background preloader

Économie

Facebook Twitter

Thomas Schelling est mort, et vous êtes vivant. L'économiste Thomas Schelling est mort ce mardi 13 décembre, à l'âge de 95 ans.

Thomas Schelling est mort, et vous êtes vivant

Vous n'en entendrez pas beaucoup parler : mais vous lui devez beaucoup. Pour près de la moitié des français vivant aujourd'hui, la guerre froide est une période de l'histoire qui n'évoque rien de concret, qu'ils n'ont pour ainsi dire pas vécu; pour la grande majorité les années 50-60 n'évoquent rien de plus qu'une vague nostalgie pour une époque qui nous paraît ordonnée et paisible, avec les trente glorieuses et les chansons des Beatles. Mais prenez l'année 1961. En Europe, les tensions entre l'Est et l'Ouest étaient tellement fortes que le mur de Berlin avait été construit en une nuit par les soviétiques. Un an plus tôt, Kennedy s'était fait élire en faisant campagne sur le "missile gap" - le retard supposé des Etats-Unis envers l'URSS en terme de missiles intercontinentaux. Schelling était un jeune économiste dont la carrière avait été jusque là très classique. Son approche n'était pas pacifiste.

La voiture électrique, une technologie éternellement émergente. Depuis des décennies, les voitures électriques sont systématiquement des échecs commerciaux et des fiascos industriels.

La voiture électrique, une technologie éternellement émergente

Pourtant, les constructeurs automobiles continuent à en développer : hier PSA avec ses 106 et Saxo, aujourd’hui Renault avec ses Fluence et Zoe, ou BMW avec sa i3. Comment expliquer cet entêtement ? Qu’est-ce qui fait de la voiture électrique une technologie éternellement émergente ? Le management de l’innovation nous enseigne qu’une technologie traverse successivement quatre phases. Elle commence par être émergente (seule une poignée de clients innovateurs s’y intéresse), puis entre en croissance (elle conquiert le marché), avant d’atteindre la maturité (elle se banalise), pour finalement connaître le déclin (elle est remplacée par des technologies plus modernes).

Innovation is overvalued. Maintenance often matters more. Innovation is a dominant ideology of our era, embraced in America by Silicon Valley, Wall Street, and the Washington DC political elite.

Innovation is overvalued. Maintenance often matters more

As the pursuit of innovation has inspired technologists and capitalists, it has also provoked critics who suspect that the peddlers of innovation radically overvalue innovation. What happens after innovation, they argue, is more important. Maintenance and repair, the building of infrastructures, the mundane labour that goes into sustaining functioning and efficient infrastructures, simply has more impact on people’s daily lives than the vast majority of technological innovations.

The fates of nations on opposing sides of the Iron Curtain illustrate good reasons that led to the rise of innovation as a buzzword and organising concept. Over the course of the 20th century, open societies that celebrated diversity, novelty, and progress performed better than closed societies that defended uniformity and order. Get Aeon straight to your inbox. Interview d'Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, dans le numéro 105 de la revue Risques. Risques : En 1998, un de vos prédécesseurs avait répondu à notre première question que l’Europe devait réintroduire du risque afin d’obtenir un nouvel équilibre entre une société qui cherche la protection (qui est pour partie rentière) et une société qui prend des risques.

Interview d'Emmanuel Macron, Ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, dans le numéro 105 de la revue Risques

En 2016, qu’en est-il ? Emmanuel Macron : Sur le plan philosophique, rien n’a changé. Mais la crise de 2008 a aggravé le sujet. Le monde selon Uber. XEnvoyer cet article par e-mail Le monde selon Uber XEnvoyer cet article par e-mailLe monde selon Uber La 'plateformisation' de l'économie Bienvenue dans l’économie des plateformes numériques Mais qu’est ce qui se cache donc derrière le phénomène Uber ?

Le monde selon Uber

Par Edouard Laugier Dans les bureaux de Uber à San Francisco, ils seraient quelques dizaines de collaborateurs triés sur le volet – PhD fortement recommandé et rémunération généreuse à plus de 400 000 dollars par an – à composer un département au nom évocateur : “Uber Everything”. De l’économie des plateformes à la “plateformisation” de l’économie. OpenFisca. Theconversation. Comme chaque printemps, avec la publication des documents de référence des entreprises cotées, la rémunération des grands patrons suscite des réactions indignées.

theconversation

Cette année, c’est la rétribution des dirigeants de l’industrie automobile qui monopolise l’attention. Alors que Carlos Ghosn, en tant que PDG de Renault a reçu 7,25 millions d’euros en 2015 (dont 4,18 millions en stock options), Carlos Tavares, président du directoire de PSA Peugeot Citroën a totalisé un gain de 5,24 millions d’euros (dont 2 millions en « actions de performance »). Comment épargner mieux qu’un professionnel. En 2006, lors de sa célèbre réunion annuelle, Warren Buffett a déclaré "Je connais un placement meilleur, à long terme, que n'importe quelle combinaison de hedge funds".

Comment épargner mieux qu’un professionnel

Un professionnel de la finance l'a pris au mot, et lui a proposé un pari : un million de dollars (versé à une oeuvre caritative) qu'il pourrait préparer une combinaison de fonds capable de relever le défi. Buffet a accepté et le pari a été lancé. D'un côté, un ensemble de hedge funds gérés par les meilleurs professionnels de la finance; de l'autre côté, Warren Buffet a proposé le placement le plus simple possible : un fonds indiciaire, constitué exactement comme l'indice qui suit la bourse de New York, le S&P 500.

La question et sa réponse. Attention aux fables stratégiques : l'effet Honda.