background preloader

Réflexions, définitions

Facebook Twitter

La monstrueuse littérature jeunesse. Je me souviens d’un livre que j’avais, petite, que mon père avait acheté: La poupoune et le Gram-Groum.

La monstrueuse littérature jeunesse

C’était l’histoire d’une petite fille si méchante et si capricieuse que sa mère la menace de la venue du méchant Gram-Groum pour la punir. Un beau jour, ça ne manque pas: le Gram-Groum vient et l'emporte. Après avoir lu l’histoire, ma mère l’avait trouvée si terrible qu’elle en avait déchiré des pages. Pour que jamais je ne retombe dessus. Quand je lui en ai reparlé récemment, elle a dit: «Ce Gram-Groum qui emmenait la poupoune avec l'assentiment de la mère, c’était épouvantable!»

J’y ai repensé en tombant sur un diaporama du Guardian: Terrifying French children's books («les terrifiants livres français pour enfants»). Faisons-nous vraiment lire des livres différents aux enfants, en France? En Angleterre, et surtout aux Etats-Unis, certains sujets sont bannis des lectures jeunesse: la violence, la nudité, même les sentiments amoureux. Lecture. Un livre sur quatre appartient à la littérature jeunesse ActuaLitté. Alors qu'hier se déroulait une journée de formation, dont l'une des conférences couvrait la question de l'identité de la littérature jeunesse au niveau européen, le cabinet GfK montre combien ce secteur de l'édition ne cesse de croître.

Un livre sur quatre appartient à la littérature jeunesse ActuaLitté

Pour GfK, un livre sur quatre aujourd'hui vendu en France appartient au domaine enfant ou ado, et représenterait 17 % du secteur. Les chiffres avancés par GfK font état d'un marché de 595 millions € de CA pour 2009, avec 76 millions d'ouvrages vendus, et donc une progression de 81,1 millions € de mieux, en regard de 2008. En termes d'acteurs, on dénombrerait 400 éditeurs dans le pays, et une vingtaine d'ouvrages qui ont fait plus de 50.000 ventes durant l'année.

Évidemment, ces dix dernières années, les phénomènes Twilight et Potter ont largement porté le marché, entraînant dans leur sillage une production imitant ou reprenant les thèmes de ces romans. En livres illustrés 1 Bonhomme et les dames R. Les rites d'initiation remplacés par la littérature jeunesse ActuaLitté. Vendredi dernier se tenait une conférence au Salon du livre (au stand du Syndicat national de l'édition plus précisément) intitulée « Nouvelles lectures pour grands ados ».

Les rites d'initiation remplacés par la littérature jeunesse ActuaLitté

Elle était animée par Hélène Wadowski (éditrice) et les invités étaient Lauren Oliver (auteure de Delirium), Colin Thibert (auteur du Bâtard de l'espace), Jérôme Baschet (historien et co-auteur des Enfants de tous les temps, de tous les mondes), Pierre Bordage (qui n'a pas pu être présent) et Érik L'Homme (auteur de A comme association). Tout d'abord Hélène Wadowski a précisé quelques chiffres sur la littérature jeunesse (s'adressant donc à public de 0 à 18 ans). L'année dernière 5000 nouveautés ont été éditées pour 60 millions d'exemplaires vendus. Elle a souligné qu'en 2010 un livre sur cinq était un livre jeunesse. Elle a ensuite invité Jérôme Baschet à mieux cerner le terme adolescence. Journées scientifiques. Le récit pour la jeunesse entre transpositions, adaptations et traductions :quelles théories pour un objet sémiologique mouvant ?

Journées scientifiques

Patricia Eichel-Lojkine Avec la collaboration de Brigitte Ouvry-Vial et Déborah Durand Mise en page numérique : Romuald Sellin « Il faut et il suffit que le récit raconte une histoire. La structure de celle-ci est indépendante des techniques qui la prennent en charge. La littérature de jeunesse. Par Julie Anne Parce que nos journées ne font jamais que 24 heures, lesquelles sont toujours bien employées, le temps des vacances arrive comme une bénédiction pour qui veut se reposer, se ressourcer et... rattraper toutes les lectures ajournées !

La littérature de jeunesse

Et comme nous sommes dotés d'une très grande conscience professionnelle, nous emmenons toujours dans notre besace les livres que nous donnons à lire à nos élèves... et pour nous régaler aussi, soyons honnêtes ! Pour le collège... Alors, pour le niveau collège, outre le fait de partir à l'aventure vers les étals de nos librairies préférées, nous pouvons aussi à l'occasion nous inspirer de listes et sélections préexistantes. Sur le site Eduscol, on trouvera ainsi des fictions de toutes natures (384 à ce jour), classés par âge. Sur Éduscol, Liste de « Lectures pour les collégiens » En version papier, on pourra également se référer au livre je cherche un livre pour enfant, paru l'an dernier.

Tony di Mascio. Le palmarès des Incorruptibles 2011-2012. Science-fiction jeunesse. Le cadre est donc installé.

Science-fiction jeunesse

Reste à raconter une histoire dans ce décor étrange, baroque, et d'autant plus difficile à gérer que l'auteur doit avoir maîtrisé certaines connaissances historiques et surtout mesuré et géré correctement toutes les conséquences sociales, religieuses, politiques, etc. de son hypothèse. L'uchronie est évidemment une réflexion sur l'Histoire et ses événements parfois anodins mais dont les répercussions sont souvent gigantesques.

L'uchronie la plus célèbre est sans doute Le maître du haut château de Philip K. Dick qui décrit un monde des années 70 où règnent les Japonais et un certain Hitler Krupp 1er. Au fil du récit, on comprend que ce sont « les forces de l'axe » (Allemagne, Autriche et Japon) qui ont gagné la deuxième guerre mondiale en 1947. Attention : l'uchronie pure ne suppose pas de voyage temporel.