background preloader

Décontamination hasardeuse

Facebook Twitter

Fukushima: l'industrie nucléaire rend l'âme, faisons lui rendre les armes. Alors que se profile la conférence internationale sur le climat en décembre 2015 à Paris, le quatrième anniversaire de Fukushima permet de rappeler une chose : "la lutte contre le changement climatique implique une refonte totale du système énergétique".

Fukushima: l'industrie nucléaire rend l'âme, faisons lui rendre les armes

Michèle Rivasi, députée européenne, vice-présidente du groupe des Verts/Alliance libre européenne, nous livre son point de vue sur la situation. La catastrophe nucléaire de Fukushima célèbre tristement son quatrième anniversaire. Alors que la situation sur place reste hors de contrôle, l'ensemble de la filière nucléaire est aujourd'hui remise en cause, non seulement pour des motifs éthiques mais aussi pour des raisons économiques. L'occasion de faire un état des lieux des conséquences de Fukushima.

Décontaminer ? Geler les eaux-souterraines ? Une seule bonne nouvelle: Tepco a réussi à retirer le combustible de la piscine du réacteur 4, qui faisait peser le risque d’une contamination encore plus grave que celle du 11 mars 2011. A Fukushima, l’interminable décontamination. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Le Hir « Le Japon a fait des progrès significatifs.

A Fukushima, l’interminable décontamination

La situation sur le site s’est améliorée. Mais elle reste très compliquée. » Tel est le constat des experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), qui, mi-février, ont effectué une nouvelle mission d’inspection de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima. Une analyse partagée par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire français (IRSN) : « Un travail considérable a été réalisé avec d’énormes moyens. Mais le chantier est colossal et le plus gros reste à faire », estime Thierry Charles, directeur général adjoint chargé de la sûreté nucléaire. Evacuated towns surrounding Fukushima face uncertain future. An official in a full radiation protection suit scans an evacuated mother and child with a geiger counter to check radiation levels in Koriyama city in Fukushima prefecture, about 60km west from the crisis-hit Fukushima nuclear plant on March 16, 2011.

Evacuated towns surrounding Fukushima face uncertain future

Photo by Ken Shimizu/AFP/Getty Images. Insight: After disaster, the deadliest part of Japan's nuclear clean-up. A Fukushima, l’impossible retour en terre contaminée. Fukushima : un robot télécommandé pour "aspirer" la radioactivité. Pour participer au déblayage de la centrale accidentée de Fukushima, les Japonais ont mis au point un robot télécommandé qui projette de la glace sèche pour "aspirer" les substances radioactives.

Fukushima : un robot télécommandé pour "aspirer" la radioactivité

Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter. Japan: Don't Store Nuclear Waste At Kids' Playgrounds. Mr.

Japan: Don't Store Nuclear Waste At Kids' Playgrounds

Marco Nisato, Italy Dec 14, 08:31 Nuclear waste is matter of nuclear centers. send a green star Name not displayed, MN. Part 08 - The myth of decontamination 除染の神話.wmv. 1,000,000 Bq/kg of cesium detected at Fukushima school… after being ‘decontaminated’ — “It’s obvious they will just leave it” – Local Official. Regardez : des milliards de particules radioactives remises en circulation Fukushima-Daiichi. Japan Farmers Try for Radiation-Free Rice. Areva choisi par Tepco pour décontaminer les eaux de Fukushima - Production d'électricité. [ACTUALISE] La France est en première ligne.

Areva choisi par Tepco pour décontaminer les eaux de Fukushima - Production d'électricité

Le groupe nucléaire Areva va proposer à Tepco une solution pour traiter l’essentiel des eaux contaminées dans la centrale de Fukushima. Que faire des déchets de Fukushima? Dix mois après l’accident nucléaire, des montagnes de déchets s’accumulent le long du Pacifique.

Que faire des déchets de Fukushima?

Par crainte de la contamination, les localités voisines rechignent à leur trouver un exutoire. Au nord de Fukushima, la préfecture la plus touchée est Miyagi, où sont toujours entassés 16 millions de tonnes de détritus, soit 4 fois plus qu’à Iwate. La préfecture de Fukushima, elle, en a déjà déblayé une partie. Il en reste toutefois 2,38 Mt à évacuer, dont une bonne partie est contaminée. Déjà touchées par la catastrophe du 11 mars, ces trois régions doivent trouver une solution pérenne à une masse de résidus, parfois dangereux, correspondant à plusieurs années de production d’ordures ménagères.

«Pour l’heure, seule la ville de Tokyo a accepté de prendre en charge une partie des débris. Montrant l’exemple, les services de Tokyo affirment avoir pris de multiples précautions. TEPCO increases water injection in reactor showing temperature rise. Tepco Injects Boric Acid Into Reactor as Temperatures Rise. Tokyo Electric Power Co. injected boric acid into a reactor at its crippled Fukushima nuclear plant to prevent an accidental chain reaction known as re- criticality after temperatures rose in the past week.

Tepco Injects Boric Acid Into Reactor as Temperatures Rise

U.S. Sees Array of New Threats at Japan’s Nuclear Plant. Fukushima : les révoltés du nucléaire - Vidéos Sortir du nucléaire. Alors que la France prononce vingt cinq ans plus tard un non lieu général sur Tchernobyl – et les supposés mensonges sur le nuage radioactif - les Japonais décident de prendre leur destin en main.

Fukushima : les révoltés du nucléaire - Vidéos Sortir du nucléaire

Malgré une discrétion et un fatalisme farouches, ils n’acceptent plus les mensonges d’Etat. (Reportage difffusé sur Arte de David Zavaglia, Pierre Grillot, Roger Walch et Valérie Mérie – Scientifilms – ARTE GEIE – France 2011 ) 5992 vues Tandis que les autorités nippones bloquent l’importation de tous les outils de détection de la radioactivité pour empêcher que la population s’en équipe, une poignée de Japonais se rebelle et passe à l’action.

Parmi eux, Wataru Iwata, musicien. Les Japonais se mobilisent, interpellent le gouvernement, se rassemblent, multiplient les campagnes de mesure, et décident de dénoncer les mensonges de leurs gouvernants.