Voici quelques textes que j’ai pu lire récemment, et que j’ai eu envie de partager avec vous sur jvbib. On commence par un texte que j’ai trouvé sur notgames , le blog des créateurs du studio Tale of Tales, à qui l’on doit les (non-)jeux The Endless Forest, The Path ou The Graveyard. Ils décrivent leur blog comme “une exploration de ce qui est émouvant, enchanteur et fascinant dans les programmes informatiques, les jeux vidéo et l’art procédural, *au-delà* de l’amusement provoqué par la mise en application de règles et l’obtention de récompenses”. Le texte que je vous propose s’appelle “The unnamed medium”, il fut à l’origine publié sur http://insearchofsecrets.com/2011/03/14/the-unnamed-medium/. Je l’ai rapidement traduit ci-dessous. “Le média sans nomOuvrez votre programme de lecture de musique préféré, lancez un morceau et activez la visualisation.

Jeux vidéo et Bibliothèques*

Jeux vidéo et Bibliothèques*
Des outils du web que j'utilise Des outils du web que j'utilise Scoop.it : outil pour faire de la curation, tenir un fil d'actualité, ou juste faire de la veille. Diigo : indexer des informations (sites web surtout, mais aussi du texte, des images). Très utile pour libérer sa propre mémoire.
avec une préface de Carol Couture Editions Klog, 2014 Voici le 11ème ouvrage que je publie dans le domaine des sciences de l'information. Celui-ci s’attache ä porter des regards croisés sur les métiers des sciences de l’information, ä la fois proches et éloignés, ä savoir les métiers d’archiviste, bibliothécaire, documentaliste, ainsi que les musées. Nous verrons comment ces services s’enrichissent les uns les autres, se complètent, utilisent parfois des méthodes de travail proches mais différenciées, sur un socle de compétences partagées. Les différents métiers associés s’enrichissent aussi clairement et de nouveaux profils apparaissent.

Home

Home
Les bibliothèques sont-elles tendance dans le futur ? Les bibliothèques sont-elles tendance dans le futur ? A l’heure où l’information se consomme et se périme aussi vite que des asperges primeur, on pourrait presque se demander à quoi bon encore aller dans une bibliothèque quand tout est accessible depuis notre connexion internet personnelle. Paradoxe : alors que la demande d’information n’a jamais été aussi forte qu’aujourd’hui, les quelques 3000 bibliothèques publiques (municipales, universitaires et départementales de prêt) de l’Hexagone ne cessent d’accuser une constante diminution de leur fréquentation depuis près de 30 ans. La très officielle enquête des pratiques culturelles des Français de 2008 montre ainsi que nous lisons moins d’imprimés et préférons le web et le multimedia. Riches heures que celles de l’hypertexte et du collaboratif : on cherche et co-construit du savoir sur Wikipedia ou Open Content Alliance. On consulte et apporte des news sur des sites de datajournalisme comme Owni ou Openleaks.
Lorenzo Soccavo, Prospective livre et edition, conferences...
Nouveaux temps, nouveaux rôles pour les professionnels de l’information : la gestion et la préservation des collections numériques. Nouveaux temps, nouveaux rôles pour les professionnels de l’information : la gestion et la préservation des collections numériques. Un rapport de l’association des bibliothèques de recherche paru en mars 2011 fait le point sur le rôle des bibliothèques de recherche. “Digital curation for preservation”, le titre du rapport annonce tout un programme. On pourrait le traduire avec les expressions “édition électronique”, “sélection et gestion des contenus numériques” ou “archivage pérenne”, ou garder présent à l’esprit le sens premier de curation : soin, traitement de l’information numérique en vue de sa préservation.
Le blog des Médiathèques de Thau agglomération » Blog Archive » Bibliothèque à jeun’

La r?publique des livres - Blog LeMonde.fr

La r?publique des livres - Blog LeMonde.fr Règle No1 : silence absolu sur les délibérations. Règle No2 : solidarité totale avec le choix du jury. Règle No3 : pour être membres de l’Académie Goncourt, certains n’en demeurent pas moins journalistes ; et si Bernard Pivot ne peut s’empêcher de poser des questions, je ne peux, quant à moi, me retenir de rapporter les réponses.
Mis en ligne le 27 avril, par Benjamin Le titre de ce billet n’est pas uniquement racoleur mais résume parfaitement les thèmes qui parcourent le second roman de Kingsley Amis, That Uncertain Feeling, écrit en 1955. Kingsley Amis est le (...) [Lire la suite] Sorties - Coup de coeur Sorties - Coup de coeur
Originally posted on :: S.I.Lex :::Cette semaine, une information est parue sur Slate dans un article d’Andréa Fradin sur l’économie de la musique, qui n’est pas une bonne nouvelle… Lire l’Article → En février, j’ai participé à ma façon aux célébrations entourant le mois de l’histoire des Noirs. J’ai lu quelques uns des titres achetés au pavillon consacré à la littérature […] Lire l’Article → Ce billet est d’abord paru sur Espace B, le blogue des bibliothèques de la Ville de Montréal. Bibliomancienne

Bibliomancienne

Documentation | Catégories | Blog | Expert Public Documentation | Catégories | Blog | Expert Public La PQR peine à s’adapter au numérique Animation & services , Documentation Lors des deuxièmes entretiens du webjournalisme à Metz, la table ronde numéro 3 abordait l’adaptation ... Girouette, le panneau de signalisation urbaine alimenté par Twitter !
affordance.info

affordance.info

"Her" de Spike Jonze est un ovni. De ceux qui oscillent magistralement entre présent et futur, qui derrière une somme toute assez banale histoire sentimentale racontent, esquissent et interrogent l'un des futurs possibles de notre monde. De notre monde connecté en l'occurence. Non, non rassurez-vous, je n'ai pas décidé d'ouvrir un blog de critiques cinématographiques. Il se trouve juste que j'ai été invité à parler du film de Spike Jonze ce samedi sur Le Mouv', dans l'émission "Touche pas à mon Poke" de Vincent Glad. Parce qu'en effet, "Her" touche à une foule de sujets développés sur ce blog.
Je me suis toujours considérée comme une personne politisée. Je viens d’une famille où on parlait énormément de politique dans les réunions de famille. J’ai lu les biographies de René Lévesque et de Mario Dumont. J’ai flirté avec les idéologies de gauche quand j’étais étudiante, puis j’ai pris un virage à droite lorsque je suis entrée sur le marché du travail. Le Journal numérique de Martine
Europeana est le portail des collections numériques européennes. Il permet de découvrir, partager, voyager à travers le patrimoine des bibliothèques, musées, archives et instituts audiovisuels et donne accès à des contenus très divers : livres, journaux, œuvres d'art, photographies, etc. La volumétrie est à ce jour de plus de 30 millions d'objets, provenant de plus de 2200 institutions à travers l'Europe (voir la liste des contributeurs).

Labo BnF

Ce 6 février dernier, Daniel Bourrion (BU Angers) a diffusé un communiqué du consortium Couperin annonçant qu’un accord avait enfin été conclu avec Elsevier concernant l’abonnement à la Freedom Collection en licence nationale. Présenté comme équilibré et financièrement intéressant, les « acquis de ce contrat sont uniques et propres au marché français ». Couvrant bien plus d’établissements supérieurs que le contrat précédent, ce nouvel accord, d’une durée de 5 ans (2014-2018), se distingue également par le fait qu’il porte « désormais en un abonnement à une base de données avec acquisition des contenus, il ne s’agit plus d’un abonnement à une liste de titres avec un ensemble de surcoûts pour l’accès à la collection complète ». En d’autres termes, le modèle économique s’affranchit d’une tarification basée sur les abonnements papiers, finie donc la distinction habituelle holdings – efees. Il n’y a plus de distinction entre les titres souscrits et non souscrits.

biblioth|?|thique

Calendoc | Facebook agenda collaboratif

Lirographe

Construire sa veille en musique classique Etre chargé des acquisitions en CD et DVD de musique classique peut avoir de quoi intimider. Choix des œuvres, des interprétations, variété des styles, des époques, des effectifs : le domaine est particulièrement complexe pour qui en est peu familier. Sans prétendre à l’exhaustivité, je profite ici de la demande d’une collègue pour partager quelques outils pouvant aider les discothécaires responsables du rayon classique.
Éducation : La Commission européenne favorable à l’open source "La Commission européenne a eu l'occasion de s'exprimer sur le sujet au cours d'un débat organisé à la Foire du Livre de Londres : Ricardo Ferreira, chargé de mission au sein de l'autorité, a parlé de 510 MOOCs (Massive Open Online Courses, cours en ligne en accès libre) actuellement disponibles en Europe, dont quasiment une centaine au seul Royaume-Uni. L'objectif étant bien entendu d'occuper le terrain avant que d'autres opérateurs ne s'en chargent, Google en tête." affordance.info: Back to the Commons (+2) "Nous sommes passés d'une régime d'enclosures fonctionnant principalement sur un principe "d'interdiction" (d'accéder à telle ou telle ressource, de la diffuser, de la visionner, de la partager, etc.) à un système d'enclosure qui fonctionne surtout par "altération" du régime de droits et d'appropriation liés à la ressource."

Le bouillon des bibliobsédés

Chroniques, le magazine de la BnF