background preloader

Associations nucléaires

Facebook Twitter

Nuclear Power. The Fukushima disaster of 2011 showed us once again what can happen when a nuclear power plant's safety systems fail. The U.S. nuclear industry has responded with familiar reassurances that it can't happen here. We know better. It can happen here—but it doesn't have to. Safe? No. Nuclear power is an inherently hazardous technology; there's no way to make it perfectly safe. The NRC needs to begin taking these steps now —upgrade its safety and security standards, enforce all its rules, and become the tough, consistent regulator the public deserves . You can help. Is UCS pro- or anti-nuclear power? The answer is "neither. " Who pays for nuclear power? NégaWatt - sobriété, efficacité, renouvelables. BURE : STOP ! Stocamine, ancienne mine de potasse en Alsace, a stocké 44.000 tonnes de déchets ultimes (arsenic, amiante, chrome, mercure, cyanure, résidus électroniques...) entre 1999 et 2002.

BURE : STOP !

Un incendie de plus de deux mois en septembre 2002 a tout stoppé. Depuis la situation est ingérable et catastrophique : menace de pollution de la plus grande nappe phréatique d’Europe, incapacité des pouvoirs publics à trouver des solutions, atteinte de la santé des mineurs... Une association de consommateurs, la CLCV (...) Fermons Fessenheim et Sortons du nucléaire. GLOBAL CHANCE. ACRO association pour le contrôle radioactivité dans l'ouest. Greenpeace France. Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation et la pertinence des informations que nous vous diffusons.

Greenpeace France

En savoir plus J'accepte This field is mandatory! Greenpeace Nos dernières actualités Les dernières mises à jour Communiqués de presse Pesticides : ces pommes qui laissent un goût amer Actualité | 16 juin, 2015 à 17:04 Dans plusieurs pays européens, Greenpeace publie aujourd’hui un rapport qui révèle que nos vergers de pommes européens sont contaminés aux pesticides. COP21 : prendre le chemin des changements concrets Actualité | 16 juin, 2015 à 12:54 Une nouvelle session de négociations techniques sur le climat s’est terminée vendredi 12 juin 2015 à Bonn en Allemagne, sur des résultats mitigés.

Déforestation en Amazonie : le gouvernement brésilien doit agir Actualité | 15 juin, 2015 à 18:05 La forêt amazonienne est la plus grande du monde. Il y a 30 ans, le Rainbow Warrior déjà à la rescousse des populations Actualité | 15 juin, 2015 à 18:00 Actualité | 15 juin, 2015 à 17:43. Danger et risque nucléaire expliqués en toute simplicité : sécurité nucléaire en france ? Sortir du nucléaire Paris. Réseau "Sortir du nucléaire".

Français - STOP EPR. STOP ITER. Notre_association - Enfants de Tchernobyl Belarus. Rapport de l'Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l'homme Mission internationale d'observation judiciaire Bélarus : La société civile indépendante « en liquidation » Introduction A. Mandat et objectifs de la mission La FIDHFédération Internationale des Droits de l'HommeLe site FIDH FIDH sur Wikipedia et l'OMCTOrganisation Mondiale Contre la TortureOMCT sur WikipediaLe site de l'OMCT dans le cadre de leur programme conjoint, l'Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l'homme, ont mandaté une mission internationale d'observation judiciaire au Bélarus pour observer le procès de l'association de défense des droits de l'homme “Viasna” (Printemps).

La mission a pu assister aux audiences du procès intenté contre par le ministère de la Justice les 22, 23 et 24 octobre 2003. Parallèlement à l'observation du procès, la mission était également chargée de recueillir toute information utile sur l’état de la liberté d’association au Bélarus. B. Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité

La Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) est une association loi de 1901 française agréée dans le cadre de la protection de l'environnement. Elle conduit des études et des analyses dans le domaine de la radioactivité. Elle a été créée en mai 1986 par Michèle Rivasi à la suite de l'accident deTchernobyl.

Devenue depuis députée européenne d'Europe Écologie, Michèle Rivasi continue de suivre les conséquences de cette catastrophe en France et à l'étranger. Présentation[modifier | modifier le code] L'assemblée générale élit un conseil d'administration qui élit en son sein un bureau. Laboratoire[modifier | modifier le code] Elle comprend notamment un laboratoire d'analyse possédant un certificat de qualification technique délivré par le ministère de la Santé, équipé pour le dépistage et l'identification des pollutions radioactives (aliments, eau, gaz radon, etc.). Historique[modifier | modifier le code]