background preloader

La politesse

Facebook Twitter

Politesse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La politesse, du latin politus qui signifie uni, lisse, brillant, regroupe un ensemble de comportements sociaux entre individus visant à exprimer la reconnaissance d'autrui et à être traité en tant que personne ayant des sentiments. Définition[modifier | modifier le code] La politesse est définie par un code. Elle demeure un ensemble de règles acquises par l'éducation. Elle comporte une double finalité : faciliter les rapports sociaux en permettant à ceux qui en usent d'avoir des échanges respectueux et équilibrés ; faire la démonstration de son éducation et de son savoir-vivre.

La politesse se traduit tous les jours par l'utilisation de certains termes comme bonjour, au revoir, bienvenue, désolé, s'il vous plaît, ou merci, et par des attitudes spécifiques : sourire à qui vous parlez, adapter sa tenue aux circonstances… Origines[modifier | modifier le code] Conservation[modifier | modifier le code] Expansion[modifier | modifier le code] Trésors de la politesse française. La Politesse au travail - Faites votre marque ! | Logiques.

ISBN : 9782896440214 Date de parution : février 2013 Sujet : Généralités-Références Nombre de pages : 160 pages Statut : Disponible Foreign rights Ajouter au panier Est-ce que, en réunion, quelqu'un reçoit toujours des appels « des plus urgents » ? Le jeune et nouvel employé a ses écouteurs sur les oreilles alors que son patron lui parle ? Les auteures Marie-Diane Faucher et Nathalie Savaria répondront aux mille et une questions qui mettent souvent en péril la paix en milieu professionnel. Autres formats disponibles Dans les médias. La politesse est le fondement de l’école. Ce que Kant appelle « le sens de l'humanité, » est certainement la définition la plus subtile de la politesse. Une longue évolution conduit à cette substantifique formule. Il faut du temps pour apprendre, réciter, penser et reconnaître. Dans le regard du tout petit à l'esprit malléable chemine cette longue acquisition de qualité et de mœurs. Ce qui fut tout d'abord la consigne du petit prince sur sa planète entre l'amour pour la rose et l'amitié pour le renard, prit sens dans le cœur et l'esprit de l'homme courtois, c'est à dire civilisé. « La plupart des jeunes gens croient être naturels, lorsqu'ils ne sont que grossiers et vulgaires. » La Rochefoucauld De la grossièreté à la violence, de la violence au brigandage, du brigandage au terrorisme.

Ainsi la politesse est sœur de la civilité, leurs racines grecque et latine désignant la cité. C'est Alain qui dans ses Propos sur le bonheur a sans doute le plus réfléchi sur ... « Les coutumes de politesse », La politesse des ouistitis pour expliquer l’origine du langage humain. Les ouistitis sont de petits singes du Nouveau Monde qui communiquent énormément avec la voix, mais qui attendent que leur congénère se soit exprimé pour communiquer, afin que chacun puisse se faire entendre. © Son K Lee, Fotopédia, cc by nc 3.0 La politesse des ouistitis pour expliquer l’origine du langage humain - 2 Photos La bienséance veut que l’on attende qu’une personne ait terminé de s’exprimer avant de lui répondre. Cette règle de savoir-vivre, présente dans toutes les sociétés humaines, se retrouve rarement dans le monde animal. Même nos plus proches cousins, chimpanzés et bonobos, ne figurent pas parmi les meilleurs modèles d’éducation.

Pourquoi tant d’impolitesse ? L’une des hypothèses consistant à expliquer l’émergence du langage articulé chez l’Homme part du postulat que les grands singes communiquent davantage avec le geste qu’avec la voix, bien que ce concept vienne tout récemment d’être remis en question, une étude montrant l’intentionnalité des cris du chimpanzé. En France et aux Etats-Unis, la politesse en force. La politesse est-elle ringarde ? La question peut se comprendre en deux sens distincts : « dans les faits, est-elle passée de mode, c'est-à-dire les gens sont-ils moins polis qu’auparavant ?

» et « les gens aspirent-ils moins qu’auparavant à ce que la politesse se pratique ? ». A la première question, difficile de répondre avec quelque objectivité. En matière de politesse, on ne mesure jamais directement les pratiques, uniquement le ressenti sur ces pratiques. Même si l’on serait bien tenté de répondre que la pratique de la politesse s’est un peu perdue, on n’ose le faire tant il serait facile de nous rétorquer que les générations qui se succèdent ont toujours déploré l’impolitesse des générations suivantes.

Et il est vrai par ailleurs que les normes de politesse peuvent évoluer. Il est plus facile de répondre à la deuxième question. Plusieurs enseignements en ressortent. Mais il n’est pas interdit de penser que ce n’est pas la politesse mais bien l’impolitesse qui est en train de se ringardiser. LES BONNES MANIERES. Dans une société civilisée, basée sur le respect et sur des valeurs morales, on ne peut vivre ni selon « la loi du plus fort », ni selon « le chacun pour soi ». Pour éviter le chaos, la violence etc., la vie en communauté suppose que chacun respecte certains codes et règles, dont la politesse. Cette dernière facilite et rend le quotidien plus agréable. Elle définit une forme de communication et de comportement à adopter. Les usages de la politesse se sont formés le long des siècles et ne cessent d'évoluer.

Ils sont différents selon les époques et les cultures. La politesse est une forme de communication fixe établie selon les moeurs et les circonstances. Les formules de politesse « standard » sont à la base de toute relation respectueuse et harmonieuse et définissent notre rapport au monde. Finalement elles nous guident et nous aident à être à l'aise face à des situations quotidiennes, habituelles ou non.

Enseigner la politesse aux enfants. © Jupiter La politesse n’est pas un luxe mais une nécessité. Elle est un « mode d’emploi des autres et du monde » indispensable à la construction de l’enfant. Et ses parents doivent le lui enseigner dès son plus jeune âge. Claude Halmos Dix-sept heures. La situation est tellement saugrenue, tellement anormale que l’on pourrait s’attendre à des protestations. Oui à la politesse ! Accueil du Mag > Articles Savoir vivre > Oui à la politesse !

Souvenez-vous de l'agacement que vous ressentiez, étant enfant, lorsque les adultes se faisaient un plaisir de vous rappeler l'obligation de la politesse. C'était agaçant, mais, il faut bien le reconnaître, quelle chance que de faire partie de ces adultes à qui on a inculqué la politesse depuis le plus jeune âge ! Une chance pour nous et une chance pour ceux qui nous côtoient. A quoi servent les "mots magiques" ? Pour expliquer aux enfants qu'il est important d'être poli, on leur dit souvent que certains mots sont magiques car ils permettent d'obtenir ce que l'on désire.

"S'il te plait" pour demander et "merci" pour consolider les bonnes relations. Toujours poli(e) ! Le principe même de la politesse, c'est qu'elle doit être réciproque. La politesse suprême La politesse normale, c'est celle que l'on emploie vis à vis des personnes qui sont avec nous dans un rapport d'égalité ou vis à vis des personnes dont nous sommes redevables. La politesse expliquée aux enfants. Formule de politesse. POLITESSE : Définition de POLITESSE. La politesse. Oui à la politesse ! LA POLITESSE. La politesse est considérée comme une vertu (=bonne conduite) de pure forme, vertu d'étiquette, vertu d'apparat !

Pourtant aux enfants, c'est l'une des premières choses que l'on apprend, aussi la politesse ne peut-être considérée que comme la première "vertu" dans l'ordre chronologique et non d'importance. Cette vertu de forme, dénote pour ceux qui la possède une certaine éducation. Ainsi, un méchant poli nous semble plus haïssable qu'un méchant impoli car cette attitude révèle que celui-ci semble avoir conscience de sa méchanceté ! Dans cette remarque, nous nous plaçons dans une approche d'éthique. Pour beaucoup de philosophe la morale est considérée comme une politesse de l'âme, un savoir vivre, un cérémonial de l'essentiel, inversement la politesse peut être considérée comme une morale du corps, une éthique du comportement, un code de vie sociale, un cérémonial de l'inessentiel comme dirait Kant ! La morale commence donc au plus bas - par la politesse - .

Retour au sommaire. Politesse (la)-italien. La forme de politesse La politesse au singulier est 'LEI' Bien que le tutoiement soit plus fréquent en italien, Lei correspond au vouvoiement français adressé à une seule personne; et s'utilise autant au féminin qu'au masculin. L'usage de cette 3ème personne du singulier,qui a remplacé 'ELLA', remonte au XVème siècle lorsqu'on employait les locutions 'Vostra Eccellenza' ,'Vostra Signoria'... qui exigeaient donc un pronom féminin Ella ou Lei. Ex: Vostra Eccellenza / Vostra Grazia desidera...= Ella ou Lei desidera.... (Votre Excellence / Votre Grâce désire...) Sujet : Avec Lei, le verbe est toujours conjugué à la 3ème personne du singulier, cependant Lei peut être sous-entendu. Ex: Lei Signore è molto gentile (Monsieur, vous êtes bien aimable). Signore, ha ragione. Il est à noter que Lei, pronom féminin,exprimé ou non, l'adjectif ou le participe passé dans la phrase ,doivent s'accorder en genre Ex: Signora, spero che Lei si sia divertita (Madame, j'espère que vous vous êtes bien amusée). !!!

Politesse : définition et synonymes du mot politesse dans le dictionnaire. Politesse. Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire. Français[modifier | modifier le wikicode] Étymologie[modifier | modifier le wikicode] De l'italien politezza (« propreté »), de polito (« propre »), du latin politus (« lisse »). Nom commun[modifier | modifier le wikicode] politesse /pɔ.li.tɛs/ féminin Quasi-synonymes[modifier | modifier le wikicode] Expressions[modifier | modifier le wikicode] brûler la politesse Traductions[modifier | modifier le wikicode] Prononciation[modifier | modifier le wikicode] Voir aussi[modifier | modifier le wikicode] politesse sur Wikipédia Références[modifier | modifier le wikicode] Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (politesse), mais l’article a pu être modifié depuis.