background preloader

MOOC

Facebook Twitter

Monter un MOOC : combien ça coûte ? Avec le buzz qui monte rapidement, enseignants et établissements sont de plus en plus nombreux à vouloir se lancer dans l’aventure des MOOC, et la première question qui vient naturellement à l’esprit est celle du coût.

Monter un MOOC : combien ça coûte ?

Combien faut-il pour monter un MOOC de bout en bout ? Les chiffres qui circulent sont souvent contradictoires, on entend parfois 400 euros, parfois plus de 100.000 euros. Qui croire ? Petites réflexions personnelles sur le sujet … La question du coût est souvent mal posée, car il n’y a pas de réponse unique.

Monter un MOOC : combien ça coûte ? Dans MOOC, il y a M. M comme Collaboration. Le MOOC (Massive Open Online Course) ou CLOM (Cours en Ligne, Ouvert et Massif) propose une nouvelle modalité d’apprentissage.

Dans MOOC, il y a M. M comme Collaboration

Si l’idée de mettre en ligne un cours est une pratique comprise, utilisée par de nombreux enseignants, soit parce qu’ils interviennent en ligne, soit parce qu’ils complètent un cours en présentiel par des ressources en ligne. La nouveauté des MOOC, est d’ouvrir non pas l’accès aux ressources, mais bien l’accès au groupe des personnes qui se réunissent à une séquence de cours, et donner ainsi l’accès aux échanges dans et autour du cours. Si l’idée d’ouvrir l’accès à son cours est facile à comprendre, les implications de cette ouverture intriguent plus d’un praticien. Le terme massif est clairement un faux ami, et peut être une source d’incompréhension. eZoeLd4TtJaUaw6e-FF38C.png (1515×868) L'invasion des moocs : les cours multimédia en ligne arrivent en France.

La nouvelle marotte des geeks ?

L'invasion des moocs : les cours multimédia en ligne arrivent en France

Les moocs. Un acronyme barbare qui désigne un objet numérique pourtant très civilisé : le massive open online course, ou cours en ligne ouvert et massif. Cet instrument de savoir collectif est totalement gratuit et accessible sur le web. Le mooc est un cocktail à base de e-book, de cours filmés avec un professeur qui explique sa matière, d’exercices interactifs et de discutions en direct avec l’enseignant, via une webcam.

Ce système arrive enfin en France pour la rentrée des classes 2013 – il s’était développé aux Etats-Unis au début des années 2000. Certaines grandes écoles, comme Polytechnique, proposent à partir du mois de septembre quelques cours en ligne aux internautes, mais il faut s’y inscrire à une période précise. xMOOC vs cMOOC - Pédagogie MOOC - Degré de liberté. I only learned recently that I’ve not been enrolled in MOOC classes at all, but have instead been involved with something called an xMOOC.

xMOOC vs cMOOC - Pédagogie MOOC - Degré de liberté

At first I was curious why anyone would want to eliminate the only saving grace of the MOOC acronym (its pronounceability), but apparently two variations are meant to distinguish the type of professor-centric massive courses that have received most of the attention over the last couple of years (xMOOCs) from a different vision for massive online education built around connectivity (cMOOCs). Lest you think this distinction is just an attempt to glom onto MOOC media mania to push a different educational agenda, the connectivist vision behind the cMOOC actually pre-dates the Stanford experiment (and resulting initiatives from that experiment such as Udacity, Coursera and edX) by several years.

Learning is the creation and removal of connections between the entities, or the adjustment of the strengths of those connections. Le deuxième "MOOC" francophone fait fureur. "Massive Open Online Course", "Cours de masse en ligne et gratuit", tel est le concept qui se cache derrière cet acronyme.

Le deuxième "MOOC" francophone fait fureur

Dans la réalité, cela représente un cours suivi par plus de 3600 étudiants en même temps, chacun depuis son PC, partout dans le monde et gratuitement. Depuis 2008, toutes les universités américaines ont pris progressivement le pli du télé-enseignement. Bientôt des cours filmés de l’École Polytechnique gratuitement sur Internet : l’enseignement supérieur de demain se fera-t-il à distance. Avec le développement des massively open online courses (MOOC), ces cours en ligne gratuits dispensés aux États-Unis par les plus grandes universités, le e-learning est devenu le sujet d’intérêt majeur des acteurs de l’enseignement supérieur.

Bientôt des cours filmés de l’École Polytechnique gratuitement sur Internet : l’enseignement supérieur de demain se fera-t-il à distance

En annonçant qu’elle rejoint Coursera, l’École polytechnique ouvre bien grandes les portes des MOOC à la française. Un MOOC pour apprendre à entreprendre. 5 fév 2013 Les cours en ligne prennent un nouvel essor avec l’arrivée d’outils développés pour un usage massif.

Un MOOC pour apprendre à entreprendre

Exemple de ces potentialités avec une initiative de nos voisins hispaniques, qui utilisent ce système pour sensibiliser à l’entrepreneuriat. Un MOOC (un quoi?!?) sur les réseaux sociaux en éducation débutera le 11 mars. Audrey Miller, publié le 14 février 2013 Les organismes belges Pedago-TIC et École Numérique se sont alliés pour créer ReSOP, un MOOC qui permettra de réfléchir et participer pendant 4 semaines à l’intégration des réseaux sociaux dans les pratiques pédagogiques.

Un MOOC (un quoi?!?) sur les réseaux sociaux en éducation débutera le 11 mars

(Vous n’y comprenez rien? Pas de problème, on vous explique!) Premièrement, définissons le MOOC. L’acronyme vient de Massive Open Online Course. Ensuite, comprenons que ReSOP est l’acronyme de Les Réseaux Sociaux comme Outils Pédagogiques. Mooc : la standardisation ou l’innovation. Le développement des cours en ligne massifs et ouverts (Mooc pour massive online open courses) attise autant l’enthousiasme que le rejet.

Mooc : la standardisation ou l’innovation

Pourtant, comme nous l’avons déjà signalé, ils n’ont rien de magique et paraissent bien souvent plus une réponse économique qu’éducative. En accentuant la concurrence entre universités et entre les étudiants eux-mêmes… les Mooc semblent répondre à un problème pédagogique par une solution économique très spécifique. Or, l’enjeu éducatif n’est pas là. C’est ce que nous explique dans cette tribune Dominique Boullier, professeur de sociologie à Sciences Po, coordinateur scientifique du MediaLab et directeur exécutif du projet d’innovation pédagogique Forccast. Le projet des Mooc consiste à standardiser l’apprentissage.

Mon MOOC à moi c'est toi... MOOC ITyPA - Séance n°1 - Jeudi 4 octobre 2012 - Thème : Introduction. La révolution mondiale de l'Open education. Recommander cette page à un(e) ami(e) Voici quatre étudiants pris au hasard : On Chi Tang libraire à Kuala Lumpur, Dimitri Popoulas fonctionnaire à Athenes, Shagun Gupta femme au foyer à New Delhi et Michelle étudiante à Sheffield.

La révolution mondiale de l'Open education

Des hommes et femmes ordinaires, citoyens du monde, que rien ne devait à priori réunir. Depuis le 27 aout, ils sont pourtant assis sur les mêmes bancs virtuels du cours "Gamification" dispensé par Kevin Warbach, professeur à l'Université de Virginia (USA). Pendant les 6 semaines que compte ce module et comme les 65 000 inscrits de par le monde, ils suivront à l’heure et dans le lieu qui leur conviennent 2 cours hebdomadaires d’une heure en video. Ils pourront s'exercer avec des quizz. MoocGuide - 0. Home Intro to MOOC. A MOOC is a Massive Open Online Course. It is a gathering of participants, of people willing to jointly exchange knowledge and experiences for each of them to build upon.

As such it is within the hands of the participants and organizers of a MOOC to change it to their needs. This allows them to use the information and to construct their own ideas or projects. Pédagogie ouverte. Autour des MOOC. Une page autour des MOOC, cours de masse en ligne et ouverts (Massive Open Online Course) Une collecte de références initiée par Michel Briand, avec la participation de Delphine Keldermans, Telecom Bretagne, à compléter c'est un wiki ouvert !

"" "voir aussi MOOC.fr, site participatif sur les MOOC, lieu de partage et d’échanges dans l’enseignement supérieur francophone initié par Jean Marie Gilliot, Telecom Bretagne, Insitut Mines Telecom. Nous nous dirigeons vers un nouveau modèle radicalement ouvert, asynchrone et collaboratif. Faire son MOOC : l’exemple d’ITyPA.

Un des buzz du jour semble être le nouveau slideshare de George Siemens « Designing, developing, and running (massive) open online courses ». Après une présentation de ce qu’est un MOOC, il nous propose un petit mode d’emploi pour construire son cours en 9 étapes faciles : Topic, audienceFind someone to teach withDetermine ContentPlan spaces of interactionPlan interactions (live, asynch)Plan *your* continued presenceLearner creation (activities)Promote and shareIterate and improve Une bonne occasion de faire le point sur le prochain MOOC que j’ai la joie de préparer avec mes compères Anne-Céline Grolleau, Morgan Magnin et Christine Vaufrey !

Le sujet et l’auditoire. Nous sommes rapidement tombés d’accord sur l’idée qu’un premier MOOC francophone se devait de traiter les bases d’un tel cours, à savoir comment apprendre à l’heure d’Internet. Trouver quelqu’un avec qui enseigner Définir le contenu Ça, c’est en cours de sélection. Le MOOC, mode d'emploi. Internet, Tout y est Pour Apprendre : la preuve par MOOC. Internet, pour se cultiver, pour apprendre, pour le plaisir d’échanger et de confronter ses idées, c’est à cet Internet que nous nous intéressons. On connaît tous le moteur de recherche comme outil pour trouver l’information dont on a besoin. Mais cette recherche n’est que la première étape d’un apprentissage.

Comprendre, analyser, valider, confronter, synthétiser sont des actions qui permettent d’aller plus loin et de s’approprier des connaissances. Internet permet tout cela et même plus. C’est en effet à la fois la plus grande médiathèque du monde, un espace d’écriture, de construction et la possibilité d’échanger avec des personnes de la terre entière. Cours en ligne gratuits : on n'a encore rien vu. Le mouvement des REL (Ressources éducatives libres ou OER en anglais, Open Educative Resources) se porte relativement bien, surtout dans le monde anglo-saxon. Non seulement les OER sont mieux répertoriées que leurs homologues francophones, mais elles sont également produites par des institutions de grand renom qui, au-delà de la stratégie marketing et de visibilité que décèlent les esprits chagrins dans ces initiatives, assument leur responsabilité de leaders mondiaux en matière d'excellence éducative.

Car pour être célèbre et le rester dans la durée, il faut être bon. Internet et son star system express nous auraient presque fait oublier cette évidence; mais c'est également Internet qui offre l'espace nécessaire aux meilleures organisations pour véritablement faire la différence, tant au niveau de la quantité de cours distribués qu'à celui de l'innovation éducative, et bientôt à celui du nombre de diplômés. Le MOOC, mode d'emploi. Le format MOOC (Massive Open Online Course) tend à prendre de l'importance dans l'offre de cours en ligne.

Du moins, un nombre grandissant de cours ouverts, gratuits et en ligne sont-ils qualifiés de MOOC. MOOC.