background preloader

Géopolitik

Facebook Twitter

Développement durable ou décroissance ? Repenser l’économie à partir du souci du bien être des générations futures. - L'observatoire des politiques économiques en Europe. Généalogie d’un concept L’émergence de l’expression anglaise « sustainable development », plus ou moins fidèlement traduite en français par « développement durable » date du début des années 1980, dans le discours des ONG environnementales.

Développement durable ou décroissance ? Repenser l’économie à partir du souci du bien être des générations futures. - L'observatoire des politiques économiques en Europe

Son officiali­sation se situe très précisément dans le Rapport Brundtland [1], intitulé « Notre avenir à tous », et soumis à l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1986.

Grèce

Comment tarir les sources du recrutement salafiste armé, par Pierre Conesa (Le Monde diplomatique, février 2015) La France accueille les trois plus grandes diasporas d’Europe : juive, arménienne et musulmane.

Comment tarir les sources du recrutement salafiste armé, par Pierre Conesa (Le Monde diplomatique, février 2015)

Cette dernière, estimée à cinq millions de personnes, soit 7 % de la population, est proportionnellement supérieure à celle présente dans les autres pays de l’Union européenne ou aux Etats-Unis (1 %). Enquête. Ce que veut vraiment l’Etat islamique. Cette grande enquête publiée dans The Atlantic offre un éclairage sans précédent sur les objectifs et les fondements idéologiques de Daech.

Enquête. Ce que veut vraiment l’Etat islamique

Soutenant la thèse selon laquelle l’organisation se définit essentiellement par sa lecture littérale du Coran, elle a suscité de nombreuses réactions. En voici, en exclusivité, l’essentiel. Qu’est-ce que l’Etat islamique [EI, Daech en arabe] ? Syrie, Irak, Libye: aux racines de l'Etat islamique - Page 1. Logique de guerre contre logique politique. Les attentats de Paris et de Saint-Denis apparaissent ainsi comme le fruit du télescopage entre les engagements militaires de la coalition au Proche-Orient contre l’OEI et le quotidien des Parisiens.

Logique de guerre contre logique politique

Il est malheureusement probable que cette funeste rencontre soit de plus en plus fréquente. L’incapacité collective des élites françaises à relier les événements entre eux et à générer un lien de causalité entre des bombes, des balles, des drones et des porte-avions « ici » ou « là-bas » se révèle meurtrière. Les premières réactions du pouvoir emmené par François Hollande et Manuel Valls laissent penser que ce lien continuera à être occulté et que le gouvernement de la France, aux côtés de ceux des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Russie, s’entêtera à vivre dans le déni, considérant que davantage de bombes françaises déversées au Moyen-Orient génèrent plus de sécurité en Europe. Il faudra pourtant accepter que c’est exactement l’inverse qui partout se produit. Après les attentats en France, comment la société se mobilise - vidéo Dailymotion. Daesh : autopsie d'un monstre. Islamophobie ou prolophobie ?, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, février 2015)

Au lendemain des assassinats perpétrés à Charlie Hebdo et dans le magasin Hyper Cacher, des élèves ont refusé d’observer la minute de silence en hommage aux victimes.

Islamophobie ou prolophobie ?, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, février 2015)

Un des arguments avancés par les récalcitrants touchait aux « deux poids, deux mesures » de la liberté d’expression en France : pourquoi parle-t-on autant de cette tuerie alors que des gens meurent dans l’indifférence au Proche-Orient ? Pourquoi Charlie Hebdo pourrait-il injurier une figure sacrée de l’islam quand Dieudonné se voit interdire de critiquer les juifs ? La question est jugée si cruciale que Mme Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’éducation nationale, a estimé, le 15 janvier dernier, qu’il était nécessaire de former les enseignants pour y répondre.

Ce fonctionnement de la liberté d’expression est interprété de diverses manières. Soyez libres, c’est un ordre, par Pierre Rimbert (Le Monde diplomatique, février 2015) Chacun le redoutait, mais nul n’imaginait que le drame surviendrait ainsi : vendredi 9 janvier, le footballeur de Montpellier Abdelhamid El-Kaoutari ne porte pas le maillot « Je suis Charlie » lors de l’échauffement préparatoire au match contre l’Olympique de Marseille.

Soyez libres, c’est un ordre, par Pierre Rimbert (Le Monde diplomatique, février 2015)

Aussitôt, les réseaux sociaux crépitent. Comprendre la domination de l'Etat islamique en 7 minutes. Comprendre la situation en Syrie en 5 minutes. "Parce que. Ils ne nous empêcheront pas de manifester!", par Denis Godard. Ils ne nous empêcheront pas de manifester !

"Parce que. Ils ne nous empêcheront pas de manifester!", par Denis Godard

Il faut que nous soyons nombreux et nombreuses à manifester ce dimanche. Parce nous pleurons nos mortEs victimes de Daesh et que nous pleurons les victimes de la politique des frontières, les victimes des violences policières dans nos quartiers, les victimes des bombes françaises. Parce que plus de solidarité est la réponse. Se sortir de la guerre. Un pays abasourdi par un déchainement de violence inouïe… La sidération devant l’horreur d’un massacre inédit chez nous, depuis bien longtemps… Ce qui, depuis si longtemps et la plupart du temps dans l’indifférence, est le lot récurrent de nombreux pays d’Afrique et d’Asie envahit notre horizon.

Se sortir de la guerre

Ni Karachi, ni Bombay, ni Bagdad, ni Mogadiscio, ni Ankara, mais Paris. La France découvre que la guerre avec "zéro mort" n’existe pas. Le problème des guerres modernes est que l’on ne sait jamais trop bien quand elles s’arrêtent et que l’on ne sait pas vraiment s’il peut y avoir un vainqueur et un vaincu. La peur est notre ennemie - Page 1.