background preloader

Définition, analyses

Facebook Twitter

La France vue de l'étranger (1/5) : "L’homme arabe" et la France. Marwan Muhammad - Déconstruire 10 idées tordues autour du... Ma réponse aux 14 arguments les plus courants contre le voile. © Trait(s) pour trait(s) Je commence à en avoir un petit peu marre d’user ma salive pour répondre encore et encore aux mêmes arguments contre le hijab.

Ma réponse aux 14 arguments les plus courants contre le voile

Alors toi qui voudrais entamer un énième débat ou me demander de justifier mes croyances et mes choix personnels, lis ceci, ça nous fera peut-être gagner du temps à tou-te-s les deux. Fais pas ta beurette. Alain Gresh : "On peut être croyant et révolutionnaire" Entretien inédit pour le site de Ballast Il fut cadre permanent du Parti communiste français et rédacteur en chef du Monde diplomatique ; il dirige actuellement Orient XXI, magazine en ligne dont l’ambition est de pallier un traitement médiatique « souvent partiel, parfois superficiel » du monde arabe.

Alain Gresh : "On peut être croyant et révolutionnaire"

Nous retrouvons Alain Gresh — par ailleurs fils du militant marxiste anti-colonialiste Henri Curiel (assassiné par balles en mai 1978) et interlocuteur régulier du professeur d’Études islamiques contemporaines Tariq Ramadan — dans le bureau de l’Institut de recherche et d’études sur la Méditerranée et le Moyen-Orient, à Paris. L’occasion de revenir à ses côtés sur son parcours personnel et politique. Vous avez dit un jour que la situation au Proche-Orient est « vitale » pour vous. Pourquoi cet adjectif ? Entretien Burgat. «En France, les femmes sont libres»... et les femmes voilées aussi. La question charrie son lot de fantasmes: les femmes musulmanes qui portent le voile en France le font-elles de leur plein gré, ou y sont-elles forcées?

«En France, les femmes sont libres»... et les femmes voilées aussi

Si certaines le sont, dans quelles proportions? Et sans même parler de coercition pure et dure, quelle est la proportion de femmes qui subissent des pressions à porter le voile? Il n’existe aucune enquête quantitative qui aurait interrogé un échantillon représentatif de femmes voilées sur leurs motivations. Sociologie de l'islamophobie - Marwan Mohammed, Abdellali Hajjat.

L'alliance objective entre terrorisme et islamophobie. Malgré une supposée liberté de ton sur tous les sujets d’actualité, nous souffrons en France d’une véritable mort de la sphère intellectuelle publique et, surtout, de la dangereuse convergence de cette dernière avec les thèses les plus extrêmes.

L'alliance objective entre terrorisme et islamophobie

Les sujets touchant de près ou de loin aux musulmans sont les seuls qui ne nécessitent aucune expertise en la matière et, pour combler le tout, la parole des citoyens de confession musulmane est confisquée. La normalisation des discours de haine à leur égard, renforcée par leur invisibilité ainsi que la communication agressive du groupe terroriste DAECH, fait émerger deux camps qui prétendent s’opposer en tous points mais qui, au fond, partagent les mêmes objectifs: les islamophobes d’un côté et les terroristes de l’autre. Ainsi, au lendemain des attentats de janvier 2015 à Paris, le 14 février Wikileaks publiait un article du groupe terroriste de l’organisation de l’état islamique (DAECH) titré “l’extinction de la zone grise”(1).

La gauche et les musulmans, dans l'angle mort de l'état d'urgence. La racaille, l’islamiste, le revanchard et le censeur. Et "Dieu" créa l'"Islamophobie"... BALLAST Zahra Ali : « Décoloniser le féminisme » L’impact de l’islamophobie sur les femmes musulmanes en France. L’ENAR (European Network Against Racism- Réseau Européen Contre le Racisme), une organisation réunissant plus de 150 associations en Europe a, le 26 mai dernier, publié une série de rapport traitant la question de l’impact de l’Islamophobie contre les femmes musulmanes dans huit pays européens : France, Belgique, Allemagne, Italie, Royaume Uni, Suède, Pays-Bas et Danemark.

L’impact de l’islamophobie sur les femmes musulmanes en France

Ces rapports adressent pour la première fois à l’échelle européenne la question des discriminations multiples et intersectorielles que subissent les femmes musulmanes, dans le domaine de l’emploi et des violences (deux compétences européennes). Shlomo Sand: « L’islamophobie a remplacé la judéophobie » (Propos recueillis par Hassina Mechaï) Plus précisément, tout au long du livre, court un double questionnement : celui de la centralité de la France, et de Paris particulièrement, dans la production intellectuelle et la disparition (ou non) des « grands intellectuels ».

Shlomo Sand: « L’islamophobie a remplacé la judéophobie »

Une des thèses développées dans le livre pose qu’ « alors que l'intellectuel parisien moderne est né dans le combat contre la judéophobie, le crépuscule de l'intellectuel du début du XXIe siècle s'inscrit sous le signe d'une montée de l'islamophobie ». Shlomo Sand, habitué à s’attaquer de front à toutes sortes d'orthodoxies, dynamite au passage, en mots et épigrammes bien sentis, certains des intellectuels médiatiques les plus en vue : Bernard-Henri Levy ? « Un Malraux universaliste en France mais un Barrès très nationaliste en Israël ». Michel Houellebecq et son livre Soumission ? Votre ouvrage indique en sous-titre : De Zola à Houellebecq. Shlomo Sand : Ce titre comporte une critique double. Nuit debout : il faut (encore) sauver le soldat Finkielkraut.

Indignation générale : Alain Finkielkraut se serait fait « expulser », selon ses propres termes, de la place de la République où se tenait une assemblée générale du mouvement Nuit debout.

Nuit debout : il faut (encore) sauver le soldat Finkielkraut

Et l’académicien d’expliquer qu’« on a voulu purifier la place de la République de [s]a présence ». Dans la foulée, les médias dominants se sont empressés de reprendre à leur compte la version des faits présentée par Alain Finkielkraut. Pourtant d’autres témoignages, ainsi que des vidéos filmées sur place, montrent que les événements ne se sont pas exactement passés ainsi.

Yasser Louati : «Vous revoilà encore, Manuel Valls, avec vos obsessions sur l’islam…» A Manuel Valls, Vous revoilà encore une fois avec vos obsessions sur l’islam que vous voulez imposer à la nation.

Yasser Louati : «Vous revoilà encore, Manuel Valls, avec vos obsessions sur l’islam…»

Alors que le pays est en ébullition et se remet à peine d’une année sanglante, la seule chose qui vous préoccupe, ce sont vos concitoyens musulmans. Mon cher Hijab. Mon cher Hijab, dis à ces Rossignol, Badinter, et autres féministes mainstream qu’elles cessent de parler de toi, de moi, de nous sans nous !

Mon cher Hijab

Dis leur que je suis libre, et que s’ils essayent de t’enlever de ma tête, j’userai encore plus de ma liberté pour me défendre. Ont-ils seulement cherché à comprendre ce que tu incarnais pour chacune d’entre nous ? Dis leur que tu es la preuve de ma soumission à Dieu et uniquement Lui ! Dis leur que ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que tu n’as de sens que dans une foi profonde et sincère. Dis leur que si tu étais porté à cause d’injonctions masculinistes, alors tu n’aurais plus aucune valeur. Dis leur que te porter pour autre chose que pour Dieu, c’est revenir à faire le plus grave des péchés dans notre religion, considérer que Dieu puisse avoir un égal pour lequel les gens agiraient, pour lequel les femmes se voileraient. Frédérique et Rokhaya sont en bateau, Rokhaya tombe à l’eau… Alors que les logos « Je suis Charlie » sont apposés jusque sur le site de la mairie, « l’esprit du 11 janvier » ne semble déjà plus souffler dans l’arrondissement parisien.

Frédérique et Rokhaya sont en bateau, Rokhaya tombe à l’eau…

L’écrivaine Annie Ernaux défend les femmes voilées. Ceux qui connaissent Annie Ernaux ne sont pas étonnés de sa prise de position en faveur des « femmes voilées » . A l’occasion de la sortie de son livre « Mémoire de fille » aux éditions Gallimard, l'écrivaine, réputée pour son féminisme, était l’invitée, ce mercredi 13 avril, de Boomerang, l’émission présentée par Augustin Trapenard et diffusée du lundi au vendredi sur France Inter à 9h05.

Sans surprise, alors que médias et politiques sont obsédés par la question du voile, l’animateur a voulu connaître dès sa première question les positions de l'écrivaine française, aujourd'hui âgée de 76 ans. « De quoi ce débat sur le voile est-il le nom ? », a demandé Augustin Trapenard. « C’est le nom de beaucoup de choses mais surtout d’une peur et je pense qu’on devrait tout de même penser que derrière le voile il y a des femmes et que ces femmes on ne leur demande rien », a répondu Annie Ernaux, s’indignant également des récents propos du Premier ministre. (20+) Communautariste toi-même ! Des Noirs qui se mobilisent pour les droits des Noirs, des musulmans qui s’organisent pour ceux des musulmans… la République est en danger ! Le communautarisme est en marche. Pour la sociologue Nilüfer Göle, la France est avec l'islam dans la même situation que la Turquie il y a dix ans.

L'islam dans le monde carte - Bing video. Mobile.lesoir. L’Europe entretient un rapport difficile à l’islam. Les féministes et le garçon arabe. Une parole étouffée. Pierre Tevanian : Tout, n’importe quoi et son contraire a déjà été dit et écrit à propos du voile et des femmes qui le portent. Islamophobie: un mot pour «mettre en lumière un racisme latent» La construction du problème musulman. Le mythe de l’invasion arabo-musulmane, par Raphaël Liogier (Le Monde diplomatique, mai 2014) A l’automne 1956, la France et le Royaume-Uni, alliés d’Israël, occupent pendant quelques jours le canal de Suez, récemment nationalisé par le président égyptien Gamal Abdel Nasser. Barbarie disent-ils… - Fondation Frantz Fanon. Islamophobie ou prolophobie ?, par Benoît Bréville (Le Monde diplomatique, février 2015)

Au lendemain des assassinats perpétrés à Charlie Hebdo et dans le magasin Hyper Cacher, des élèves ont refusé d’observer la minute de silence en hommage aux victimes. Contre-attaque(s) : « Il faut répondre à l’islamophobie » Contre-attaque(s) - Pour en finir avec l'islamophobie. Le mythe de l’invasion arabo-musulmane, par Raphaël Liogier (Le Monde diplomatique, mai 2014) « Le 'musulman modéré', une version actualisée du 'bon nègre' » Dès que la nouvelle du massacre tragique de Charlie Hebdo s’est répandue, la condamnation de l’horreur a été accompagnée, comme d’une sœur jumelle, par la mise en garde contre « l’amalgame ». François Hollande comme Nicolas Sarkozy ont utilisé ce mot. François Burgat : "Un bon musulman pour les français c'est un musulman qui n'est plus musulman" Deltombe : « L’islamophobie, un instrument de pouvoir qui permet de reformuler le racisme d’antan » Frantz Fanon et l'islamophobie contemporaine.

« Islamophobie », un mot, un mal plus que centenaires.