background preloader

Racisme

Facebook Twitter

Authentication CAS nécessaire ! Le racisme anti-Arabes et ses ancrages historiques L’expression « racisme anti-Arabes » désigne traditionnellement des manifestations d’hostilité, de rejet et de haine s’exerçant à l’encontre d’individus collectivement – et improprement – désignés par le vocable « Arabes ».

Authentication CAS nécessaire !

Le monde arabo-musulman Ce vocable fait d’abord référence à une aire géographique et civilisationnelle qui coïncide avec les territoires d’expansion par la conquête musulmane entreprise à partir du VIIe siècle. Le regard porté sur cet « Autre » s’est construit à travers des contacts séculaires fondés sur des échanges économiques et des transferts culturels, ainsi que sur des frictions et des guerres. La figure de l’Arabe, étroitement liée à celle du musulman, est d’abord, aux yeux des chrétiens, à la fois celle d’un infidèle et d’un conquérant, malgré des échanges culturels et commerciaux. Éduquer contre le racisme et l'antisémitisme. La persistance des stéréotypes du racisme anti-Noirs Le racisme anti-Noirs définit les attitudes, comportements et discours d’hostilité à l’égard des « Noirs », terme d’assignation qu’il faut considérer dans toute sa subjectivité et son hétérogénéité.

Éduquer contre le racisme et l'antisémitisme

Si ce racisme partage certains ressorts et effets avec d’autres racismes, il importe de rappeler ses temporalités historiques et caractéristiques propres. Traites négrières et visions naturalistes Les contacts entre Européens et Africains remontent à l’Antiquité et la figure du Noir est assez tôt présente dans la littérature ou les représentations graphiques. Ce sont toutefois les traites négrières qui contribuent à imprimer durablement dans les esprits une vision négative des populations africaines. L’esclave est un homme-objet qui ne s’appartient pas, et dont le statut et les conditions de vie sont réglés par le « Code noir », un édit royal publié en 1685 qui règle la vie des esclaves dans les colonies françaises.

Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie. Le ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative, conscient que toutes les manifestations de racisme et d'antisémitisme constituent une menace contre le vivre ensemble, dont l'école doit rester le lieu privilégié, entend poursuivre son action avec détermination : d'une part par des mesures éducatives et de prévention pour sensibiliser les élèves ;d'autre part, par la condamnation et la sanction ferme et systématique de tout acte raciste, antisémite et xénophobe.

Agir contre le racisme - Agir contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie

Les actions engagées dans les académies et les établissements scolaires sont menées en partenariat avec les collectivités territorales et des associations agréées. Un partenariat lie par convention (signée en 2011) le Mémorial de la Shoah au ministère pour mettre des ressources à disposition des enseignants. Dans ce cadre, le Mémorial a réalisé un site internet Enseigner l'histoire de la Shoah, mis en ligne en mars 2012, destiné aux enseignants de l'école élémentaire, du collège et du lycée.

LICRA – Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme depuis 1927. Des affiches pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme. « Eduquer contre le racisme et l’antisémitisme : une campagne pour prévenir les violences et les discriminations xénophobes à l’école » Dans le cadre de la semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme, le Ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche lance une campagne nationale pour sensibiliser et prévenir collégiens et lycéens aux discriminations à caractère raciste et antisémite.

Des affiches pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme

Réalisée avec la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), partenaire agréé du Ministère, cette campagne s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du plan national d’actions présenté le 17 avril 2015 visant à renforcer l’offre de ressources consacrées à la lutte contre ces formes de discriminations. Cette campagne présente 4 affiches mettant chacune en exergue une citation d’un personnage illustre, renvoyant aux luttes menées au cours de l’histoire pour atteindre l'égalité des droits. Antoine de Saint-Exupéry. Déclaration sur la race et les préjugés raciaux: UNESCO. Préambule La Conférence générale de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture, réunie à Paris, en sa vingtième session, du 24 octobre au 28 novembre 1978, Reconnaissant que, plus de trois décennies après la fondation de l'Unesco, ces principes ont la même force qu'à l'époque où ils ont été inscrits dans son Acte constitutif, Consciente du processus de décolonisation et des autres mutations historiques qui ont conduit la plupart des peuples anciennement dominés à recouvrer leur souveraineté, faisant de la communauté internationale un ensemble à la fois universel et diversifié et créant de nouvelles possibilités d'éliminer le fléau du racisme et de mettre fin à ses manifestations odieuses sur tous les plans de la vie sociale et politique, dans le cadre national et international, Ayant à l'esprit les quatre déclarations sur la question raciale adoptées par des experts réunis par l'Unesco, Article premier 1. 2. 3. 4. 5.

Déclaration sur la race et les préjugés raciaux: UNESCO

Article 2 1. 2. 3. Article 3 1. C'est qui Nelson Mandela. #TousUnisContreLaHaine - une semaine d'éducation contre le racisme et l'antisémitisme - Vidéos. Egalité contre le racisme - lois et ressources diverses.