background preloader

Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier

Comme par hasard... - Les élucubrations de @lvighier
Dans le cadre de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) et à l'occasion de la Semaine de la Presse et des Médias dans les Ecoles, les 3èmes médias ont été amenés à analyser la rhétorique et la mise en scène propres aux théories du complot. Entre observation et production, comment aiguiser l'esprit critique des élèves face aux flux contradictoires d'informations ? Cette séquence propose un élément de réponse, parmi tant d'autres. Le projet "classe médias" au collège Pablo Picasso a vu le jour à la rentrée 2014. L'objectif de ce projet est de rassembler les élèves et l'équipe pédagogique de la classe autour d'un fil conducteur : la veille et le décryptage médiatiques. Certains échanges en classe ont mis au jour le crédit accordé à de nombreuses publications sur la toile, en particulier les publications complotistes. De la définition à l'analyse Le mot est défini (diapositive 2) et les élèves doivent chercher et mutualiser plusieurs exemples de théories du complot.

http://blog.ac-versailles.fr/francaisvighier/index.php/post/12/07/2015/Comme-par-hasard

Related:  isa95280Recherche et vérification informationsAborder le thème de la rumeur et du "complot" #Jesuischarliethéorie complot rumeurTémoignages

HoaxCrash : manipulations, fausses infos et gros profits L’accélération de la diffusion de l’information concerne aujourd’hui l’ensemble des secteurs d’activités humaines, en particulier l’économie et la finance. En apportant de la fluidité et de la réactivité dans les échanges, cette accélération, de nature systémique, a ouvert de nouveaux espaces d’interaction en mode « haute fréquence » et, corrélativement, a créé de nouvelles vulnérabilités. Si les opérations d’influence et de désinformation ont toujours accompagné l’histoire de la communication depuis l’Antiquité, elles prospèrent désormais sur les infrastructures numériques et se nourrissent du « déluge de données ».

Les théories du complot sont peu plausibles: une équation le prouve On se demande parfois comment les projets maléfiques des méchants de films d’action peuvent rester secrets si longtemps avec autant d’employés qui s’affairent dans des bases hyper secrètes. N’y a-t-il pas un risque qu’au moins l’un d’eux parle de son travail après un verre de trop et ne ruine la conspiration? David Robert Grimes, physicien à Oxford, vient justement de publier un article scientifique qui démontre qu’il est improbable qu’un grand complot impliquant des milliers de personnes reste secret pendant des décennies. Car la probabilité d’une fuite majeure augmente avec le temps et le nombre de personnes impliquées dans le secret.

rump et les manifestants, ou comment une fausse information tweetée devient crédible Une fausse information partie d’un compte avec 40 followers est arrivée, en quelques heures, à celui du président des Etats-Unis, en passant par la « blogosphère ultrapartisane ». LE MONDE | • Mis à jour le | Par Luc Vinogradoff Comment une « fausse » information – un objet écrit, visuel ou sonore – totalement ou partiellement inexacte devient-elle une « vraie » information aux yeux de ceux qui tombent dessus en ligne ? Pour l’expliquer, on peut se contenter d’un poncif, dire que les gens sont « bêtes » ou « qu’ils ne vérifient pas » et en rester là. La désinformation par l’image à l’heure des médias sociaux — Professeurs documentalistes Face au like, RT, +1… qui profilèrent aux vues d’une « photo parlante » par automatisme, quelle réflexion avoir ? Quel outil utiliser ? Description générale du scénario pédagogique Déroulement de la séance Outils pédagogiques élèves Descriptif de la fiche sur Edu'base

« Il faut réguler le marché de l'information sur Internet » La désinformation, qu'elle soit intentionnelle ou inconsciente, a trouvé avec Internet un puissant moyen d'amplification : des idées fausses se propagent massivement et influencent l'opinion publique, comme l'illustre en France la méfiance qui s'est installée vis-à-vis des vaccins. Le nouveau marché de l'information constitué par le Web et ses « réseaux sociaux » pose ainsi aux sociétés démocratiques un défi majeur. Il est essentiel de comprendre les rouages de ce marché si on veut l'améliorer. Mais comment ?

Les théories du complot ou « la vérité est ailleurs » Les thèmes conspirationnistes connaissent un succès croissant sur Internet, comme je l’ai mis en évidence dans plusieurs travaux de recherche. Pour une frange de plus en plus importante de la population occidentale, la « vérité est ailleurs », ainsi que l’énonce explicitement le slogan de X-Files, célèbre série télévisée américaine au contenu ouvertement complotiste, ou si l’on préfère « conspirationniste ». Cette recherche est importante pour comprendre comment cette thématique se diffuse autant, touchant des secteurs de plus en plus large de l’opinion publique des démocraties occidentales. Et si elle couvre l’ensemble du spectre politique, elle contamine principalement les extrêmes, de gauche comme de droite.

L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon Sélection de sites pour la préparation de séances pédagogiques d’ éducation aux médias et à l’information (EMI) visant à déconstruire les rumeurs et théories du complot. Sommaire du dossier : 3 Infographies de l’AFP qui décrivent parfaitement le circuit de l’information et sa construction. La charte des devoirs professionnels des journalistes français (voir son actualisation en 2011). Chasseurs d’info est un jeu sérieux autour de l’information et de la recherche des sources.

Le traitement médiatique des attentats : hiérarchie, images, rumeurs... NIVEAU / DUREE / CADRE : 2nde (18 élèves) - 2 heures dans le cadre du module EMI en 2nde Bac pro assuré par la professeure-documentaliste - accompagnement personnalisé. Voir organisation générale du module et de l'AP : Education aux médias et à l'information : un module dans le cadre de l'accompagnement personnalisé en 2nde bac pro Internet a changé la façon de s'informer. Nous l'avons vu dans la séance précédente. Les enfants du numérique à la recherche d’informations – Mondes Sociaux Les statistiques le disent, les jeunes sont équipés, connectés, et même hyper-connectés, puisqu’ils passent en moyenne 13h 30’ par semaine sur internet pour les 13-17 ans, et beaucoup plus de temps encore devant les écrans. Ce temps passé depuis leur plus tendre enfance à manipuler des objets numériques a sans aucun doute des conséquences sur leurs comportements, sur leur façon de penser, de voir le monde, de réfléchir, d’apprendre. Et l’Ecole ne peut plus éluder le problème. La question d’une révolution de la pensée et de l’expertise dans la société de l’information est posée depuis plus de deux décennies. Auteur de la célèbre formule choc des « digital natives » qu’il oppose aux « digital immigrants », Mark Prensky, affirme dès 2001 que « nos étudiants ont radicalement changé. Les étudiants d’aujourd’hui ne sont plus ceux pour qui le système éducatif avait été créé ».

Related:  EMI