background preloader

Communication inter-personnelle

Facebook Twitter

Schéma de la communication. Le non-verbal au service de la fonction commerciale. Faites attention à vos pensées, car elles deviennent des mots. Faites attention à vos mots, car ils deviennent des actions. Faites attention à vos actions, car elles deviennent des habitudes. Faites attention à vos habitudes, car elles deviennent votre caractère. Faites attention à votre caractère, car il devient votre destin.

Au-delà du verbal, on parle également qu’on le veuille ou non avec nos mains, avec notre regard, avec notre corps et avec nos silences ; c’est la forme que prend notre message. 80 % de notre communication interpersonnelle relève du non verbal, d’où l’importance d’adopter la bonne attitude dans un cadre purement commercial. Le commercial doit rester convaincant en toute circonstance Les missions du commercial impliquent souvent beaucoup d’interactions et d’échanges interpersonnels. Le parler non verbal. Les fonctions de la communication non verbale. La communication non-verbale (le langage du corps) repose essentiellement sur des gestes, des attitudes, des mimiques. Les travaux d’Ekman et Friesen, de Von Cranach et d’Abric* nous montrent qu’elle remplit trois fonctions principales. Le langage corporel est plus parlant que les mots prononcés eux-mêmes.

Les interlocuteurs réagissent sans s'en rendre compte aux messages non-verbaux pour s’évaluer mutuellement. En ce sens, la communication non verbale remplit trois fonctions principales : une fonction d’information, une fonction d’étaiement,et une fonction linguistique. Une fonction d’information C’est la plus importante des fonctions du comportement non verbal, qui permet ici d’appréhender l’état émotionnel de l’émetteur mais aussi son attitude par rapport au récepteur et à la situation. Une fonction d’étaiement du langage Une fonction quasi linguistique On distingue deux grands types de codes emblématiques : Message et messager : tout geste est parole ! Plus de 80 % de la communication interpersonnelle relève du non verbal* ! Lorsque vous prenez la parole en public, l’auditoire se forge une opinion dès les premières minutes, en fonction de ce qu’il observe et de ce qu’il entend, d’où l’importance de votre posture, du placement de votre voix et…de votre gestuelle.

Deux facteurs sont indissociables : le message et le messager ! Dans une prise de parole en public, tout orateur adresse deux messages sous-jacents à son auditoire : le premier concerne ce qu’il est ; le second ce qu’il a d’intéressant à dire. C’est dire que le public juge tout à la fois : message → intérêtmessager → crédibilité Le body language donne du poids à votre message et renforce votre crédibilité. 1/ Évaluer simultanément gestes et paroles : Si vous devez vous exprimer en public, pour convaincre ou informer, vos gestes doivent être en parfaite congruence avec vos paroles. 2/ Être convaincu pour être convaincant: 3/ Travailler simultanément gestes et paroles. Vidéo entretien d'embauche : face au recruteur, vos gestes parlent pour vous !

Analyse d'une vidéo. Salut, ça va ? … ! Un grand classique de la convivialité le matin : on se croise et c’est au premier qui va dégainer : « salut, ça va ? ». Mais est-ce toujours de la convivialité ? Prenons quelques cas de figure. Façon « Hep taxi ! » Je lance mon « salut ça va ? Mais pourquoi ne m’a-t-il pas répondu ? Bon, j’ai aussi le droit de penser que le collègue ne m’a pas entendu, pas vu. Façon « Le train ne s’arrêtera pas à ma gare » Prenons, maintenant le cas inverse où c’est mon collègue qui a dégainé le premier : « salut, ça va ? Il faut que je vous explique qu’entre le « salut » et le « va », le collègue a parcouru 2 mètres et qu’il continue son chemin sans même attendre la réponse. Pas top, pour la convivialité, non plus ! Façon « Ai-je le choix de ma réponse ? Cette fois-ci, c’est mon chef qui m’apostrophe avec le maintenant fameux « salut, ça va ?

Au niveau de la convivialité, pourrait-on appeler ça … le minimum syndical ? Façon « Si j’aurais su, j’aurais pas venu » La convivialité aurait-elle des limites ? Etude_bodylanguage_2006.pdf (Objet application/pdf) Les tics de langage, ces petits mots-moteurs - Modes de vie - 2011/2012 - Consommation. C’est étrange, tout de même, tous ces petits mots qui prolifèrent dans nos phrases. Est-ce que ces manies ont toujours existé ? _ Cela ne date pas d’hier. Balzac se plaignait de nos tics verbaux, mais sans doute ont-ils toujours existé.

Les romains et les grecs devaient avoir les leurs...qui ne sont parvenus jusqu’à nous. Ce qui est sûr, c’est que ces petits parasites linguistiques prospèrent avec les médias, internet, télé et...radio : en effet, le silence à l’antenne est un péché capital, il est impensable . D’où tous ces petits mots qui viennent, non seulement soutenir le discours, comme autant de petites béquilles, de petits points d’appuis qui permettent de reprendre pied si on ne sait plus trop où l’on en est, mais encore ils viennent combler les vides, les blancs. Socialement, ces tics auraient aussi une fonction... _ Oui, ils servent de signal de reconnaissance sociale et générationnelle. 7 gestes stupides qui flinguent vos relations. En vous inscrivant ici, vous recevrez par email les conseils de Romain via sa newsletter « Le Décodeur du Non-Verbal ». Vous pouvez vous désinscrire à tout instant. Le Décodeur du Non-Verbal - 2011-2015, SARL ARC Diffusion, RCS 803 953280 PARIS ; Notre newsletter est déclarée à la CNIL sous le N°1584215 et respecte la loi informatique et libertés.

Pour contacter Romain : romain@decodeurdunonverbal.fr. Vous pouvez consulter en ligne nos conditions générales de vente, nos mentions légales, mais aussi Pourquoi nous existons, et Comment nous fonctionnons - Vous trouverez ici nos Voisins Blogueurs qu’on Aime. TOP 7 des articles : La synergologie - Le langage corporel - Les microexpressions - Le langage du corps - Le langage non verbal - Decrypter les gestes - Expressions du visage - Enfold Theme by Kriesi. Microdémangeaisons du visage - Synergologie.org Le Site Officiel.

KEYROS management. Communication. La communication non verbale. Langage corporel.