background preloader

Chapitre 10 Quelle est l'action de l'école sur les destins individuels et sur l'évolution de la société ?

Facebook Twitter

Diaporama action école. Définitions Chapitre 6 école. Plan chapitre 6 Ecole. Documents élèves chap école. Qui sont les décrocheurs ? - Alternatives #4. QU'EST-CE QUE L'ECOLE DE LA REPUBLIQUE ? - Les essentiels de Jamy. Écoles de la Deuxième Chance : Toutes en Auvergne. Association nationale des Écoles de la 2ᵉ Chance - Réseau E2C. Dédoublement des classes de CP en éducation prioritaire renforcée : première évaluation. Synthèse des résultats Les premiers résultats du dédoublement des CP en REP+ sont positifs.

Dédoublement des classes de CP en éducation prioritaire renforcée : première évaluation

Ils sont conformes aux études françaises et internationales qui établissent un lien entre baisse très significative du nombre d’élèves par classe et amélioration des résultats des élèves dans les petites classes. Les objectifs de la mesure de dédoublement des classes étaient aussi : l’amélioration du climat scolaire dans les classes ; l’amélioration des conditions de travail des professeurs ; la personnalisation accrue des pratiques d’enseignement ; le renforcement des formations et de l’accompagnement des professeurs. L’étude de la DEPP établit que ces objectifs ont été atteints.

L’enquête souligne que, pour être pleinement efficace, le dédoublement des classes doit s’accompagner d’une transformation en profondeur des pratiques pédagogiques. Présentation de la mesure En France, plus de 20 % des élèves ne maîtrisent pas les savoirs fondamentaux à la fin de l'école primaire. Description de l’évaluation. Les inégalités scolaires expliquées par les experts. Marie Duru-Bellat, sociologue, et Jean-Paul Delahaye, spécialiste en sciences de l’éducation, apportent leur éclairage sur les inégalités à l’école à travers des vidéos courtes, dans un langage accessible.

Les inégalités scolaires expliquées par les experts

Issues de notre webdoc sur les inégalités, ces interviews sont à votre disposition pour vous aider à comprendre, à réfléchir ou à animer un débat sur le sujet. Réalisation et montage : Thibaud Melin, Anouk Mathieu, Johan Sonnet. Vidéos disponibles en version française sous-titrée. gratuit Les inégalités au sein de l’école Jean-Paul Delahaye nous éclaire sur l’évolution du système scolaire français et sur les inégalités qui en découlent. Durée : 7 min 15 sec. Quelle démocratisation des grandes écoles depuis le milieu des années 2000 ? IPP. Janvier 2021.

Inégalités dès l'enfance : la lecture, Claude Ponti et l'ironie, par Bernard Lahire. "On oublie les inégalités.

Inégalités dès l'enfance : la lecture, Claude Ponti et l'ironie, par Bernard Lahire

Il y a des enfants qui sont quand même très très mal partis. Il y a un sentiment, je crois, quand même, de grand scandale. " La volonté de transmettre le sentiment de cette injustice est à l'origine du livre "Enfances de classe", qu'a dirigé Bernard Lahire, et qui paraît au Seuil. Vos enfants jouent avec des lettres sur le frigo ? Vous leur lisez une histoire le soir ? L'enfance des inégalités. Ecole: «Le système éducatif français reste inégalitaire» – Libération. We and our partners store and/or access information on a device, select basic ads, select personalised ads, measure ad performance, develop and improve products, create a personalised ads profile, create a personalised content profile, select personalised content, measure content performance, apply market research to generate audience insights, select basic ads, create a personalised ads profile, select personalised ads, create a personalised content profile, select personalised content, measure ad performance, measure content performance, apply market research to generate audience insights, develop and improve products.

Ecole: «Le système éducatif français reste inégalitaire» – Libération

These technologies may process personal data such as IP address and browsing data for ensure security, prevent fraud, and debug, technically deliver ads or content. They may match and combine offline data sources, link different devices, receive and use automatically-sent device characteristics for identification. Contrôlez vos données. Les inégalités entre les filles et les garçons à l'école - Interview de Françoise Milewski. La domination féminine à l'école n'est qu'un leurre. Temps de lecture: 4 min Certains indicateurs utilisés par l'OCDE –comme les meilleures notes obtenues par les filles en classe ou le nombre supérieur de femmes diplômées par rapport aux hommes à la sortie de l'enseignement supérieur– suggèrent une domination scolaire féminine dans les pays occidentaux, de l'école primaire à l'université.

La domination féminine à l'école n'est qu'un leurre

Ce constat n'est pas récent, il est fait depuis plus d'une trentaine d'années. Stratégies scolaires. Massification et démocratisation de l'accès à l'école et à l'enseignement supérieur. Les sources des graphiques et des données sont détaillées en fin d'article.

Massification et démocratisation de l'accès à l'école et à l'enseignement supérieur

L’école, républicaine ou utilitariste ? Au tournant du XVIIIe et du XIXe siècle, deux grands projets d’institution scolaire furent développés : en France, celui de Condorcet, dont la formulation la plus marquante se trouve dans ses Mémoires sur l’instruction publique (1791) ; en Angleterre, celui de Bentham, exposé dans la Chrestomathia (1816).

L’école, républicaine ou utilitariste ?

Au premier abord, ces deux projets sont si différents que l’on voit mal comment il serait possible d’en proposer une analyse comparée : en un mot (nous y reviendrons), Condorcet propose une institution républicaine ayant à sa charge l’instruction morale du citoyen, tandis que l’institution de Bentham poursuit une finalité plus utilitariste pouvant être ramenée à la volonté d’assurer l’accès au bonheur au plus grand nombre. Dans Créer l’école, Alain Fernex nous propose pourtant un point de vue qui autorise la démarche comparative. Condorcet face à Bentham L’importance de l’enseignement technique. L’égalité scolaire, un enjeu de survie pour la démocratie.

Le long mouvement de massification scolaire enclenché dans notre pays depuis les années 1960 était censé accroître l’attachement aux valeurs démocratiques.

L’égalité scolaire, un enjeu de survie pour la démocratie

Dans la mesure où l’éducation scolaire est imprégnée des valeurs de l’égalité et de la tolérance, et véhicule la croyance dans les vertus de la science et de la raison, le fait qu’une majorité de jeunes bénéficie aujourd’hui d’une scolarité longue – la proportion de bacheliers atteignait 80 % d’une génération en 2019 – ne pouvait a priori que renforcer la confiance dans la démocratie. Or, force est de constater que, en France et dans d’autres pays comparables, cette promesse optimiste n’a pas été totalement tenue. Si les acquis de la science sont plus largement diffusés, les jeunes gardent-ils pour autant le recul nécessaire par rapport aux fake news qui circulent toujours plus vite ? Par ailleurs, la généralisation des diplômes a aussi des effets pervers. Croyances et esprit critique Valeurs et effets de diplôme. Les enfants d'immigrés à l'école : entretien avec Mathieu Ichou. Mathieu Ichou est chargé de recherche à l'Institut national d'études démographiques (Ined) ainsi que chercheur associé à l'Observatoire Sociologique du Changement (OSC) de Sciences Po.

Les enfants d'immigrés à l'école : entretien avec Mathieu Ichou

Ses recherches portent notamment sur la sociologie de l'immigration, de l'éducation et de la stratification sociale. Son dernier ouvrage, Les enfants d'immigrés à l'école. Inégalités scolaires, du primaire à l'enseignement supérieur, publié en 2018, s'intéresse aux trajectoires scolaires d'élèves issus de l'immigration. En mêlant l'analyse statistique de grandes enquêtes quantitatives à l'analyse interprétative d'entretiens biographiques, Mathieu Ichou explique les inégalités scolaires entre enfants d'immigrés et enfants de natifs en insistant sur la position sociale des parents, tant en France que dans le pays d'origine. La question de la réussite ou de l'échec scolaire des élèves issus de l'immigration est débattue depuis longtemps dans la recherche sociologique française.

Caille J. Benoît Coquard, sociologue : « Dans certains milieux ruraux, la culture anti-études reste très forte » Les jeunes des territoires ruraux en déclin, tel est le sujet d’études de Benoit Coquard, sociologue à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) et auteur de l’ouvrage Ceux qui restent (La Découverte, 2019).

Benoît Coquard, sociologue : « Dans certains milieux ruraux, la culture anti-études reste très forte »

Au cours de longues enquêtes dans le Nord et l’Est de la France, il a analysé les aspirations d’une certaine jeunesse, pour qui reconnaissance sociale et valorisation de soi passent par d’autres voies que les études supérieures. Et pour qui faire des études, c’est avant tout quitter sa ville ou son village, opter pour un choix à l’issue incertaine, souvent non approuvé par l’entourage, et par ailleurs en inadéquation avec les besoins du marché de l’emploi local. Comme le montre Benoît Coquard, « ceux qui restent » valorisent avant tout la solidarité territoriale et amicale face aux difficultés. Et cette vision semble se renforcer avec la crise actuelle.