background preloader

Chromosones et genes

Facebook Twitter

Chromosome. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chromosome

Description de la structure d’un chromosome. Le chromosome (du grec χρώμα, couleur et σώμα, corps, élément)[1] est le support de l'information génétique. Les chromosomes contiennent les gènes, et permettent leur distribution égale dans les deux cellules filles lors de la division cellulaire. Entre deux divisions, la séparation entre les différentes molécules d'ADN est peu perceptible ; l'ensemble porte alors le nom de chromatine. L'ADN se condense progressivement au cours de la division cellulaire pour prendre une apparence caractéristique en forme de X à deux bras courts et deux bras longs, reliés par un centromère.

Au figuré, le mot chromosome est utilisé pour décrire son contenu en termes d'information génétique. Les chromosomes sont habituellement représentés par paires, en parallèle avec leur homologue. Chromosome Y. Les chromosomes supports des gènes - Réviser une notion - SVT - 3e. Les allèles et les gènes... : le vocabulaire de génétique. Gène. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Gène

Représentation simplifiée d'un gène d'eucaryote (les exons sont des séquences codantes, alors que les introns sont des séquences non codantes). L'une des nombreuses manières de représenter les échelles du Vivant (du gène à la biosphère). Le gène est représenté à part, car non vivant en tant que tel, mais support d'information et base du vivant. Plus on monte dans la pyramide, plus l'échelle est globale et plus le niveau de complexité mais aussi de stabilité et de résilience du système augmente. Auto-stop génétique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Auto-stop génétique

L’ auto-stop génétique ( calque de l’anglais genetic hitchhiking , parfois nommé genetic draft ) est un processus par lequel un allèle augmente sa fréquence d’apparition de par sa liaison à un autre gène positivement sélectionné [ 1 ] . La proximité sur un chromosome permet aux gènes d’être entraînés dans un balayage sélectif (en) permis par un gène avantageux alentour. D’une manière plus générale, l’auto-stop génétique peut désigner un changement de fréquence dans l’apparition d’un allèle dû à n’importe quelle forme de sélection, allant de la sélection d’arrière-plan (en) à la mutation délétère. La fixation (en) conséquente est aléatoire. D’un point de vue traditionnel, ce processus stochastique est principalement déterminé par des erreurs de réplication : la dérive génétique . Télomère. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Télomère

Un télomère est une région hautement répétitive, donc a priori non codante, d'ADN à l'extrémité d'un chromosome. À chaque fois qu'un chromosome en bâtonnet d'un eucaryote est dupliqué, lors de la réplication, qui précède la mitose (division cellulaire), le complexe enzymatique de l'ADN polymérase s'avère incapable de copier les derniers nucléotides : l'absence de télomère signifierait la perte rapide d'informations génétiques nécessaires au fonctionnement cellulaire. De récents travaux suggèrent cependant que l'ADN répétitif des télomères pourrait être transcrit en ARN répétitifs qui joueraient un rôle dans la stabilisation du télomère[1].

Les télomères raccourcissent avec l’âge, l’inflammation et le stress. Des études ont montré que des télomères courts sont associés à un risque plus élevé de maladies liées à l’âge[2]. Historique[modifier | modifier le code] Structure et fonctions[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Chromosomes humains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Chaque cellule somatique humaine possède 22 paires de chromosomes homologues (également appelés autosomes), numérotés de 1 à 22 , et une paire de chromosomes sexuels (également appelés hétérochromosomes ou gonosomes), soit un total de 23 paires.

Les 23 chromosones. DNA, CHROMOSOMES AND GENES. How do these terms relate to one another?

DNA, CHROMOSOMES AND GENES

DNA? Chromosomes? Genes? Aren't these just different terms for the same thing? Well, yes and no. When a cell is not actively dividing, its nucleus contains chromatin, a tangle of fibers composed of protein and DNA. During cell division chromatin organizes itself into chromosomes. Different organisms differ in their complexity and therefore have different numbers of chromosomes and genes. There are two categories of cells in multicellular organisms based on their chromosomes: Somatic (another word for "body" cells) and Gametes (reproductive cells). Each chromosome contains a single immense molecule of DNA that, in humans, has a length of up to 12 centimeters when stretched out! Hey! (on my screen, at least...but you get the idea) As a matter of fact, all the DNA in one human cell (on all 46 chromosomes) is about two meters long, yet fits into a cell nucleus which is 2-3 micrometers (that's .000002 meters wide!).

Plus récent ancêtre patrilinéaire commun. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plus récent ancêtre patrilinéaire commun

En génétique humaine, le plus récent ancêtre patrilinéaire commun est l'homme de qui tous les chromosomes Y des hommes vivants descendent. En 2003, une étude du généticien Spencer Wells qui avait conclu que tous les humains vivant aujourd'hui sont les descendants d'un homme qui a vécu en Afrique il y a environ 60 000 ans, en analysant l'ADN de gens dans plusieurs régions du monde[1]. En 2011, Fulvio Cruciani et al. ont calculé par la diversité de l'ADN du chromosome Y que le plus récent ancêtre patrilinaire commun daterait d'environ 140 000 années[2]. En 2013, le Y-RMCA pourrait être bien plus ancien, et dater de - 338 000 ans, néanmoins ces modèles incluent la structure de la population ancienne et la possibilité d'introgression archaïque de chromosomes Y chez des humains anatomiquement modernes, étant donné qu'il y a de nombreux noeuds de coalescence dans la généalogie patrilinéaire [3].

Voir aussi[modifier | modifier le code] Ève mitochondriale.