background preloader

Les grandes dates

Facebook Twitter

Les gouvernements de la Vème République. Résumé histoire politique et sociale sous la Vème République. Politique. La Ve République. Ve République. Régime de la France fondé par la Constitution du 4 octobre 1958.

Ve République

La Ve République est, comme les régimes républicains qui l'ont précédée, issue d'une crise : celle de la guerre d'Algérie, qui ramène au pouvoir le général de Gaulle en mai 1958 et provoque la fin de la IVe République. Portée par les espoirs de la Libération, la IVe République est un régime très parlementaire que fragilisent les querelles de partis, de courants et de personnes. La grande instabilité ministérielle qui en découle empêche toute politique d’envergure tandis que la France doit évoluer dans un contexte marqué par la guerre froide et les guerres coloniales. Les institutions de la Ve République, inspirées notamment des idées du général de Gaulle, mettent en place un régime semi-présidentiel. 1. François Mitterrand : "vous êtes l'homme du passif" Valéry Giscard d'Estaing : le monopole du coeur. 10 mai 1981: pourquoi Mitterrand a gagné. Quel est l'homme politique qui a dit: 'Nous avons gagné, et maintenant les problèmes commencent' ?

10 mai 1981: pourquoi Mitterrand a gagné

" Il est 19h10, le dimanche 10mai, à l'hôtel du Vieux-Morvan, à Château-Chinon. François Mitterrand, vingt et unième président de la République française, a glissé la question à l'oreille de son vieil ami Guy Ligier avant de s'isoler dans sa chambre. Une demi-heure plus tôt -les grandes villes n'avaient pas encore fini de voter- il avait accueilli par un "Bien, très bien" l'annonce des premières estimations confidentielles réalisées à partir des résultats des petites communes.

Il est 20 heures juste lorsque les Français apprennent la nouvelle. En face du Palais de l'Elysée, dans le faubourg Saint-Honoré silencieux, une fenêtre s'ouvre à la volée et un homme hurle : "Mitterrand est élu! " Article d'Albert Roy, paru le 12 mai 1985 dans L'Express. Au même moment, au Q.G. giscardien de la rue de Marignan, on ferme les portes sur un buffet vite déserté. Un terne 1e mai Mais non! Election présidentielle Française 1981, annonce résultat. Rocard : "Le RMI a sauvé 2 millions de personnes" - 1 décembre 2008. Le Revenu Minimum d'Insertion (RMI), institué il y a vingt ans, le 1er décembre 1988, et qui va être remplacé d'ici le 1er juillet 2009 par le Revenu de solidarité active (RSA) a "sauvé de l'absence de ressources près de deux millions de Français", estime Michel Rocard dans un entretien au Parisien, lundi 1er décembre.Tirant le bilan de ce dispositif, dont il est le père fondateur, le député européen, ancien Premier ministre de François Mitterrand de 1988 à 1991, estime que "probablement 500.000 ou 600.000" personnes ont réussi leur insertion professionnelle" grâce au RMI.

Rocard : "Le RMI a sauvé 2 millions de personnes" - 1 décembre 2008

Une efficacité dépendante de la conjoncture "Le RMI était calibré pour fonctionner en période de croissance. Il est victime de l'échec de l'économie globale" ajoute-t-il, répondant aux détracteurs du dispositif qui mettent en avant l'échec du volet insertion. "Pour rendre les gens plus employables, il faut que les conditions économiques soient remplies. Une assistance temporaire devenue revenu à long terme.

La bataille de Simone Veil pour le droit à l’avortement. Simone Veil a marqué la lutte pour les droits des femmes.

La bataille de Simone Veil pour le droit à l’avortement

Le 26 novembre 1974, alors ministre de la Santé, elle présente devant les députés son projet de loi sur l’avortement. Le 17 janvier 1975, la loi Veil légalisant l’interruption volontaire de grossesse est promulguée. Jusque-là, avorter pour une raison non médicale était un délit, passible de prison. Retour sur le combat qui a mené à l’adoption de cette loi. 5 avril 1971, l’appel des 343 La bataille pour le droit à l’avortement commence bien avant l’arrivée de Simone Veil au gouvernement. Octobre 1972, le procès de Bobigny Marie-Claire, 17 ans, est jugée pour avoir avorté à la suite d’un viol.

Manifestation des militants du Mouvement de libération des femmes pendant le procès de Bobigny, le 8 novembre 1972. 13 décembre 1973, une première tentative ratée 28 mai 1974, Simone Veil entre au gouvernement. Peine de mort. Le 18 septembre 1981, par 363 voix contre 117, l'Assemblée nationale adopte, après deux jours de débats, le projet de loi portant abolition de la peine de mort présenté, au nom du Gouvernement, par Robert Badinter, garde des Sceaux, ministre de la justice.

Peine de mort

Douze jours plus tard, le texte est voté dans les mêmes termes par le Sénat, par 160 voix contre 126. C'est l'aboutissement du long combat mené depuis deux siècles par la cohorte de ceux qui, dans les enceintes parlementaires, dans les prétoires ou dans leurs écrits, ont défendu la cause de l'abolition devant une opinion réticente, voire résolument hostile. Les grandes dates. En septembre 1958, Mitterrand appelle à voter non au référendum sur la Constitution.

Les grandes dates

Il compare alors le général de Gaulle à un dictateur. 29 mai 2005, le « non » français : référendum pour une Constitution européenne. Chirac, échec et mat : la dissolution ratée de 1997. Dreux 1983 : la percée du Front National. 1984 : la guerre des deux écoles. Le Pen / Mégret : histoire d'une scission au Front National. 21 avril 2002 : Le Pen au second tour.