background preloader

Les philosophes

Facebook Twitter

"Le néolibéralisme est imbibé de catégories darwiniennes" - Entretien avec Barbara Stiegler. Évoluer dans un monde qui change, s’adapter à un environnement qui est en mutation permanente… d’où viennent ces métaphores biologiques qui imprègnent le discours dominant ?

"Le néolibéralisme est imbibé de catégories darwiniennes" - Entretien avec Barbara Stiegler

Barbara Stiegler, professeure de philosophie à l’université de Bordeaux-Montaigne, tente de répondre à cette énigme dans son dernier livre publié aux éditions Gallimard, « Il faut s’adapter ». Elle s’intéresse aux controverses qui parcouraient la pensée libérale dans les années 1930, à l’époque où l’on débattait de l’héritage de Darwin dans les sciences sociales. Aux origines du néolibéralisme contemporain, on trouve un penseur dont l’influence a été considérable sur le siècle passé : Walter Lippmann.

Entretien réalisé par Wonja Ebobisse et Vincent Ortiz, retranscrit par Hélène Pinet. LVSL – Votre livre est consacré à l’analyse de deux pensées libérales des années 1930 : celle de John Dewey et celle de Walter Lippmann, qui cherchent à refonder le libéralisme sur de nouvelles bases. Barbara Stiegler : « Refuser d'abandonner les sciences de la vie et de la santé aux experts » À la suite de son dernier ouvrage Du cap aux grèves paru en août dernier aux éditions Verdier et en écho à son essai de 2019 « Il faut s’adapter », nous nous sommes entretenus avec la philosophe et enseignante à l’université de Bordeaux Barbara Stiegler.

Barbara Stiegler : « Refuser d'abandonner les sciences de la vie et de la santé aux experts »

Nous y évoquons ses travaux sur le néolibéralisme, la manière dont ils ont été accueillis en pleine crise des Gilets jaunes et leur écho en période de pandémie, prétexte à une offensive sur les libertés individuelles — un thème qu’elle développera dans un ouvrage à paraître le 14 janvier 2021 aux éditions Gallimard, De la démocratie en Pandémie. La philosophe revient également sur son propre engagement militant et porte un regard critique sur les formes traditionnelles de la lutte sociale. Entretien a été réalisé par Guillemette Magnin et Vincent Ortiz. Le Vent Se Lève – Au début de votre livre, vous décrivez le mouvement des Gilets jaunes comme une « nouvelle étape dans la compréhension du projet néolibéral ». France Culture - Disparu il y a 60 ans, Camus a été... Avec lui, Épicure, Spinoza, Montaigne,... - Philosophie magazine. France Culture - Albert Camus meurt à 46 ans, le 4 janvier...

Vérification de sécurité nécessaire. SPINOZA : LE GENIE EN QUATRE PHRASES... - Les Chemins de la philosophie. France Culture - Impossible d’écrire l’histoire du XVIIIe... France Culture - Pendant plus d'un siècle, Proudhon, ce... Le philosophe Alexandre Matheron est... - Philosophie magazine. YouTube. EPICURE... DE RAPPEL ! « Etre épicurien... - Les Chemins de la philosophie. France Culture - Penseuse de l'événement, philosophe de la... “J’aime Merleau-Ponty parce qu’il remet... - Philosophie magazine. Kant : "L’homme est sans doute assez peu saint, mais l’humanité dans sa personne doit être sainte pour lui" Bergson : "L’intelligence est caractérisée par une incompréhension naturelle de la vie" Wittgenstein : "Je m’étonne de l’existence du monde" Si j’évoquais un fruit que vous n’auriez jamais goûté.

Wittgenstein : "Je m’étonne de l’existence du monde"

Plus je vous en parlerais, plus mes propos vous sembleraient abstraits et obscurs. Pourtant, vous en conviendrez, le fruit dont je parle n’est, lui, pas du tout abstrait, vous pourriez même le consommer. Eh bien, la philosophie, consiste à nous faire goûter un fruit inconnu. À nous faire éprouver les choses, notre vie ou nos difficultés d’une tout autre manière.

Et l’on se trompe ici du tout au tout. La philosophie qui nous invite à une expérience nouvelle semble abstraite, alors qu’en réalité elle nous concerne au premier chef. À l’inverse, toute une philosophie qui donne des conseils de sagesse, qui se veut pratique, ne fait que nous enfermer dans nos erreurs et nos aveuglements. La différence entre ces deux approches tient à la capacité à s’étonner que le monde soit. En 2012, Michel Serres dialoguait avec... - Philosophie magazine. Monty python football. "Les Origines du totalitarisme" d’Hannah... - Les Chemins de la philosophie. Jérôme Lèbre - L'épidémie grise - Enjeux contemporains de la littérature SURVIVRE. France Culture - Comment Avicenne a révolutionné l’étude de la médecine ? Se connecter à Facebook. Je me présente. Spinoza TTP chap 20 Liberté de pensée 1.

Spinoza TTP chap20 liberté de pensée 2. Spinoza TTP chap20 liberté de pensée 3. L’Institut Rousseau publie tout l’été... - Institut Rousseau. Le Monde - Ce philosophe incontournable sur la question de... Un Philosophe - « On a beaucoup lu que Bernard Stiegler... Un Philosophe - "L’amertume fertile de Paul Celan s’impose... Un Philosophe - "Il était mon « grand-frère en philosophie... Un Philosophe - "La disparition de Bernard Stiegler est... Un Philosophe - "J’ai découvert le travail de Bernard... France Culture - Lire les philosophes arabes médiévaux... France Culture - L'écriture est la mal aimée des... France Culture - Avec cette phrase issue de sa Théorie de... La phénoménologie cesse de s’intéresser... - Les Chemins de la philosophie. Descartes affirme : "je pense donc je... - Les Chemins de la philosophie.

La phénoménologie cesse de s’intéresser... - Les Chemins de la philosophie. Retour au monde - Ép. 1/4 - Le phénomène Husserl. La postérité d’Edmund Husserl, né en 1859, est grande… Et pour cause, il est le père fondateur d’une méthode philosophique sans précédent : la phénoménologie.

Retour au monde - Ép. 1/4 - Le phénomène Husserl

Son but ? Retourner aux choses elles-mêmes… Mais comment revenir au monde ? Et surtout, pourquoi et comment en sommes-nous partis ? Né en 1859 dans l’actuelle république Tchèque et mort en 1938 en Allemagne, Edmund Husserl est l’un des plus grands penseurs du XXème siècle, père de la phénoménologie. Son projet philosophique ? L'invité du jour : Julien Farges, chercheur CNRS aux Archives Husserl à l'École normale supérieure de Paris, spécialiste de Husserl. « Etre épicurien » est une expression... - Les Chemins de la philosophie. La philosophie d'Epicure est toute... - Les Chemins de la philosophie. Pour Epicure, rien ne naît à partir de... - Les Chemins de la philosophie. De la philosophie, une autobiographie et un polar à la limite du western : une semaine de lecture.

5 livres qui changent la vie (4/5) : Jean-Jacques Rousseau, "Du Contrat social" Pour l’été, je vous ai en effet sélectionné 5 livres de philo qui, SELON MOI, changent la vie.

5 livres qui changent la vie (4/5) : Jean-Jacques Rousseau, "Du Contrat social"

J’en suis déjà au 4ème, et vous allez être déçus, auditeurs-auditrices, car il n’y aura pas, comme vous le suggérez dans vos messages : l’Ethique de Spinoza, pas de Nietzsche, ni de Platon, ni de Camus non plus. Je note, malgré cela, la suggestion de « Greg » que j’ai eu ce matin, un tweetos qui m’indique que le « philosophie terminale ES-S chez Hatier » a changé sa vie en déchirant le fond de son sac à dos… c’est vrai que ça marque ! Je reviens pour ma part à un philosophe classique de chez classique mais pourtant très peu mentionné : Rousseau ! Indépassable Rousseau Hasard des études ou passage obligé de n’importe quel parcours universitaire en philo, je dois dire que Rousseau a été mon compagnon presque quotidien depuis la terminale.

Mais comme vous l’avez entendu, celui que j’ai dû lire et relire, c’est le Contrat social ! Quelques phrases du Contrat à retenir Parfait, trop parfait ? La philosophie d'Epicure est toute... - Les Chemins de la philosophie. France Culture - Penseuse de l'événement, philosophe de la... France Culture - Rencontrer un homme qui se refusa à la... France Culture - En dépit de sa courte vie, il fut l’un... France Culture - Descartes nous propose de douter de tout... France Culture - Comment les lois peuvent-elles composer... France Culture - Lire les philosophes arabes médiévaux... France Culture - À l’âge de 25 ans, Simone Weil, alors... France Culture - Même en ayant sombré dans la folie,... France Culture - Quatre émissions pour dessiner un... “Je déteste autant de suivre que de... - Philosophie magazine.