background preloader

Cardiovasculaire

Facebook Twitter

En France, les AVC sont la première cause de mortalité des femmes. 254partages #Santé En France, les AVC sont la première cause de mortalité des femmes Malgré des progrès réalisés ces dernières années, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) continuent de tuer plus de 30.000 personnes par an en France, en majorité des femmes, selon une étude publiée mardi.

En France, les AVC sont la première cause de mortalité des femmes

Selon cette étude, parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'agence Santé publique France, l'AVC constituait la première cause de mortalité chez les femmes, devant le cancer du poumon, avec 18.343 décès enregistrés en 2013, et la troisième cause de mortalité chez les hommes (13.003 décès) après le cancer du poumon et les causes externes (accidents, suicide). L'AVC ou "attaque cérébrale" est dû à l'arrêt brutal de l'irrigation sanguine qui prive d'oxygène les zones du cerveau touchées. Les principaux facteurs de risque sont l'âge, l'hypertension artérielle, le tabagisme, le diabète, l'obésité et la sédentarité.

Partager Contenus sponsorisés. AVC: 8 actes du quotidien qui peuvent le déclencher – Stroke. Prendre un café ou boire un coca, se mettre en colère ou être surpris, se moucher ou encore l’activité sexuelle, 8 actes tout à fait courants de la vie quotidienne seraient, bien plus que d’autres, associés au risque de rupture d’anévrisme et d’AVC.

AVC: 8 actes du quotidien qui peuvent le déclencher – Stroke

Conclusion marquante d’une étude fort sérieuse menée par des chercheurs de l’Utrecht Stroke Center (Pays-Bas) et publiée dans la revue Stroke de l’American Heart Association. Cette étude a été menée sur 250 personnes victimes d’une forme de rupture d’anévrisme dans le cerveau, une hémorragie sous-arachnoïdienne (HSA), c’est-à-dire une irruption de sang dans les espaces sous-arachnoïdiens du cerveau. Les chercheurs ont examiné l’exposition des participants à 30 facteurs différents dans les heures qui ont précédé la rupture d’anévrisme qui pouvaient être des déclencheurs. AVC: 8 actes du quotidien qui peuvent le déclencher – Stroke. AVC : des signaux d'alerte à ne pas négliger.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) : définition, symptômes, traitements. On dénombre 150.000 AVC en France chaque année, soit 1 toutes les 4 minutes.

L’accident vasculaire cérébral (AVC) : définition, symptômes, traitements

Savoir reconnaître les symptômes est indispensable pour réagir le plus rapidement possible. Que faire en cas d’AVC et comment l’éviter ? • Qu’est-ce que c’est ? Un accident vasculaire cérébral, plus simplement appelé “AVC”, correspond à une lésion du tissu cérébral due à une interruption de la circulation sanguine vers le cerveau qui n’est alors plus alimenté en oxygène. Vous avez peut-être du diabète sans le savoir. Voici qui pourrait vous éclairer… Le diabète.

Vous avez peut-être du diabète sans le savoir. Voici qui pourrait vous éclairer…

Très fréquemment en lien vicieux et direct pour les personnes concernées avec le surpoids, l’obésité, la mauvaise alimentation, la sédentarité et la faible activité physique, le diabète est une plaie de notre monde. Plus meurtrier que le sida et le paludisme réunis, toutes les 7 secondes cette maladie tue une personne dans le monde. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime même que d’ici 2030, environ 438 millions de personnes pourraient être touchées par le diabète.

Crise cardiaque : mieux vaut avoir pris (seulement) un quart de ses médicaments. Des personnes ayant eu une crise cardiaque ont un taux de survie de 20 à 25 % plus élevé en prenant seulement un quart de la dose recommandée de leurs médicaments, selon une étude américaine publiée dans le Journal of the American College of Cardiology.

Crise cardiaque : mieux vaut avoir pris (seulement) un quart de ses médicaments

Seulement un quart de la dose recommandée de bêta-bloquants, médicaments utilisés pour traiter l'insuffisance du cœur, permettrait d'avoir un taux de survie plus élevé que la moyenne. "Nous avons été totalement surpris par ces résultats" Y a-t-il un secouriste dans la rue ? PREMIÈRE.

Y a-t-il un secouriste dans la rue ?

Le plan national d’actions AVC 2010-14. A la suite du rapport remis par le comité de pilotage, un « plan national d’actions accidents vasculaires cérébraux » 2010-2014 a été préparé et présenté en conseil des ministres le 21 avril 2010.

Le plan national d’actions AVC 2010-14

Coordonnant les préconisations de l’ensemble des ministères concernés, ce plan décline la stratégie des actions concertées et intégrées, au niveau national comme régional. Le plan national d’actions AVC 2010-14 repose sur 4 priorités, déclinées en 17 actions opérationnelles pour les années à venir : améliorer la prévention et l’information de la population avant, pendant et après l’AVC ; mettre en œuvre des filières de prise en charge et les systèmes d’information adaptés ; assurer l’information, la formation et la réflexion des professionnels impliqués ; promouvoir la recherche et veiller aux équilibres démographiques.

A noter que l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’Actilyse , obtenue en 2012, participe également de la structuration des filières de prise en charge.

Societe

Vers un traitement plus "agressif" de l'hypertension artérielle ? HYPERTENSION.

Vers un traitement plus "agressif" de l'hypertension artérielle ?

Un traitement plus agressif de l'hypertension artérielle chez les plus de 50 ans réduirait nettement le risque de maladies cardiovasculaires et de mortalité, selon les résultats préliminaires d'un important essai clinique révélés vendredi 11 septembre 2015 par l'Institut national de la santé aux Etats-Unis (NIH). Ramener la pression systolique à 12 (120 millimètres de mercure) réduirait d'un tiers les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux et de près de 25% le risque de mortalité lié à ces pathologies, comparativement à l'objectif actuel d'une pression systolique de 14 dans ce groupe d'âge. Des bretelles anti-crise cardiaque remboursées par la Sécu. Des bretelles contre les accidents cardiaques ?

Des bretelles anti-crise cardiaque remboursées par la Sécu

C'est le nouvel outil remboursé par la Sécurité sociale depuis mars 2015 et qui équipe déjà une dizaine de patients en France dont trois au CHU de Rennes où nos confrères de Ouest-France ont réalisé un reportage publié mardi 2 juin 2015. 3.300 personnes chaque année en France En fait de bretelles il s'agit plus précisément d'un harnais, bardé de capteurs et d'électrodes, destiné à la surveillance de personnes ayant déjà connu un ou plusieurs accidents cardiaques, et possédant un fort risque de recommencer. Permettant de surveiller en temps réel leur électrocardiogramme, ce défibrillateur portable peut même se déclencher automatiquement en cas d'alerte. En effet, outre l'envoie des données au cardiologue en charge du suivi, le micro-ordinateur intégré aux Life Vests alerte le patient et son entourage en cas de troubles du rythme.

Fabriquée par la société allemande Zoll, la Life Vest pèse moins de 200 grammes. Hypertension artérielle : définition, symptômes, traitement. Qu'est-ce que c'est ?

Hypertension artérielle : définition, symptômes, traitement

La pression artérielle est la force que la circulation sanguine exerce sur les parois des artères. Elle oscille au rythme des pulsations du cœur entre une valeur basse ("diastolique") et une valeur haute ("systolique") qui correspondent respectivement au remplissage du ventricule gauche et à la contraction du ventricule gauche. Hypertension artérielle : définition, © Carenity Mesurées en millimètre de mercure, ces valeurs fluctuent d'un individu à l'autre ainsi qu'au cours de la journée pour un même individu. Par exemple, elles sont plus élevées lors d'exercices physiques ou de stress et réduites lors du sommeil.Une personne est considérée comme souffrant d'hypertension artérielle (HTA) si les pressions dépassent les seuils durant un certain temps. Quels sont les symptômes ?