages à livre pour étudier l’évolution ... Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs » Plasticité cérébrale : 4 règles d’or.

Souvenons-nous. Lors des six premières années de sa vie, l’être humain possède un mécanisme cérébral que l’on pourrait dire absorbant, le dotant du pouvoir d’incarner l’environnement sans effort, en réalisant pour chaque expérience vécue, un nombre impressionnant de connexions neuronales. Et, parmi les centaines de connexions qu’il crée par seconde, le cerveau ne conserve que les connexions les plus fréquemment utilisées. C’est ce que l’on appelle l’élagage synaptique, c’est ainsi que l’être humain apprend et se spécialise. Puisque le cerveau ne conserve que les connexions les plus fréquemment utilisées, par conséquent, ce sont les expériences quotidiennes de l’enfant qui s’encodent et structurent directement l’architecture de son cerveau. Une étude saisissante, menée en 1995, illustre la puissance de ce phénomène. Quels sont nos comportements, nos mécanismes quotidiens ?

Une démonstration claire, c’est à dire silencieuse et séquencée, permet d’optimiser la transmission des gestes. Erotique - Télécharger Histoire . Roman , Recit , Epub ... Non classé | Histoire de bloguer | Page 10. Pearltrees | Désobéissante Civile et Citoyenne. 20 techniques photo pour tous les bluffer ! L'Empire romain, de son apogée à sa division. Schéma de la communication - J'étudie la com'. L’émetteur : c’est celui qui envoie le message, qui écrit, qui parle, qui envoie l’info… Ce peut être une entreprise. Le récepteur : c’est celui qui reçoit le message, qui le lit, qui l’entend… Ce peut être un client ou client potentiel (la cible). Le message : c’est l’information transmise selon une certaine forme, ce qui est écrit, ce qui est dit,… Le référent : c’est le sujet du message, ce dont on parle.

Le canal ou média : c’est le support du message entre l’émetteur et le récepteur. Le code : le message est codé par l’émetteur et décodé par le récepteur. Le bruit : c’est tout ce qui perturbe la communication : les parasites dans une communication radio, le bruit de la rue pendant une conversation, une mauvaise qualité de papier ou d’impression qui ne permet pas de bien lire un texte… Le feedback : c’est la possibilité du récepteur de répondre à l’émetteur (concept issu des travaux de Norbert Wiener).

Le modèle de communication de Riley et Riley Le modèle de com de Lasswell Harold D. Roojoom ou le storytelling du BtoB - latribune.fr.