background preloader

Langues anciennes

Facebook Twitter

Pour célébrer le latin et le grec, <i>L’Odyssée</i> d’Homère est récitée dans les rues de France - Le Figaro Etudiant. Littérature et Lecture-plaisir. Epigraphie. GREC. Petite histoire de l'alphabet: du phénicien au latin. Différents systèmes d'écritures sont nés sous des formes diverses à des époques distinctes dans de nombreux endroits du globe (Mésopotamie, Egypte, Chine, Amérique Centrale, etc.). En revanche, il semble bien que la naissance de l'écriture alphabétique soit géographiquement localisée en terre de Canaan, vers le IIe millénaire avant Jésus-Christ, dans une région qui correspond aujourd'hui au Proche-Orient (Liban, Israël, Syrie, Jordanie et Sinaï).

Les origines sémitiques de l'alphabet C'est donc plutôt du côté du Levant qu'il faut chercher l'origine de l'alphabet. L'ancien alphabet sémitique est d'abord un emprunt à la civilisation égyptienne. Cette écriture pseudo-hiéroglyphique fonctionnait selon le principe de l'acrophonie : chaque pictogramme symbolisait le tout premier son du mot représenté.

Le cunéiforme disparu, l'alphabet linéaire poursuivit son évolution. La lumière des voyelles Pragmatiques, les Grecs transformèrent l'alphabet phénicien en l'adaptant à leur langue. Dictionnaire des Antiquités Grecques et Romaines de Daremberg et Saglio. Portail de l'iconographie. Site de Lettres et Langues Anciennes de l'Académie de Bordeaux.

Latin

Arrête ton char | Langues & Cultures de l'Antiquité. Grex Latine Loquentium. Langues anciennes. Les langues anciennes sur Internet Taormine (photo de Françoise André) « Arrête ton char ! Les Langues et Cultures de l'Antiquité aujourd'hui » : une plateforme contributive multi-auctoriale dédiée à la promotion des Langues et Cultures de l'Antiquité du secondaire au supérieur et ouverte à tous : élèves, enseignants, amateurs et passionnés de l'Antiquité. Musagora : un site sur la culture antique associant étroitement textes et oeuvres d'art (MEN - CNDP). Hélios : serveur éducatif franco-belge qui propose des leçons et des séquences de Latin et de Grec de la Troisième à la Terminale. Le grenier de Clio : site riche en informations, à la portée des élèves (mythologie, littérature, arts).

Le portail de l'enseignement des lettres. L'Antiquité sur le site Méditerranées. Le Grec, une langue Millénaire. Helios: Lexique Grec - Français. Logos & muthos. Indo-européen commun. Proto-slave. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le proto-slave ou slave commun, est l'ancêtre du vieux slave et des langues slaves ; il est issu de la branche satem de l'indo-européen commun ; il est classé dans le groupe des langues balto-slaves.

Le processus de séparation des gens parlant le proto-slave et le proto-balte s'est effectué vers le IXe siècle av. J. -C.. Vers le Ve siècle les peuples slaves ont entrepris une migration vers le sud-est, vers le nord et vers l'ouest de la Biélorussie, leur territoire d'origine, se divisant en trois branches linguistiques[réf. souhaitée]. Avant le IXe siècle, on présume que les Slaves partageaient tous une langue à peu près identique, le slave commun, mais aucun écrit avant 860 ne peut le prouver. Évolution[modifier | modifier le code] Comme les autres langues satem, le proto-slave a transformé les consonnes palato-vélaires de l'indo-européen commun en affriquées et en fricatives postérieures : Métathèse[modifier | modifier le code]

Slavon d'église. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Slavon. Texte en slavon d'église de 1755. Le slavon d'église, également appelé slavon liturgique, langue liturgique slave ou vieux-slave liturgique, est la principale langue liturgique de l'Église orthodoxe. Elle est issue du vieux-slave. Présentation[modifier | modifier le code] Ce slavon d'église est parfois utilisé par les Églises catholiques orientales situées dans les pays slaves, notamment en Croatie et chez les Ruthènes catholiques grecs.

Historiquement, cette langue liturgique est dérivée du vieux-slave en adaptant la prononciation et l'orthographe, et en remplaçant certains mots ou expressions anciens et obscurs par leurs synonymes vernaculaires. Le slavon d'église se divise en deux variantes : Le philologue et grammairien russe Alexandre Vostokov étudia la grammaire comparative entre le slavon d'église, le vieux-slave et les langues slaves.

Bibliographie[modifier | modifier le code] Полный церковнославянскій словарь прот. Г. Дьяченко. Proto-germanique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Foyer proto-germanique, v. 500 av. J. -C. : le groupe nordique au nord (rouge) et la culture de Jastorf au sud (magenta) L'expansion des peuples germaniques, 750 av. J. Le proto-germanique ou germanique commun est la reconstruction de la langue parlée à l’origine par les peuples germaniques, alors qu'ils se trouvaient concentrés dans le nord de l'Europe entre 750 av. Le germanique commun n'est attesté par aucun texte, mais a été reconstruit selon la méthode comparatiste.

Diachronie[modifier | modifier le code] Inventaire des changements phoniques[modifier | modifier le code] Époque pré-germanique[modifier | modifier le code] Époque du germanique commun[modifier | modifier le code] Le germanique est désormais une langue indo-européenne centum qui a perdu ses laryngales et possède cinq voyelles longues et six brèves, ainsi qu'au moins deux voyelles trimoriques (ō̃, ē̃).

Germanique commun primitif[modifier | modifier le code]