background preloader

Glyphosate

Facebook Twitter

CIRC ! Retirez votre monographie du glyphosate ! Le conflit d'intérêts et l'absence de transparence, à la fois du CIRC et de Portier, étaient scandaleux.

CIRC ! Retirez votre monographie du glyphosate !

Mais les médias n'ont pas prêté attention à mes recherches l'année dernière, en supposant que taper sur Monsanto était bien plus vendeur que rendre compte du manque de professionnalisme scientifique et du comportement contraire à l'éthique d'une organisation des Nations Unies. Mais au cours de l'année écoulée, ce rapport du CIRC a été repris par les ONG environnementales, les lobbyistes de l'agriculture biologique, les gourous de la santé des réseaux sociaux et les politiciens verts, avec Christopher Portier manœuvrant en tête, au point que le glyphosate est maintenant sur le point de voir son autorisation révoquée dans l'UE, alors qu'il n'y a pas de solution de substitution.

La science du CIRC sur le glyphosate a été rejetée catégoriquement. « Monsanto Papers » : le silence assourdissant du Monde Planète. Il – le Monde, plus précisément l'auteur de « La fabrique du mensonge... » – avait écrit dans « Les experts européens blanchissent le glyphosate » : « Dans une autre correspondance, un cadre de Monsanto écrit à ses collègues que, pour faire pièce à l’expertise défavorable du CIRC, il est possible d’écrire un article scientifique favorable au glyphosate et de rémunérer des scientifiques pour qu’ils le signent et en endossent le contenu.

« Monsanto Papers » : le silence assourdissant du Monde Planète

"On maintiendrait un coût faible en écrivant le texte et ils ne feraient pour ainsi dire que l’éditer et le signer " écrit l’intéressé. Ce dernier rappelle à ses interlocuteurs que la même manœuvre – les scientifiques parlent de ghost-writing – avait conduit à la publication, en 2000, dans la revue Regulatory Toxicology and Pharmacology, d’une longue étude signée de trois chercheurs académiques concluant que le glyphosate ne posait "aucun risque potentiel pour les humains". »

Bunker D – Sceptique. Glyphosate – Science-Based Medicine. Seneff Claims GMOs Cause Concussions You read that headline correctly.

glyphosate – Science-Based Medicine

Stephanie Seneff first came to skeptical attention when she published a study claiming that vaccines were linked to autism. She trolled through the VAERS database and, as David Gorski noted, “tortured the data until it confessed.” Last year she published a paper in which she claimed glyphosate caused autism, claims which I addressed almost a year ago.... Glyphosate – The New Bogeyman There is an ideological subculture that is motivated to blame all the perceived ills of the world on environmental factors and corporate/government malfeasance. Antivaccine versus anti-GMO: Different goals, same methods Countering ideologically motivated bad science, pseudoscience, misinformation, and lies is one of the main purposes of this blog. Riskmonger – The Risk-Monger. CIRC ! Retirez votre monographie du glyphosate ! Pesticides: des quantités hors normes de glyphosate dans les urines de 30 “cobayes”

Après avoir révélé la présence de perturbateurs endocriniens dans les cheveux des députés écologistes, l’association Générations Futures a testé l’urine de 30 personnalités pour évaluer la présence de glyphosate, herbicide cancérogène le plus vendu au monde.

Pesticides: des quantités hors normes de glyphosate dans les urines de 30 “cobayes”

Glyphosate : tous contaminés par les pesticides ? Sommes-nous tous contaminés au glyphosate, le pesticide le plus utilisé au monde, en particulier dans l'agriculture ?

Glyphosate : tous contaminés par les pesticides ?

C'est le sens de l'analyse menée par Générations futures, dont Le Monde rapporte les résultats, rendus publics le 6 avril 2017. L'association a en effet mesuré le taux de glyphosate décelable dans l'urine de diverses personnalités, "des individus d'âges différents, végétariens ou non, vivant en ville ou à la campagne". Glyphosate: polémique entre l'industrie phyto et les défenseurs du bio - Décider et Entreprendre. Cet article a été lu 2125 fois On notera avec intérêt cette passe d’armes entre pourfendeurs et défenseurs du glyphosate, ce pesticide très répandu accusé d’être cancérigène.

Glyphosate: polémique entre l'industrie phyto et les défenseurs du bio - Décider et Entreprendre

Du côté des pourfendeurs, on trouvera l’association Générations Futures, et du côté des défenseurs l’Union des Industries de la Protection des Plantes (UIPP). Voici l’échange d’amabilités auquel les deux parties se sont livrées. Glyphosate (FT 273) - Fiche toxicologique. Des taux hors normes de glyphosate dans les urines de personnalités. L’association Générations futures a analysé les taux de glyphosate décelables dans les urines de trente personnes.

Des taux hors normes de glyphosate dans les urines de personnalités

Le niveau excède les seuils autorisés dans l’eau potable. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Fanny Guiné Après avoir inspecté les perturbateurs endocriniens présents dans les cheveux de députés écologistes, l’association Générations futures s’est intéressée aux taux de glyphosate décelables dans l’urine de diverses personnalités. Rendues publiques jeudi 6 avril, les analyses de l’association concernent des individus d’âges différents, végétariens ou non, vivant en ville ou à la campagne. Le test est sans appel : 100 % des échantillons contiennent du glyphosate, la molécule active de l’herbicide Roundup, produit par la compagnie américaine Monsanto. La contamination moyenne de glyphosate des volontaires est de 1,25 microgramme par litre (µg/l), soit « 12,5 fois la concentration maximale admissible pour un pesticide dans l’eau », selon le rapport de Générations futures.

Glyphosate : « Et si tout n’était qu’un théâtre d’ombre ? » Alors que l’Union européenne doit se prononcer sur l’utilisation du glyphosate le 24 juin, l’économiste Nicolas-Jean Brehon explique que la Commission devrait donner son feu vert, trouvant là une occasion d’être l’alliée objective des agriculteurs.

Glyphosate : « Et si tout n’était qu’un théâtre d’ombre ? »

La Commission européenne autorise le glyphosate à repartir pour dix-huit mois. Bruxelles a justifié sa décision par le refus des Etats membres de « prendre leur responsabilité » au sujet de la molécule du Roundup, herbicide controversé.

La Commission européenne autorise le glyphosate à repartir pour dix-huit mois

La Commission européenne a annoncé mercredi 29 juin la prolongation, pour une période de dix-huit mois au maximum, de l’autorisation dans l’Union européenne (UE) du glyphosate, herbicide controversé, molécule active du Roundup, malgré la résistance de certains Etats membres. Dans un communiqué, l’exécutif européen dit avoir « décidé de prolonger l’autorisation du glyphosate pour une période limitée, jusqu’à ce que l’Agence européenne des produits chimiques publie son avis, au plus tard à la fin de 2017 ». Base de données de la littérature: l'évaluation des risques. In alphabetical order:

Base de données de la littérature: l'évaluation des risques

Pesticides: des quantités hors normes de glyphosate dans les urines de 30 “cobayes” Quelle exposition des français au glyphosate (herbicide le plus vendu au monde) ?