background preloader

`bloc-test 1001

Facebook Twitter

Les méthodes agiles pour gérer vos projets informatiques. Concevoir sa plateforme Big Data. Introduction Les Entreprises évoluent dans un contexte économique difficile leur imposant de maximiser leurs profits et de réduire leurs dépenses. Elles ont besoin de cibler au mieux leur clientèle, de comprendre les canaux de distribution, de réussir à vendre leurs offres, ainsi que de satisfaire leurs actionnaires. Par ailleurs, chaque fois qu'une Entreprise lance de nouveaux produits ou souhaite évaluer ses performances, elle il doit savoir répondre à certaines questions telles que : Quels types de produits intéressent mes clients ?

Quel est le canal de distribution le plus efficace ? ... Il est important de comprendre comment un DW traditionnel fonctionne. La question est toutefois de savoir si ces DW sont aptes à faire face au phénomène Big Data. Limitations des Data Warehouse traditionnels Les solutions traditionnelles de bases de données relationnelles ne sont pas forcément plus adaptées que les DW pour traiter la plupart des ensembles de données. Conclusion. Gilles Babinet. «Un monde numérique invisible, très puissant, est en train de naître» - Portraits. L'avenir du Big Data : nouveaux concepts et forte croissance due aux métiers. Le Big Data : données intelligentes et grandes décisions. En revanche, les volumes et les sources de ces données, ainsi que les difficultés que posent leur gestion, ont connu d’importants changements et continuent d’évoluer en permanence. Les entreprises sont de plus en plus sensibilisées à la potentielle valeur de ces connaissances et aux avantages apportés par leur diffusion aux différents secteurs d’activité et fonctions.

Le cabinet Forresternous a rappelé récemment qu’il est indispensable d’évaluer l’impact du changement au sein d’une entreprise. Des facteurs inédits ont contribué à mettre en lumière les failles des outils et approches classiques ou à en créer de nouvelles. Les mêmes, mais en plus grand La gestion de très gros volumes de données n’est pas une nouveauté où les clients issus de très nombreux secteurs d’activité (services financiers, distribution et e-commerce, santé et pharmaceutique). Notre expérience commune montre que c’est la qualité des données et les moyens d’y accéder qui comptent avant tout. Comment le Big Data transforme le monde.

High tech Apple se lance dans la bataille des montres connectées La firme à la pomme a présenté en détail lundi sa Watch, le dernier fleuron de l’écosystème maison. Le marché est bien plus étroit que pour ses... Retour sur la keynote d'Apple +VIDEO Tim Cook a présenté lundi la montre connectée d'Apple.

Folles rumeurs autour de l’or de l'Apple Watch De quelques tonnes à 30 % de la production mondiale, les besoins en or d’Apple agitent les analystes. Quand le Big Data s'invite dans notre quotidien ! (infographie) Le Big Data est partout autour de nous, cette infographie de VoucherCloud revient sur les principaux chiffres clés du Big Data. Définition : le Big Data, c’est quoi ? En Français, le mot « Big Data » signifie littéralement un gros volume de données.

Les Big Data sont donc des volumes colossaux de données qui se doivent d’être traitées pour être exploitées. S’il est difficile de le faire avec des outils traditionnels de gestion de données, le big data c’est aussi l’arrivée de super calculateurs capables de traiter des quantités inimaginables de données en quelques secondes.

Le Big Data est la révolution technologique du moment, c’est aussi un grand défi pour tous les chercheurs experts de la technologie sur la décennie 2010-2020. A lire aussi : 10 raisons d’adopter le Big Data et data mining pour doper son marketing ! Infographie : le Big Data au quotidien Les Big Data nous entourent au quotidien, au travail comme dans notre vie personnelle. Les chiffres clés du big data qu quotidien : Religion. Religious activities around the world Many religions may have organized behaviors, clergy, a definition of what constitutes adherence or membership, holy places, and scriptures.

The practice of a religion may include rituals, sermons, commemoration or veneration (of a deity, gods or goddesses), sacrifices, festivals, feasts, trance, initiations, funerary services, matrimonial services, meditation, prayer, music, art, dance, public service or other aspects of human culture. Religions may also contain mythology.[2] Etymology Religion (from O.Fr. religion "religious community," from L. religionem (nom. religio) "respect for what is sacred, reverence for the gods,"[11] "obligation, the bond between man and the gods"[12]) is derived from the Latin religiō, the ultimate origins of which are obscure. One possibility is an interpretation traced to Cicero, connecting lego "read", i.e. re (again) + lego in the sense of "choose", "go over again" or "consider carefully".

Definitions Theories. MERISE - Initiation à la conception de systèmes d'information. Février 2014 Le besoin de méthodes La conception d'un système d'information n'est pas évidente car il faut réfléchir à l'ensemble de l'organisation que l'on doit mettre en place. La phase de conception nécessite des méthodes permettant de mettre en place un modèle sur lequel on va s'appuyer. La modélisation consiste à créer une représentation virtuelle d'une réalité de telle façon à faire ressortir les points auxquels on s'intéresse.

Ce type de méthode est appelé analyse. Il existe plusieurs méthodes d'analyse, la méthode la plus utilisée en France étant la méthode MERISE. Présentation de la méthode MERISE MERISE est une méthode de conception, de développement et de réalisation de projets informatiques. La méthode MERISE date de 1978-1979, et fait suite à une consultation nationale lancée en 1977 par le ministère de l'Industrie dans le but de choisir des sociétés de conseil en informatique afin de définir une méthode de conception de systèmes d'information.

A voir également. 4 Bonnes pratiques pour déployer un référentiel d’architecture du SI | Blog d'Olivier Catelin. Pourquoi déployer un référentiel d’architecture ? Selon les principes d’urbanisation (de type UrbaEA), le système d’information est constitué d’un ensemble d’architectures (fonctionnelle, applicative et technique) qui permet de supporter les objectifs stratégiques et les processus métiers de l’organisation. L’architecture fonctionnelle apporte une réponse à la question suivante : Quelles sont les éléments fonctionnels supportés par le système d’information ? Le QUOI ? Cette architecture décrit les fonctionnalités (services) offertes par le système d’information pour supporter les processus métiers.

Elle est constituée généralement de services métiers ou fonctionnels. L’architecture applicative apporte une réponse à la question suivante : Comment les éléments fonctionnels sont ils implémentés ? Cette architecture représente l’implémentation des services fonctionnels sous forme d’éléments applicatifs. Elle est composée d’éléments applicatifs (ex : composants Java, .net, objets BDD,…). Product Breakdown Structure. Quand on nous confie un nouveau projet, il est sage de commencer à mettre à plat ce qu’on attend réellement de nous, délimiter précisément les attentes du commanditaire du projet, y compris si c’est nous-même, nous devons savoir où nous allons puis ensuite il est encore plus sage de découper notre projet en tâches … Alors “keep cool”, ouvrons la boite à outils du gestionnaire de projet et sortons-en aujourd’hui le PBS (Product Breakdown Structure)… Mais avant toute chose, clarifions l’objectif du projet Vérifiez quand même que vous comprenez ce qu’on attend de vous.

Utilisez par exemple la célèbre méthode SMART pour qualifier vos objectifs. Demandez-vous l’objectif de mon projet est-il vraiment … SMART ? ==> SMART = Specific + Measurable + Attainable + Relevant + Time-bound L’objectif de votre projet doit être clair, précis et mesurable. · Spécific (spécifique) : Mon objectif est-il bien clair comme de l’eau de roche, je le comprends très bien Claire Cornic. Urbanisation informatique : définition, conseils, outils et témoignage. Analyse des risques du projet. Même si on ne peut pas vraiment tout prévoir et disons-le, tant mieux, car cela fait partie du côté aventurier de la gestion de projets, on peut tout de même identifier quelques risques et les prévenir. Donc pour bien préparer le lancement de votre projet, ne négligez pas la gestion des risques qui consiste à identifier les principaux risques, communiquer sur les risques et réfléchir aux actions pour prévenir les risques. Gérer les risques, pourquoi faire?

Gérer les risques, c’est essentiel pour réagir en cas de survenance d’événements venant déstabiliser le projet. Dès la phase d’analyse du projet, il est important de simplement se poser la question des aléas qui peuvent survenir au cours de votre projet et des solutions que vous pourriez y apporter. Vous pouvez même proposer un “plan de secours” en cas de survenance de certains types de risques pour démontrer à votre Direction que vous avez bien pris en compte la gestion des risques dans votre gestion de projet. Claire Cornic. OCTO-architecture-des-SI.pdf. Urbanisation et architecture des systèmes d'information. Traitement de données. Talend Open Studio for Data Integration est une solution d’intégration de données open source flexible et puissante. C'est un ETL (Extract Transform Load) open source basé sur Eclipse.

Il permet d'interagir avec les données de votre Système d'Information, les intégrer, les mettre en forme, les transformer, ... L'interface générale vous permet de créer des "jobs" qui contiendront le workflow voulu, un workflow étant un ensemble d'activités qui s’enchaînent via l'utilisation de "composants". Comme dans un système standard d'entrée / sortie, vous avez des composants en entrée (input) et en sortie (output) qui vous permettent d'obtenir le résultat voulu (export CSV, envoi d'email pour indiquer les erreurs le cas échéant, etc).

Ces composants s'interfacent entre eux via un ensemble d'"interactions" (linéaire, en cas d'erreur, en parallèle). Un exemple typique est le fait de vouloir alimenter une base de données à partir d'autres bases tout en adaptant les données à votre convenance. LA GESTION DE PROJET : METHODE CLASSIQUE VS METHODES AGILES | Access Dev - Agence de Communication Digitale à Montpellier.

Le métier de chef de projet est très enrichissant mais aussi très complexe car il est amené à évoluer dans différents environnements qui sont en constantes évolutions. Il doit donc être multicompétent, c’est à dire maîtriser les techniques de gestion de projet, de management d’équipe, d’avoir un bon relationnel lors des échanges avec le client et enfin de comprendre les spécificités du projet. L’objectif du chef de projet est de pouvoir mener son projet à terme en respectant les délais et le budget alloué. Pour atteindre cet objectif, il doit prendre en compte les 3C qui sont les trois contraintes que constitue le projet. Pour atteindre son objectif, le chef de projet peut avoir recours à plusieurs méthodes de gestion de projet. Depuis toujours, les projets sont gérés avec la méthode dite « classique » qui se caractérise par recueillir les besoins, définir le produit, le développer et le tester avant de le livrer.

Le mouvement des méthodes agiles a commencé en 2001 aux Etats-Unis. Crystal. Décisionnel : 2014, année du Big Data ? Décembre 2013 - Paru dans Solutions&Logiciels N°44 - Voir le sommaire du numéro En cette aube de nouvelle année, les bases de l'avènement du Big Data sont jetées par les acteurs du décisionnel et le marché tout entier. En 2013, on n'aura parlé que de cela ou presque. Mais les entreprises sont-elles conscientes de cette évolution majeure et y sont-elles préparées ?

Benoît Herr L'environnement de la Business Intelligence (BI) d'entreprise connaît une transformation profonde, avec l'avènement des solutions mobiles, le Cloud et l'émergence des analyses prédictives. Le marché du décisionnel reste l'un des seuls des nouvelles technologies à afficher une croissance régulière, de 7 % d'ici la fin d'année si l'on en croit Gartner, pour un chiffre d'affaires global de 13,8 milliards de dollars. Mais lorsqu'on évoque l'informatique décisionnelle, le Big Data (ou données volumineuses) n'est désormais jamais très loin.

Les entreprises ne sont pas prêtes ! Y réfléchir dès maintenant ? La gestion de projet informatique : conseils, méthodes et expériences... Guide d’audit pour réussir l’audit de ses prestataires informatiques. Les entreprises dépendent incontestablement de l’outil informatique (logiciels de gestion, logiciels bureautiques, accès Internet, messagerie d’entreprise). Dès lors, il s’agit de s’intéresser à la manière dont les prestations de service seront assurées dans le temps car, en tant que fonction support des activités métiers, leur déficience pourrait impacter directement vos activités donc la satisfaction de vos clients.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais elle couvre globalement les prestations de service assurées par votre service informatique interne et/ou par un ou plusieurs prestataires de service informatique. Les données d’entrée : informations internes Dans les grandes entreprises, on trouve classiquement des contrats avec les « clients » utilisateurs permettant de lister le périmètre des prestations de service. Les données d’entrée : les exigences ISO 9001 Les exigences ISO 9001 ne sont pas très détaillées dans la version ISO 9001 : 2008. Thèmes liés à la sécurité de l’information. Le DSI face au cloud : se réinventer pour sortir du brouillard. Vendredi 2 Septembre 2011 Les DSI commencent à sentir le vent du Cloud souffler au sein de leurs entreprises. Les utilisateurs ne sont plus prêts à investir des fortunes dans leurs applications pour n’en récupérer les fruits qu’après des projets interminables.

Leurs besoins doivent être pris en compte sans réaliser de lourds investissements et dans des délais raisonnables : ceci est désormais rendu possible grâce au Cloud avec ou sans la contribution de la DSI. Comment la DSI doit-elle se repositionner pour continuer à être perçue comme génératrice de valeur pour son entreprise ? Christopher Soares, senior manager au sein de Kurt Salmon et spécialiste des problématiques d’organisation des DSI, apporte des éléments de réponse à cette question. Or, depuis l’avènement du Cloud, la DSI n’est plus un passage obligé pour la mise en œuvre d’applications. Tout d’abord, les DSI doivent changer de posture et faire abolir le modèle client/fournisseur. A propos de Kurt Salmon Les 10 derniers articles. Definition-crm.pdf. Big_Data-GRICIS_final.pdf. Les enjeux du Big Data pour l'Entreprise - These professionnelle -T... Traitement de l'information : un usage plus pregnant des outils non traditionnels. Accompagnement au changement - Conduite du changement.

Le Big Data n’est pas le décisionnel | IT bulletin, partageons l'expertise IT. Du décisionnel au big data. Traitement de l'information : un usage plus pregnant des outils non traditionnels. Comment accompagner les entreprises vers des changements majeurs, comme le cloud ou le big data ? | Blog Cabinet InfoDA. Big Data : comparatif des technos, actualités, conseils...

4 exemples Concrets du Big Data avec information builders et business & decision Marketing. "Big data" : un mode de travail collaboratif et agile qui accélère l’évolution des entreprises. Big Data - B&D France. KNJohnson-Testing-on-a-Business-Intelligence-Project.pdf. Le big data, un outil d’aide à la décision pour l’e-commerce ? Big Data : définition, enjeux et études de cas l Data-Business.fr. Tests informatiques pour une certification en ligne. (Big) data - Où en sont les entreprises françaises ? RPF (Repères Pour la Formation) Le Big Data pour toutes les entreprises ? Utiliser les données pour débusquer les insights. Définition Data mining. Définition Big Data. "Big Data" is big business. Vraiment !

Quels usages concrets du Big Data ? Le "Big Data" : un cadeau empoisonné pour les Data Miners. Data mining: ultime arme du marketing. Sans titre. La communication non verbale. Contrôle total et robotisation des humains. La Classe Plaisir : Quand la création de l'un devient la recherche de tous... Je réussis mon Grand Oral du Bac de Cyril Delhay - Hachette Education.

Identifier et adapter sa posture aux besoins des élèves. Contrôle total et robotisation des humains. Usbek & Rica - « L’autonomie est le mot le plus important chez Ivan Illich » Ivan Illich et la critique radicale de la société industrielle. La méthode scientifique. Autonomie de la technique et obsolescence de l’homme chez Günther Anders – PHILITT. Pisa : Des pistes pour améliorer l'Ecole française. Tactiléo. Lefigaro. Consignes. Consignes. Regroupement de photothèques dans Photos. Introduire uen référence dans la synthèse. Travailler l'attention et la concentration. In the bed - original song | dodie. Gérer tes émotions et ton stress. Conjugaison petits lecteurs. Hybridation. Le business model de Waze ? Sa communauté et la pub contextualisée. En 5G, Orange atteint 15 Gbps, et nous en avons été témoin. Game of Thrones "La démocratie, c'est une blague ?" 5G : plus d'un demi-milliard d'abonnés en 2022.

5G : un débat qui reste à mener. Qu'est-ce que la démocratie ? Our new single: Stress Me Out. Déploiement de la 5G : « L’Internet illimité n’existe pas et le haut débit a un coût, financier et environnemental » Schéma démocratie. Le moteur d’une nouvelle révolution industrielle ? - Ép. 2/3 - 5G, technologie à haut débat. Orange : les prix de ses quatre forfaits 5G dévoilés en amont du lancement. Parlons 5G : toutes vos questions sur la 5G. La 5G : une bombe économique à venir… et à préparer | nouvelle technologie | Epoch Times. Enchères 5G : où en sont les opérateurs dans l'achat de nouvelles fréquences ?

La 5G pose-t-elle un problème de sécurité nationale ? La France ne veut pas rater le train de la 5G. 5G : tout ce que vous devez savoir sur le futur réseau mobile. Qu'est-ce que la 5G? Caractéristiques et utilisations. 5G : voici à quoi ressembleront les antennes installées partout en ville. La 5G, prévue entre 2020 et 2022, pourrait arriver plus tôt. Porygon = Pokémon artificiel. Realite-virtuelle.

Brésil exploitation illégale de l'Amazone. Lefigaro. USA = Trump - Biden. Robo Logic - App Store. Comprendre l'informatique en jouant à faire le robot.