background preloader

Religion

Religion
Religious activities around the world Many religions may have organized behaviors, clergy, a definition of what constitutes adherence or membership, holy places, and scriptures. The practice of a religion may include rituals, sermons, commemoration or veneration (of a deity, gods or goddesses), sacrifices, festivals, feasts, trance, initiations, funerary services, matrimonial services, meditation, prayer, music, art, dance, public service or other aspects of human culture. Religions may also contain mythology.[2] Etymology Religion (from O.Fr. religion "religious community," from L. religionem (nom. religio) "respect for what is sacred, reverence for the gods,"[11] "obligation, the bond between man and the gods"[12]) is derived from the Latin religiō, the ultimate origins of which are obscure. Many languages have words that can be translated as "religion", but they may use them in a very different way, and some have no word for religion at all. Definitions Theories Origins and development Related:  `bloc-test 1001

Product Breakdown Structure Quand on nous confie un nouveau projet, il est sage de commencer à mettre à plat ce qu’on attend réellement de nous, délimiter précisément les attentes du commanditaire du projet, y compris si c’est nous-même, nous devons savoir où nous allons puis ensuite il est encore plus sage de découper notre projet en tâches … Alors “keep cool”, ouvrons la boite à outils du gestionnaire de projet et sortons-en aujourd’hui le PBS (Product Breakdown Structure)… Mais avant toute chose, clarifions l’objectif du projet Vérifiez quand même que vous comprenez ce qu’on attend de vous. Utilisez par exemple la célèbre méthode SMART pour qualifier vos objectifs. Demandez-vous l’objectif de mon projet est-il vraiment … SMART ? ==> SMART = Specific + Measurable + Attainable + Relevant + Time-bound L’objectif de votre projet doit être clair, précis et mesurable. · Spécific (spécifique) : Mon objectif est-il bien clair comme de l’eau de roche, je le comprends très bien Claire Cornic

Analyse des risques du projet Même si on ne peut pas vraiment tout prévoir et disons-le, tant mieux, car cela fait partie du côté aventurier de la gestion de projets, on peut tout de même identifier quelques risques et les prévenir. Donc pour bien préparer le lancement de votre projet, ne négligez pas la gestion des risques qui consiste à identifier les principaux risques, communiquer sur les risques et réfléchir aux actions pour prévenir les risques. Gérer les risques, pourquoi faire? Gérer les risques, c’est essentiel pour réagir en cas de survenance d’événements venant déstabiliser le projet. Dès la phase d’analyse du projet, il est important de simplement se poser la question des aléas qui peuvent survenir au cours de votre projet et des solutions que vous pourriez y apporter. Ce qu’on attend de votre part en terme de gestion de risques : Comment identifier les risques de mon projet? Posez- vous simplement la question : quel(s) est/sont les points faible(s) de mon projet? Et quelques actions préventives … Claire Cornic

Les méthodes agiles pour gérer vos projets informatiques Quand le Big Data s'invite dans notre quotidien ! (infographie) Le Big Data est partout autour de nous, cette infographie de VoucherCloud revient sur les principaux chiffres clés du Big Data. Définition : le Big Data, c’est quoi ? En Français, le mot « Big Data » signifie littéralement un gros volume de données. Les Big Data sont donc des volumes colossaux de données qui se doivent d’être traitées pour être exploitées. Le Big Data est la révolution technologique du moment, c’est aussi un grand défi pour tous les chercheurs experts de la technologie sur la décennie 2010-2020. A lire aussi : 10 raisons d’adopter le Big Data et data mining pour doper son marketing ! Dans l’infographie que nous allons découvrir ensemble, VoucherCloud définit le Big Data ainsi : le Big Data décrit la réunion d’ensembles de données complexes et volumineuses, difficiles à capturer, traiter, stocker, parcourrir (recherches) et analyser avec les systèmes classiques de base de données. Infographie : le Big Data au quotidien Les chiffres clés du big data qu quotidien : 5 - 1 vote

MERISE - Initiation à la conception de systèmes d'information Février 2014 Le besoin de méthodes La conception d'un système d'information n'est pas évidente car il faut réfléchir à l'ensemble de l'organisation que l'on doit mettre en place. Ce type de méthode est appelé analyse. Présentation de la méthode MERISE MERISE est une méthode de conception, de développement et de réalisation de projets informatiques. La méthode MERISE date de 1978-1979, et fait suite à une consultation nationale lancée en 1977 par le ministère de l'Industrie dans le but de choisir des sociétés de conseil en informatique afin de définir une méthode de conception de systèmes d'information. Cycle d'abstraction de conception des systèmes d'information La conception du système d'information se fait par étapes, afin d'aboutir à un système d'information fonctionnel reflétant une réalité physique. Cette succession d'étapes est appelée cycle d'abstraction pour la conception des systèmes d'information : Le modèle logique représente un choix logiciel pour le système d'information.

4 Bonnes pratiques pour déployer un référentiel d’architecture du SI | Blog d'Olivier Catelin Pourquoi déployer un référentiel d’architecture ? Selon les principes d’urbanisation (de type UrbaEA), le système d’information est constitué d’un ensemble d’architectures (fonctionnelle, applicative et technique) qui permet de supporter les objectifs stratégiques et les processus métiers de l’organisation. L’architecture fonctionnelle apporte une réponse à la question suivante : Quelles sont les éléments fonctionnels supportés par le système d’information ? Cette architecture décrit les fonctionnalités (services) offertes par le système d’information pour supporter les processus métiers. L’architecture applicative apporte une réponse à la question suivante : Comment les éléments fonctionnels sont ils implémentés ? Cette architecture représente l’implémentation des services fonctionnels sous forme d’éléments applicatifs. Elle est composée d’éléments applicatifs (ex : composants Java, .net, objets BDD,…). L’architecture technique apporte une réponse la question suivante : Quelques conseils !

Comment le Big Data transforme le monde High tech Apple se lance dans la bataille des montres connectées La firme à la pomme a présenté en détail lundi sa Watch, le dernier fleuron de l’écosystème maison. Le marché est bien plus étroit que pour ses... Retour sur la keynote d'Apple +VIDEO Tim Cook a présenté lundi la montre connectée d'Apple. Folles rumeurs autour de l’or de l'Apple Watch De quelques tonnes à 30 % de la production mondiale, les besoins en or d’Apple agitent les analystes.

Le Big Data : données intelligentes et grandes décisions En revanche, les volumes et les sources de ces données, ainsi que les difficultés que posent leur gestion, ont connu d’importants changements et continuent d’évoluer en permanence. Les entreprises sont de plus en plus sensibilisées à la potentielle valeur de ces connaissances et aux avantages apportés par leur diffusion aux différents secteurs d’activité et fonctions. Le cabinet Forresternous a rappelé récemment qu’il est indispensable d’évaluer l’impact du changement au sein d’une entreprise. Des facteurs inédits ont contribué à mettre en lumière les failles des outils et approches classiques ou à en créer de nouvelles. Les mêmes, mais en plus grand La gestion de très gros volumes de données n’est pas une nouveauté où les clients issus de très nombreux secteurs d’activité (services financiers, distribution et e-commerce, santé et pharmaceutique). Les mêmes, mais avec des variantes Le succès des grandes entreprises repose sur le recueil et le traitement des données depuis des années.

Le Congrès Big Data 2015 se clôt sur cinq projets innovants via @01business_fr 01net le 11/03/15 à 22h44 Cinq équipes porteuses de projets prometteurs, repartent du congrès Big Data 2015, sourire aux lèvres. « Pour cette édition, nous avons été particulièrement frappés par la qualité des dossiers en compétition (une cinquantaine, ndlr) et satisfaits de l'implication de tous les membres du jury, qui ont d'ailleurs été unanimes quant à la sélection des 4 lauréats », déclare Sophie Daviaud, Commissaire Général du congrès Big Data Paris. Quatre auxquels il faut ajouter le « prix coup de cœur » des organisateurs du salon Big Data paris 2015 qui s’achève aujourd’hui 11 mars sur la remise des Trophées de l'Innovation Big Data. Cinq prix qui viennent récompenser les projets les plus audacieux, originaux et innovants d'un point de vue technologique et « usages » en matière de Big Data. 1er prix - TellMePlus : le mariage des drones et de l'intelligence artificielle 2ème Prix - Open Food System : cuisiner connecté

Big Data - La clé ? La "remise en cause permanente" Une révolution le Big Data ? Plus surement une évolution de techniques et processus existants, et en particulier de la Business Intelligence. Mais concrètement, comment transformer un système décisionnel classique en une déclinaison Big Data ? François Nguyen, directeur du SI connaissance client de SFR, devait apporter des réponses à cette question à l'occasion du salon Big Data Paris 2015. C'est finalement Abed Ajraou, le directeur du décisionnel pour Solocal (groupe PagesJaunes), qui a assuré la présentation. "La BI n'a pas vocation a être silotée" Alors certes le Big Data introduit d'importants changements techniques : "Mais ce n'est pas que technique. "La façon de faire, c'était de prendre des bases de données, de faire des traitements ETL, d'alimenter un datawarehouse. Et pour tirer profit de ces technologies, les équipes Big Data vont devoir notamment se former en interne, être en veille permanente car ces solutions évoluent très rapidement, et ainsi, in fine, monter en compétence.

Related: