background preloader

COURANTS PÉDOGOGIQUES

Facebook Twitter

YouTube. L’évolution de la pédagogie- CEMÉA - Site de l'association nationale. Je présenterai l’évolution de la pédagogie d’une façon historique et j’essaierai en même temps de développer une certaine logique de l’historique, ce qui veut dire que dans une certaine mesure, je ne serai pas fidèle à l’histoire, mais enfin, je le serai à peu près.

L’évolution de la pédagogie- CEMÉA - Site de l'association nationale

Les grands mouvements de la pédagogie entre lesquels je distinguerai seront, d’une part pour commencer la méthode expositive, d’autre part la méthode démonstrative. Nous verrons pourquoi la méthode expositive échoue dans certains domaines, pourquoi elle doit être relayée par la méthode démonstrative ; nous verrons les difficultés spécifiques de la méthode démonstrative. Ensuite la méthode interrogative, méthode classique depuis presque un siècle en Europe, la méthode interrogative nous permettra de présenter l’enseignement programmé qui s’inspire très directement des schémas de la méthode interrogative. La collaboration, plus qu’une somme de cerveaux (même sociaux) C’est dans la salle de conférences de l’Institut français de l’Éducation qu’a eu lieu ce 18 novembre la huitième session du séminaire international de l’IFÉ : “Le “cerveau social” : Conception sociale de la cognition et dynamique du faire apprendre.

La collaboration, plus qu’une somme de cerveaux (même sociaux)

Trois débats avec Neil Mercer“. Un nouveau format laissant une large place à la discussion, puisque la présentation d’un intervenant le matin (Neil Mercer, Université de Cambridge) était suivie par celles de deux discutants l’après-midi (Andrée Tiberghien, université Lumière-Lyon 2 et Jean-Yves Rochex, université Paris 8). Venant de psycholinguistique et prêt à toute ouverture, Neil Mercer cherche, dans sa présentation intitulée “Education and the social brain: linking language, collective thinking and learning”, à faire des ponts entre la psychologie de l’éducation, les neurosciences et les apports théoriques de Vygotski.

Quelles ressources les enseignants peuvent-ils utiliser pour encourager l’apprentissage collaboratif ? Qu'est-ce que le connectivisme ? La méthode Freinet, une pédagogie innovante au cœur de l'école publique. Un reportage de Delphine Roucaute Dans la classe réunie en cercle, les propositions fusent tous azimuts.

La méthode Freinet, une pédagogie innovante au cœur de l'école publique

Pour la plupart âgés de 9 ans, les vingt-huit élèves débattent pour savoir comment organiser l'accès aux ordinateurs pour les exposés. Au bout d'un moment, l'institutrice, Emilie Lassau, lève la main pour intervenir : « Un problème est soulevé, il faut maintenant trouver une solution. » Vote à main levée sur les propositions de deux élèves. L'ordre du jour du « conseil de gestion de classe » peut continuer à être déroulé, enfants aux manettes. Hebdomadaire dans cette classe de CM2 de l'école élémentaire de la rue Dunois, dans le 13e arrondissement de Paris, cet exercice d'autogestion est un moment fort de la pédagogie mise en place par Emilie Lassau, institutrice depuis onze ans, dont dix selon la méthode Freinet.

. « La pédagogie du travail choisi » Pourtant, il s'agit d'une méthode innovante, et bien spécifique. « Freinet, c'est la pédagogie du travail choisi, explique Emilie Lassau. Théories de l'apprentissage - Idées ASH. Apprendre, c'est comprendre.

Théories de l'apprentissage - Idées ASH

Socio-constructivisme. Ce mouvement pédagogique est à la base des principes du social learning.

Socio-constructivisme

Mais de quoi s’agit il ? En réalité, il font suite aux travaux de Piaget, et démontrent que le processus d’assimilation/accommodation est en réalité assuré par une médiation sociale dans laquelle l’apprenant est co-auteur dans l’acquisition de la connaissance. Constructivisme. Le constructivisme est une théorie de l’apprentissage fondée sur l’idée que la connaissance est élaborée par l’apprenant sur la base d’une activité mentale.

Constructivisme

Cette théorie repose sur l’hypothèse selon laquelle, en réfléchissant sur nos expériences, nous nous construisons et construisons notre propre vision du monde dans lequel nous vivons. Développée par Jean Piaget (1964) en réaction au behaviorisme, la théorie constructiviste met en avant le fait que les activités et les capacités cognitives inhérentes à chaque sujet lui permettent de comprendre et d’appréhender les réalités qui l’entourent. Ainsi, une personne confrontée à une situation ou à un problème donné va être amenée à mobiliser un certain nombre de structures cognitives, nommées schèmes opératoires.

Qu'est-ce que le connectivisme ? Les théories et les modèles de l'apprentissage se suivent et ne se ressemblent pas forcément; chacun présente une approche spécifique avec ses avantages et ses limites et on n'a pas toujours intérêt à adopter inconditionnellement l'une ou l'autre de ces approches.

Qu'est-ce que le connectivisme ?

Le modèle transmissif où l'enseignant est le détenteur du savoir et s'évertue à le transmettre à un apprenant qui aspire à correspondre à un modèle a vu ses beaux jours décliner quoiqu'il soit encore appliqué dans des bastions réfractaires tels que certains espaces universitaires traditionnels (et les xMoocs). Le béhaviorisme, avec le balisage de l'apprentissage du plus simple au plus complexe avec force renforcements, positifs et/ou négatifs, des informations fournies juste à temps à l'apprenant et les remédiations pertinentes qui récupèrent tout retardataire vivra encore de très beaux jours et amènera des réussites ponctuelles satisfaisantes. Méthodes et modèles pédagogiques.

Frédéric Haeuw :"L’irruption massive des technologies et des réseaux dans la formation des jeunes et des adultes fait ressurgir de vieux débats sur les méthodes pédagogiques.

Méthodes et modèles pédagogiques

Les Massive Open Online Courses, par exemple, sont généralement distingués en « xMOOC » plutôt basés sur une pédagogie transmissive de savoirs clairement identifiés dans des référentiels fermés, et en « cMOOC » dont les objectifs d’apprentissage sont plus ouverts et qui se basent sur le principe que ce sont les participants qui créent le contenu. On parle alors de méthodes pédagogiques, classées généralement en méthodes déductives (démonstrative, expositive …) ou inductives (active ou expérientielle), et l’on considère souvent que la méthode dépend de l’objet à construire ou à transmettre : les savoirs académiques se prêteraient davantage à une méthode déductive et les compétences à une méthode inductive.

Pédagogie "socio-constructiviste", formation professionnelle pour adulte et TIC. Dans des articles précédents de ce blog, j'ai souvent évoqué la "stratégie pédagogique" que j'essaie d'appliquer concrètement au quotidien.

Pédagogie "socio-constructiviste", formation professionnelle pour adulte et TIC

Cette "stratégie pédago" s'est construite en plusieurs années sur la base de mon expérience d'apprenant, de mon expérience de formateur et d’échanges avec d’autres formateurs. Elle s'est assez succinctement "théorisée" lors de rencontres avec des personnes qui m'ont marqué. Elle ne vient pratiquement pas d'études ou de recherches pédagogiques.

Elle s'appuie ou se greffe cependant sur quelques concepts clefs que j'ai picorés de ci de là... Connaître les grands courants de l'apprentissage. Bien souvent, enseignants et apprenants manquent de recul sur leurs pratiques.

Connaître les grands courants de l'apprentissage

Ceci, parce qu'ils ignorent les grands principes connus qui régissent l'enseignement et l'apprentissage.