background preloader

Pays émergents

Facebook Twitter

Accueil du dossier. Introduction - La Chine, puissance régionale et mondiale. Pays le plus peuplé du monde avec 1,37 milliard d’habitants en 2015, la Chine s’affirme dans les relations internationales à la faveur d’une expansion économique exceptionnelle commencée dans les années 1980. D’abord l’"atelier du monde" grâce à une main-d’œuvre abondante et à faible coût, elle s’emploie désormais à s’affirmer comme une grande puissance industrielle en favorisant les activités de recherche-développement et en redéployant ses capitaux à travers le monde.

L’Europe où, en 2015 pour la première fois, les investissements ont été plus élevés qu’aux États-Unis, est devenue une nouvelle destination. Par ailleurs, si la monnaie chinoise demeure encore en retrait par rapport au poids commercial de la Chine, elle s’internationalise peu à peu. Première puissance asiatique, les aspirations affichées de la Chine sont élevées et considérées avec méfiance par certains pays voisins, notamment par ceux avec lesquels le pays entretient des litiges territoriaux. Cartographie. Comment la Chine domine les mers. Pékin veut devenir une superpuissance maritime et mène pour cela un programme d’investissements ambitieux à travers la planète. Etat des lieux. Elle transporte plus de fret que n’importe quelle autre nation, dispose de la plus grande flotte de police maritime au niveau international et entretient une marine qui connaît la plus forte croissance parmi les grandes puissances : cette nouvelle superpuissance de la mer, c’est la Chine, explique le Financial Times.

Grace à une enquête fouillée sur les investissements chinois réalisés dans des ports de toute la planète, le quotidien économique a rassemblé les données qui montrent que “la Chine est devenue la première opératrice portuaire du monde”. Notre cartographe, Thierry Gauthé, a travaillé à partir de ces données pour établir cette visualisation des ambitions maritimes chinoises. » Retrouvez ici notre traduction en français de l’article du FT “Comment la Chine règne sur les vagues”. L’importance des BRICS ne se dément pas. Depuis des années, les médias occidentaux qualifient la coalition des BRICS – le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud – d’aberration, voire de menace. Lorsque le Brésil et la Russie sont entrés en récession et, plus récemment, quand la croissance chinoise a ralenti, les observateurs américains ont donc prédit la disparition rapide de cette initiative. Ils se trompaient. Les 15 et 16 octobre à Goa (Inde), les chefs d’État et de gouvernement des pays concernés se sont réunis pour un 8ᵉ sommet qui montre que cette coalition est non seulement toujours d’actualité, mais qu’elle est plus active que jamais.

Vers une coopération renforcée Les pays des BRICS ont mis de côté leurs différences pour définir une politique commune. Lors du sommet de Goa, ils ont entériné la création de leur propre agence de notation, estimant que les agences existantes – Moody’s, Standard and Poor’s et Fitch – étaient biaisées vis-à-vis des sociétés occidentales. Des désaccords réels. Lions d'Afrique. Un monde qui change: le pouvoir aux pays émergents. PAYS ÉMERGENTS : "The Fragile Five" La hausse des dépenses militaires en Chine préoccupe le Japon. La Chine, impliquée dans de vifs différends territoriaux avec plusieurs de ses voisins, a prévu d'augmenter de 12,2 % son budget militaire en 2014.

Ses dépenses militaires atteindront cette année l'équivalent de 95,9 milliards d'euros, selon le ministère des finances chinois. Preuve de ses ambitions de conforter son statut de puissance militaire, Pékin a, ces dernières années, régulièrement renforcé ses dépenses dévolues à la défense, qui ont gonflé de 11,2 % en 2012, puis de 10,7 % en 2013. Le budget de la défense chinoise est le deuxième plus élevé du monde, même s'il reste nettement derrière celui des Etats-Unis, qui atteint cette année 460 milliards d'euros. Mais des experts occidentaux se disent convaincus que les dépenses militaires réelles de Pékin dépassent très largement les montants annoncés. Le Pentagone a ainsi estimé que la Chine avait dépensé en 2012 pour sa défense entre 98 et 156 milliards d'euros.

M. La richesse et la puissance du Brésil. Inde : Le mirage high-tech. Le fil info Public Sénat A la une Jeudi 17 avril, 3h40 | Accueil|Les dessous de la mondialisation publicsenat.fr en page d'accueil publicsenat.fr en favoris A la Une Inde : Le mirage high-tech Diffusée le 07/02/2013 Durée : 29 minutes Rares sont les villes qui incarnent aussi bien que Bangalore la mondialisation et ses effets. > En savoir plus les vidéos récentes Déshabillons-les - Gouvernement : la fin des couacs ? Le 16/04/2014 Le 22h 24H Sénat Audition - Audition de M. Evénements - Déclaration de Manuel Valls à la sortie du Conseil des Ministres En séance - Table ronde sur l'éducation au numérique Le 22h le 15/04/2014 24H Sénat Preuves par 3 - Invité : Jean-Vincent Placé > Les vidéos précédentes > Les vidéos suivantes1234 Informations Montebourg demande à Bruxelles des contreparties à la baisse du déficit il y a 6 heures Le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg réclame à la Commission européenne et à la BCE des 'contreparties' à la réduction du déficit public de la...

> Toutes les infos.

Brésil

Qui sont les nouveaux pays émergents. On se souvient de la pic lancé par Georges Clemenceau à l'adresse du Brésil. "Ce pays d'avenir... qui le restera". Le Brésil, qui a fait la joie des investisseurs dans les années 2000, n'est plus aujourd'hui au coeur des investissement émergents, alors que le pays a affiché une croissance économique inférieure à 1% en 2012.

Le pays souffre d'abord du ralentissement de la demande en matières premières, au premier rang desquelles le fer. Le prix de la tonne est passée sous les 100 dollars en 2012, alors qu'il avait atteint les 200 dollars précédemment. Géant industriel, avec des compagnies aussi prestigieuses que Ambraer (aéronautique) ou Votorantim (ciment), la forte inflation que connaît le pays a également pesé sur ses exportations.

Le Brésil n'est pas un cas à part. Inde, Russie ou encore Afrique du Sud ont tous revu à la baisse l'année dernière leur taux de croissance. Comparaison du S&P 500 (en vert) et de l'indice MSCI Emerging Markets (en orange) sur un an. Ces pays émergents qui font basculer le monde. Les économies de la Chine, de l’Inde, du Brésil et de bien d’autres pays vus autrefois comme sous-développés s’imposent aujourd’hui comme les grandes gagnantes de la mondialisation. Petite radiographie de ces pays émergents… Qu'est-ce que l'émergence ? • Un phénomène déjà ancien Ce concept d’émergence s’impose dans l’actualité autant économique que géopolitique ou médiatique ; il traduit tout d’abord un malaise voire une crainte des pays dominant l’ordre mondial de voir leur leadership bousculé.

Mais il est plus ancien qu’on le croit généralement : la Grande-Bretagne de la fin du XIXe siècle qui, redoutant l’affirmation – l’émergence – de l’Allemagne (Ernest Edwin Williams, Made in Germany, 1896), se résout à l’Entente cordiale (1904) puis à la Première Guerre mondiale, offre un exemple précoce de ce malaise. Chaque époque a ses émergents. • Une définition assez imprécise Il est peu aisé de cerner ce qu’est l’émergence. . • Tigres et dragons d'Asie Les nouveaux émergents Alena Axelle Degans. Les BRICS peuvent-ils sauver l'Europe ? Le dessous des cartes - Le basculement de la richesse. L'Afrique du Sud invitée dans le groupe des grands pays émergents BRIC. L'Afrique du sud a été formellement invitée à rejoindre le groupe des grands pays émergents BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), a annoncé vendredi la ministre sud-africaine des Affaires étrangères Maite Nkoana-Mashabane.

"La Chine, qui assure la présidence tournante du groupe BRIC, et conformément à un accord des Etats membres, invite l'Afrique du sud à devenir membre à part entière de ce groupe qui s'appellera à l'avenir les BRICS", a déclaré Mme Nkoana-Mashabane à la presse à Pretoria. Le nouveau sigle correspond à l'orthographe anglaise de l'Afrique du sud (South Africa). Ce pays a la plus forte économie du continent africain, équivalent à un quart du PIB de l'Inde. Brésil, Russie, Inde et Chine, groupe informel qui tient des sommets réguliers, devraient représenter 61% de la croissance mondiale en 2014, selon le Fonds monétaire international (FMI). Ils ont pris des mesures pour renforcer leur coopération financière et les investissements mutuels. L'émergence des BRICS : focus sur l'Afrique du Sud et le Brésil - Dossiers. Pékin, l’ancien et le moderne.

Hong-Kong, Shenzen : villes rivales ou complémentaires ? Shanghaï, une capitale du XXIe siècle. Les puissances émergentes by Arcamone Pierre on Prezi.