background preloader

Article monde

Facebook Twitter

Espaces maritimes

Memoires et histoire. Tableau_classification_periodique_elements_mendeleiev_lewis_structure_electronique. Cette carte présente chaque pays et le domaine dans lequel il excelle. GÉOGRAPHIE - Le site britannique "Information is Beautiful" a créé une carte, intitulée "Les 'numéros 1' mondiaux", pour présenter chaque pays selon le domaine dans lequel il excelle.

Cette carte présente chaque pays et le domaine dans lequel il excelle

Certains résultats sont assez surprenants. Le projet est le fruit du travail de David McCandless et son équipe qui ont décidé de mettre à jour une première carte réalisée en 2010 sur laquelle ils faisaient un constat du domaine dans lequel chaque pays excellait. Pour faire cette carte, les chercheurs ont collectés des informations via différentes bases de données telles que la CIA, World Bank, Reuters ou encore Forbes, elles sont toutes citées en bas de la carte. 6 idées reçues sur la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine. Nettement gagnant en termes de grands électeurs, Donald Trump pourrait recueillir au total moins de voix que Hillary Clinton.

6 idées reçues sur la victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine

Donald Trump a réussi son pari. Le milliardaire a battu sa rivale Hillary Clinton dans les urnes, mardi 8 novembre, devenant ainsi le 45e président des Etats-Unis. En l’attente des résultats définitifs, voici six réponses à des idées reçues qui circulent sur ce suffrage. 1. Donald Trump n’est pas élu « triomphalement » La victoire de M. Paradoxalement, Mme Clinton ne s’en sort pas si mal en termes de nombre de voix. 2.

Les grands électeurs de Donald Trump pourraient-ils retourner leur veste et désigner Mme Clinton ? 3. Le taux de participation au scrutin s’est élevé à 54,2 %, selon les chiffres de The United States Elections Project. Monsanto traduit devant un tribunal international citoyen à La Haye. Les charges retenues contre la multinationale Monsanto sont lourdes et lui valent d’être poursuivie devant un tribunal international qui se réunit à La Haye (Pays-Bas) les samedi 15 et dimanche 16 octobre.

Monsanto traduit devant un tribunal international citoyen à La Haye

Accusée de « violations des droits humains, crimes contre l’humanité et écocide », la firme américaine se voit notamment reprocher la commercialisation de produits toxiques qui ont causé la mort de milliers de personnes, comme les polychlorobiphényles (PCB), le glyphosate – herbicide connu sous la marque Roundup – ou encore l’acide 2,4,5-trichlorophénoxyacétique (ou 2,4,5-T), constituant de l’« agent orange », herbicide pulvérisé par avion au-dessus des forêts par l’armée américaine durant la guerre du Vietnam.

La société, née aux Etats-Unis en 1901 – son créateur John F. Lire aussi : La discrète influence de Monsanto « Une mascarade » pour Monsanto Faire évoluer le cadre du droit international Lire aussi : Pourquoi Bayer rachète Monsanto. Les régions saluent une « petite révolution » pour leurs financements. Les présidents de région ont unanimement salué, jeudi 29 septembre, l’annonce faite par Manuel Valls concernant la réforme de leurs financements à l’occasion du congrès des Régions de France.

Les régions saluent une « petite révolution » pour leurs financements

A partir de janvier 2018, l’Etat ne versera plus d’argent sous forme de dotation aux régions. A la place, celles-ci percevront une fraction de la TVA. Un arbitrage inespéré pour les élus locaux, même s’ils affichent leur prudence, attendant la mise en œuvre de cette mesure pour crier victoire. Lire aussi : L’Etat ne financera plus les régions « J’ai besoin de voir », confiait, après cette annonce, Philippe Richert, président (Les Républicains) des Régions de France, le nouveau nom de l’Association des régions de France qui concédait au Monde qu’il s’agissait d’une « petite révolution ». Banksy utilise l’image de Steve Jobs pour illustrer la crise des migrants à Calais. L’artiste a réalisé quatre œuvres en soutien aux migrants de la « jungle ».

Banksy utilise l’image de Steve Jobs pour illustrer la crise des migrants à Calais

Banksy, le street-artiste le plus célèbre du monde, a réalisé quatre œuvres consacrées aux migrants à Calais – toutes reprises sur son site. La première, réalisée à l’entrée de la « jungle » où se trouvent près de 4 500 migrants, représente Steve Jobs avec un baluchon et un ordinateur – un ancien modèle d’Apple. Comme l’a rappelé une des porte-parole de Bansky au New York Times, Apple « est la société qui dégage le plus de bénéfices et qui paye plus de sept milliards de dollars d’impôts, mais c’est le cas seulement parce qu’un homme venu de Homs a pu venir ici. » Le père biologique du créateur d’Apple était un Syrien parti vivre aux Etats-Unis.

Message transmis à Donald Trump, et à ceux qui partagent son envie de fermeture des frontières. La deuxième, dessinée sur un mur d’un immeuble, est une reprise du Radeau de « La Méduse », de Géricault (1791-1824).

Aménagement du territoire

Pédagogie. Quatre graphes qui démentent cinq idées reçues sur l’immigration. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Samuel Laurent et Gary Dagorn L’Insee a livré, mardi 13 octobre, une étude sur les flux migratoires entre 2006 et 2013.

Quatre graphes qui démentent cinq idées reçues sur l’immigration

Et elle bat en brèche un grand nombre de clichés qui peuplent le débat, récurrent, sur l’immigration en France.