background preloader

Education à l'environnement et développement durable

Facebook Twitter

Nature et biodiversité - Gilles Bœuf et la biodiversité. BIODIVERSITÉ. Le terme biodiversité apparaît pour la première fois dans la littérature scientifique, sous sa forme anglaise (biodiversity), quelques années avant la conférence de Rio (1992) puis se diffuse dans le monde entier après cet événement.

BIODIVERSITÉ

Consacré à l'environnement et au développement durable dans le cadre d'un programme des Nations unies, ce « Sommet de la Terre », auquel ont participé de nombreux chefs d'État, a donné le jour à la Convention sur la diversité biologique, ratifiée par la grande majorité des pays, à l'exception notable des États-Unis d'Amérique. Dans ce contexte politique et mondial, marqué par des préoccupations et des engagements concernant l'environnement et le développement de la planète, le mot biodiversité a pris un sens sensiblement différent de celui de l'expression « diversité biologique », permettant de faire sortir cette notion de la sphère des seuls biologistes.

BIODIVERSITÉ. Végétal, qui es-tu ? Très tôt, il a été nécessaire de définir et de classer les végétaux. En effet, parler d’un ensemble d’individus nécessite souvent de lui donner un « nom ». Cependant les critères de classification ne sont pas stables. Ils ont évolué au cours de l’Histoire. A l’origine, les classifications des végétaux ont d’abord reposé sur leur utilité puis sur leur morphologie. Elles sont actuellement basées sur la recherche d’ancêtres communs. Entre plante et végétal, une définition floue Si l’on recherche d’un point de vue étymologique et historique, du coté grec les termes végétal et plante se traduisent de la même manière, avec le terme [phytos].

Ce qui ne bouge pas ou ce qui est vert ? Aujourd’hui, dans le domaine scientifique francophone, on encourage à utiliser le terme végétaux plutôt que le terme plante, mais dans le même temps ces deux termes ne désignent plus vraiment un groupe homogène dans les classifications. La lignée verte, les plantes vertes ou les plantes terrestres ? Valéry Malécot. La botanique. Suivi écologique. A propos du cours Le suivi écologique est une composante essentielle de la gestion adaptative d’une aire protégée.

Suivi écologique

Il est basé sur la surveillance du milieu et consiste à recueillir systématiquement dans le temps des informations visant à répondre à une ou plusieurs questions spécifiques. Il peut être mis en place aussi pour comparer les données qu’on recueille sur l’aire protégée avec une norme prédéterminée, en référence à un standard connu, par ex. un état de référence (nombre d’animaux de telle espèce au début du cycle de gestion) ou à un état recherché (quel serait l’état climax de la végétation en l’absence de pressions ?). Le suivi écologique fait appel à des connaissances précises, utilise des techniques définies et nécessite un traitement spécifique des données.

Tout cela s’apprend, s’explique et s’applique. Suivre les 4 modules de ce cours vous permettra d’acquérir des bases essentielles, afin de comprendre ce qu’est le suivi écologique et comment il doit être mis en place. Cours en ligne (MOOC) Développement durable sur France Université Numérique. Présentation de l'association Agir pour l'Environnement.

Agir pour l'Environnement est une association citoyenne nationale de protection de l'environnement.

Présentation de l'association Agir pour l'Environnement

Le but de l'association est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques en menant des campagnes de mobilisation citoyenne réunissant un réseau d'associations et de citoyens le plus large possible. Le bureau de l'association est composé de : Philippe COLOMB (Président)Clémence LERONDEAU (Secrétaire)Jean-Luc THIERRY (Trésorier) L'équipe permanente de l'association est composée de : Stéphen KERCKHOVE (Délégué général)Martin SERIEYE (Chargé de mission : WEB)Benjamin MENANT (Développeur : WEB)Magali RINGOOT (Chargée de mission)Mathias CHAPLAIN (Chargé de mission)Antoine LAGNEAU (Chargé de mission)Aliénor LEGENDRE (Service civique)Stéphanie HARDOIN (Service civique)Marie GUITTET (Service civique)Stefanie GICQUEL Consulter les statuts de l'association.

Agir pour l'Environnement a fait le choix d'une autonomie financière avoisinant les 90% de son financement. France Nature Environnement. Fixer les orientations politiques, déterminer les combats à mener en priorité, coordonner l'action des associations, bâtir des positions qui seront portées auprès des pouvoirs publics et des médias nationaux : pour accomplir toutes ces missions, la fédération s'appuie sur une gouvernance démocratique solide.

France Nature Environnement

Près de 180 bénévoles issus des associations du mouvement FNE s'investissent au sein des instances décisionnaires de notre organisation et assurent des représentations en notre nom. À leurs côtés, 46 salariés assurent un soutien opérationnel. Pour accomplir toutes ses missions, la fédération s'appuie sur 180 dirigeants bénévoles, issus des associations de terrain, qui s'investissent au quotidien au sein de France Nature Environnement.

Ils déterminent les orientations politiques, décident des combats à mener en priorité, coordonnent l’action des associations. Ils travaillent main dans la main avec les 46 salariés de l’équipe nationale.