background preloader

Hydrocarbures généralités

Facebook Twitter

Exploration pétrolière : Barack Obama sanctuarise une partie de l'Arctique, Etats Unis. Barack Obama persiste et signe.

Exploration pétrolière : Barack Obama sanctuarise une partie de l'Arctique, Etats Unis

Un mois avant l'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump, qui a promis de sabrer dans les réglementations environnementales, le président encore en exercice a interdit mardi tout nouveau forage de gaz ou de pétrole dans de vastes zones de l'océan Arctique. Cette décision du président démocrate sortant, complétée par une démarche similaire du Canada annoncée simultanément, devrait provoquer une levée de boucliers dans le camp républicain, et une possible guérilla juridique. « Aujourd'hui, en partenariat avec nos voisins et alliés du Canada, les Etats-Unis franchissent une étape historique pour (...) préserver les écosystèmes de l'Arctique », a souligné Barack Obama dans un communiqué, évoquant aussi la nécessité de réduire la dépendance aux énergies fossiles pour lutter contre le changement climatique.

Arctique : Obama exclut toute exploration pétrolière pour cinq ans, Énergie - Environnement. Sinopec may back away from Northern Lights oil sands lease: source. CALGARY — The Canadian arm of China Petrochemical Corp. may shelve work on its Northern Lights oil sands lease or sell the property entirely, as Chinese companies begin to rethink future investment prospects in the world’s No. 3 crude reserve.

Sinopec may back away from Northern Lights oil sands lease: source

Sinopec, as the company is known, could delay efforts to develop the property or seek to sell its interest in the lease entirely as it consolidates its North American assets, a person familiar with board-level discussions in Beijing said. The person asked not to be identified because the talks are private. The Chinese energy giant owns a 50% stake in Northern Lights through subsidiary SinoCanada Petroleum Corp. The Canadian unit of France’s Total SA holds the remaining 50%. The mining lease, located about 100 kilometres northeast of Fort McMurray, Alta., is estimated to hold about 1.08 billion barrels of recoverable bitumen, according to Total’s website. Sinopec “is having trouble with Northern Lights like everybody else,” said the person. Oil industry is here for shareholder profit, not Alaska's future. The debate over Proposition 1, the repeal of SB 21 that has lowered taxes for large, multinational oil companies, rests on two competing principles.

Oil industry is here for shareholder profit, not Alaska's future

The first is that the boards of directors of the various corporations have a fiduciary responsibility to institute policies that maximize profits for their shareholders. A key factor in the complex formulae of profit strategies is taxes, specifically how to get constituencies to lower taxes. Pétrole : l'exploration de l'Arctique se poursuit malgré la chute du baril. La Norvège a ouvert une large zone à l’exploration en mer de Barents.Des compagnies ont ralenti, mais de nombreux projets se poursuivent. « Quoi ?

Pétrole : l'exploration de l'Arctique se poursuit malgré la chute du baril

» Samanta Smith, chargée des questions climatiques chez WWF, ne cachait pas sa surprise hier à Tromsø, au nord de la Norvège, où une conférence Arctic Frontiers réunit cette semaine 1.400 diplomates, industriels et ONG. Alors qu’elle espérait, comme beaucoup d’environnementalistes, que la chute des prix du baril allait interrompre la ruée vers l’or noir de l’Arctique, le gouvernement norvégien a en partie douché ses espérances. Il a annoncé l’ouverture de 57 nouveaux blocs à l’exploration pétrolière, pour la plupart en mer de Barents, bien au-delà du cercle polaire.

Pétrole : L'exploration de l'Arctique, un enjeu crucial pour la Russie - Les Echos. Exploration du pétrole en Arctique : les défis du climat et de l'environnement. Afrique - Moyen Orient Hollande salue à Ryad le nouveau roi d'Arabie saoudite François Hollande, accompagné du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, a été accueilli par l'un des fils du roi défunt Abdallah.

Exploration du pétrole en Arctique : les défis du climat et de l'environnement

Il a assuré qu'il... Le blogueur flagellé, ombre sur l'hommage à l'Arabie saoudite Alors que de nombreux chefs d'Etat sont à Ryad pour saluer le nouveau roi Salmane, le ministre des Affaires étrangères allemand assure que la question des... Asie - Pacifique Tokyo sous le choc de la possible décapitation d'un otage de l'EI Le Japon tente d'authentifier une vidéo montrant l'assasinat d'Haruna Yukawa, l'un de ses deux otages détenus par l'Etat islamique. L'exploitation pétrolière dans l'Arctique. Forages : il est urgent d’attendre. Les temps ne sont pas mûrs pour la course au pétrole, estime la Lloyd’s of London.

Forages : il est urgent d’attendre

L’exploitation des ressources arctiques pourrait générer d’énormes investissements mais les risques écologiques sont colossaux, analyse l’assureur. La Lloyd’s of London est le premier grand organisme commercial à s’inquiéter des immenses risques environnementaux liés à l’exploitation du pétrole dans l’océan Arctique. Le géant de l’assurance estime à près de 100 milliards de dollars le montant des investissements dans la région d’ici dix ans, et ­souligne que toute fuite d’hydrocarbures représenterait “un risque unique s’accompagnant de multiples ­complications”.

Richard Ward, directeur de la Lloyd’s, a exhorté les sociétés à “ne pas se précipiter, mais à réfléchir attentivement aux conséquences de leurs actions” avant de lancer leurs opérations de recherche et à mettre en place des mesures de sécurité adéquates. Des déséquilibres aggravés Flou juridique international.