background preloader

Produits Investissement

Facebook Twitter

Barclays veut mettre le frein sur son activité banque d'investissement. La fuite des capitaux hors de France a déjà commencé. Un phénomène est passé inaperçu depuis août 2011: la lente fuite des capitaux français vers l’étranger. La crise bancaire de l’été dernier a donné le signal d’une course extrêmement défavorable pour l’économie française : l’aversion sourde mais grandissante des acteurs économiques pour notre pays.

Plusieurs signaux faibles sont régulièrement émis sur ce sujet, sans que l’opinion publique n’en ait acquis une conscience claire ni ne les interprète simplement. Dans un monde où la circulation des capitaux est le lot commun, après tout, plus rien n’attire vraiment l’attention dès lors qu’il s’agit d’une sphère où la notion de nationalité a perdu son sens. Pourtant, le 17 avril, Bloomberg a publié un article au titre évocateur : «La France pourrait-elle quitter l’euro? Certains épargnants pensent que oui». Cette mécanique est prévue par les traités. Le problème est que, jusqu’en août 2011, le phénomène inverse se produisait. Nouveaux produits de bourse pour les courtiers.

Les courtiers traditionnels ont bien du mal à traverser la crise financière de ces dernières années. Investisseurs particuliers et institutionnels ont radicalement revu leur position par rapport à la Bourse et n'interviennent plus de la même façon. Les particuliers ont été échaudés par la chute vertigineuse de la plupart des actions et ne veulent plus entendre parler de cet investissement. Les institutionnels sont coincés avec de nouvelles règles prudentielles qui les contraignent à réduire leur programmes d'achat et de vente sur les actions. Pour autant, d'autres intervenants sont aujourd'hui en train d'émerger.

Succès croissant de ces produits de gré à gré La structure des CFD est toutefois différente. Le cabinet Investment Trends vient d'ailleurs de rendre public une étude réalisée en février 2012 sur le poids des CFD et du Forex (trading de devises) en France. L'investissement socialement responsable franchit les 100 milliards d'euros d'encours, Gestion d'actifs. Après la viande, l'assurance-vie halal. La Compagnie française de conseil et d'investissement (CFCI & associés) s'apprête à distribuer la première assurance-vie "charia compatible" en France métropolitaine. Objectif : offrir à la clientèle musulmane française - mais pas seulement - un moyen d'épargne en conformité avec ses convictions religieuses et, surtout, insiste la CFCI, éthiques. La mise minimum sera de 100 euros. La clientèle sera démarchée par téléphone ou en face à face. L'argent récolté dans une Sicav basée au Luxembourg (norme Ucits 4) sera investi à 85 % sur des fonds actions, et non dans des obligations classiques, puisque la loi islamique interdit la rémunération par des taux d'intérêt.

Le reste sera investi sur des fonds monétaires ou des fonds obligataires islamiques. Éthique Le contrat d'assurance-vie "charia compatible" sera donc plus risqué que les contrats d'assurance-vie classiques sur des fonds en euros dont les portefeuilles contiennent beaucoup d'obligations d'État. Polémique à venir ? "Domaine privé" AGUICHÉS – La Société générale s’intéresse aux enfants nés dans les sous. La consommation et l'épargne s'apprennent dès le plus jeune âge.

Entre l'argent de poche qui va dans la tirelire, la petite souris qui dépose une pièce sous l'oreiller ou le cadeau de Noël d'un parent en mal d'inspiration, les enfants sont très tôt habitués à manipuler l'argent. Mais les notions d'argent et d'épargne sont des concepts abstraits pour les plus jeunes. Pour pallier ce flou, la Société générale s'est lancée dans une entreprise de sensibilisation à leur endroit en élaborant un site "ludo-pédagogique" pour les aider, à partir de six ans, "à comprendre l'argent en s'amusant". Sans arrière-pensée, cela va de soi. Sur la page d'accueil d'ABCBanque.fr, le principe est ainsi exposé : "En quelques clics sur le site ABCBanque, tu peux tout savoir sur l'argent : à quoi il sert, comment on le fabrique.

Tu peux aussi créer ton minicompte pour gérer ton argent de poche comme dans une vraie banque ! " Capture d'écran du site ABCBanque.fr PHOTO : REUTERS/Jo Yong-Hak. Personal Loans and Online Investing - Peer to Peer Lending.