background preloader

Jeux

Facebook Twitter

Le jeu retrouve le chemin de la maternelle. Tant mieux. Les petits qui ont pris pour la première fois, ou repris, les chemins de la maternelle vont être contents.

Le jeu retrouve le chemin de la maternelle. Tant mieux

Leurs parents aussi. Car les programmes de cette nouvelle année scolaire accordent plus de place au jeu et à l'expression orale. Jouer et parler, parler et jouer pour s'éveiller et apprendre. Une bonne et quand même très simple idée qui semblait, avec les années, être passée aux oubliettes ! Nous nous inquiétions de plus en plus de ces années de “pré scolarité”, qui prenaient trop souvent des allures de classe prépa, avec évaluation, commentaires alarmistes et stress généralisé. Celui-ci ne tenait pas bien son crayon à 3 ans, celle-là ne connaissait pas les jours de la semaine à 4 ans, cet autre ne terminait pas son “travail” ou attendait gentiment qu'on le lui fasse et des commentaires sévères attendaient les parents : “Que va-t-on faire de lui ou d'elle” ?

C'est aussi un excellent moyen pour l'enfant d'apprendre à communiquer avec ses congénères. Beatrice Copper Royer. Allons jouer à la bibliothèque ! Dans un rapport intitulé «Jeu et bibliothèque, pour une conjugaison fertile» (1), Françoise Legendre, inspectrice générale des bibliothèques, explore le rapprochement entre deux univers a priori étrangers l’un à l’autre, celui des savoirs classiques et celui des activités ludiques.

Allons jouer à la bibliothèque !

Ce rapprochement est déjà l’œuvre dans un certain nombre d’équipements, avec des réalités diverses, depuis l’offre de quelques dizaines de jeux proposés sur des étagères jusqu’à une salle dédiée à des tournois de jeux vidéo, en passant par des collections de jeux de plusieurs milliers de titres. Pratique ancienne. Rémi Féraud sur Twitter : "La ludothèque de la place de la #République est ouverte, c'est l'été ! #Paris... Genre et mixité dans l’espace jeu vidéo. Article un peu spécial pour une fois, nous laissons la main à Colin Sidre, qui nous livre son impression et son point de vue sur le jeu vidéo dans notre bibliothèque : Dans le cadre d’un stage de trois semaines réalisé à la bibliothèque Václav Havel, j’ai pu réfléchir à la problématique du genre et du jeu vidéo, et à la question de la mixité dans l’espace jeu vidéo de la bibliothèque.

Genre et mixité dans l’espace jeu vidéo

Cet article est un retour sur plusieurs réflexions que j’ai pu mener, et propositions que j’ai pu faire à l’établissement. Les dernières années ont vu se multiplier les questionnements sur la question du genre dans le jeu vidéo, en particulier les réflexions sur la place des femmes dans les jeux et dans l’industrie. Le jeu vidéo fait son trou dans les bibliothèques. De plus en plus de médiathèques proposent des jeux vidéo en consultation ou en prêt.

Le jeu vidéo fait son trou dans les bibliothèques

Si l'opération est souvent couronnée de succès, certaines directions refusent de faire entrer dans leur établissement ce loisir qui n'a pas encore acquis ses lettres de noblesse. Et si, au milieu des livres, des DVD et des CD, on pouvait trouver des jeux vidéo dans les bibliothèques publiques? Quelques médiathèques françaises ont franchi le pas, en organisant des tournois, des consultations sur place, voire des prêts de jeux. À Paris, c'est même une médiathèque spécialisée dans le jeu vidéo qui va ouvrir ses portes l'été prochain, dans le XVIIIe arrondissement.

«Nous voyons le jeu vidéo comme un produit culturel à part entière et comme un pourvoyeur de lien social», explique Mélanie Faucher, responsable de la section 15-25 ans de la future médiathèque Vaclav-Havel. L'ambition est forte. Jeux - Dimension Ados. Ateliers informatiques - Ludothèque de Châteaugiron. Des jeux vidéo dans les médiathèques, mais pas à emporter. L'espace retro gaming pour les nostalgiques (Photo LK / Rue89 Strasbourg) La médiathèque André Malraux propose depuis quelques semaines de tester des jeux vidéo et même de faire un petit saut dans la préhistoire de ce loisir.

Des jeux vidéo dans les médiathèques, mais pas à emporter

Vendredi, les adhérents pourront s’essayer à la manette dans les 13 médiathèques et bibliothèques de la CUS. Les responsables de magasins de vente de jeux vidéo y voient une belle opportunité pour leurs affaires, tant que l’emprunt n’est pas disponible. Ce qui ne sera pas le cas avant au moins un an. Mardi 18 décembre à la médiathèque André Malraux se tenait le premier « Gametisch » (inspiré du stammtisch et littéralement traduit comme table de jeu) s’est ouvert au public. Jeux vidéo et bibliothèques : un mariage de cœur et de raison. Pourra t-on bientôt emprunter et consulter des jeux vidéos dans toutes les bibliothèques publiques ?

Jeux vidéo et bibliothèques : un mariage de cœur et de raison

Ce n'est pas Thierry Robert, bibliothécaire à la direction associée des Bibliothèques publiques de Montréal, qui s'offusquera de cette proposition. Celui qui aime être appelé un « ludothécaire » travaille sur des projets mêlant jeux vidéo et bibliothèques depuis quelques années. Un espace ludique pour attirer un nouveau public La bibliothèque, espace ludique ? Pour Thierry Robert, c'est une évidence. Et voilà où même les esprits plus conservateurs pourraient y voir un bénéfice. Ailleurs aussi, le jeu vidéo s'installe En France, en 2009, la bibliothèque de Saint-Raphaël décide de proposer des sessions du MMORPG Dofus en ses murs. Le jeu prend d'ailleurs des formes variées dans les bibliothèques. Plus récemment, à l'hiver 2013, avait lieu à Montréal le premier festival « Montréal joue ». Musiques, images et jeux en bibliothèque (Soop.it)

Partager des savoirs, faire société. Jeux de mots et Montréal joue (Argus) Numérique et jeux vidéo. Jeux vidéo et Bibliothèques* Voici quelques textes que j’ai pu lire récemment, et que j’ai eu envie de partager avec vous sur jvbib.

Jeux vidéo et Bibliothèques*

On commence par un texte que j’ai trouvé sur notgames , le blog des créateurs du studio Tale of Tales, à qui l’on doit les (non-)jeux The Endless Forest, The Path ou The Graveyard. Ils décrivent leur blog comme “une exploration de ce qui est émouvant, enchanteur et fascinant dans les programmes informatiques, les jeux vidéo et l’art procédural, *au-delà* de l’amusement provoqué par la mise en application de règles et l’obtention de récompenses”. Le texte que je vous propose s’appelle “The unnamed medium”, il fut à l’origine publié sur Je l’ai rapidement traduit ci-dessous. “Le média sans nomOuvrez votre programme de lecture de musique préféré, lancez un morceau et activez la visualisation. Regardez-ça pendant une ou deux minutes. À la lecture de The unnamed medium, je me suis souvenu d’un autre texte que j’avais lu il y a quelques mois.

Je me demande ce que dirait M. Le jeu sérieux en Belgique francophone.