background preloader

Evironnement

Facebook Twitter

Le niveau des glaces de l'Arctique au plus bas depuis 38 ans. La surface de glace hivernale s'est réduite de 100 000 km², l'équivalent d'un pays comme l'Islande.

Le niveau des glaces de l'Arctique au plus bas depuis 38 ans

Une baisse continue depuis trois ans : du jamais vu depuis 1979. « L’exécutif européen n’a pas vu le monde changer » - Pesticides. CHRONIQUE.

« L’exécutif européen n’a pas vu le monde changer » - Pesticides

Sur l’environnement ou la santé, les affaires régulièrement mises au jour offrent une image désastreuse de Bruxelles, estime le journaliste Stéphane Foucart. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart (journaliste au service Planète) CHRONIQUE. La Commission européenne donne parfois tant de verges pour se faire battre qu’elle peut embarrasser jusqu’aux plus ardents partisans du projet européen. C’est le cas depuis plusieurs années sur de nombreuses questions sanitaires et environnementales. Vidons quelques pages de nos carnets. La France pourrait produire 100 % d’énergie renouvelable en 2050. Perturbateurs endocriniens : le cadeau discret mais majeur au lobby des pesticides. La Commission européenne soumet sa proposition de réglementation des substances chimiques mercredi.

Perturbateurs endocriniens : le cadeau discret mais majeur au lobby des pesticides

Trump peut démolir l’accord sur le climat. Editorial.

Trump peut démolir l’accord sur le climat

Les Américains vont-ils porter un coup fatal à la lutte contre le réchauffement climatique ? L’élection de Donald Trump à la tête des Etats-Unis a radicalement changé l’atmosphère des négociations de la COP22 qui se tiennent à Marrakech, au Maroc, jusqu’au 18 novembre. Les Etats s’étaient retrouvés pour célébrer l’entrée en vigueur accélérée de l’accord de Paris et discuter de sa mise en œuvre. L’extinction des pollinisateurs menace 1,4 milliard d’emplois, selon un rapport. Quelque 1,4 milliard d’emplois et les trois quarts des cultures dépendent d’animaux pollinisateurs, gravement menacés, souligne un rapport publié lundi. « La sécurité alimentaire et les emplois dans le monde sont en danger, à moins d’une action rapide pour mettre un terme au déclin des pollinisateurs », préviennent des chercheurs de l’université de Reading, au Royaume-Uni, qui ont contribué à un rapport publié lundi 28 novembre dans la revue Nature.

L’extinction des pollinisateurs menace 1,4 milliard d’emplois, selon un rapport

Procès de Monsanto : « Porter atteinte à l’écosystème Terre, c’est menacer la paix, l’humanité » Alors que la firme américaine est traduite devant un tribunal international citoyen, Valérie Cabanes, juriste et spécialiste des droits de l’homme et de la nature, défend l’inscription de l’écocide dans le droit international.

Procès de Monsanto : « Porter atteinte à l’écosystème Terre, c’est menacer la paix, l’humanité »

Valérie Cabanes est juriste en droit international, spécialiste des droits de l’homme et de la nature. Porte-parole du mouvement End Ecocide on Earth (« Arrêtons l’écocide planétaire »), elle vient de publier Un nouveau droit pour la terre (collection Anthropocène, Seuil). Le sulfureux parcours du téléphone portable, des mines aux filières clandestines de déchets. Sur les 25 millions de téléphones mis sur le marché chaque année en France, seuls 15 % sont collectés pour être réparés, réemployés ou recyclés.

Le sulfureux parcours du téléphone portable, des mines aux filières clandestines de déchets

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Angela Bolis C’est une question méconnue, qui concerne pourtant un objet omniprésent : d’où vient le téléphone portable et où finit-il sa (courte) vie ? Une mission d’information pilotée par la sénatrice écologiste Marie-Christine Blandin (Nord) a rendu les conclusions de son enquête, jeudi 29 septembre, dans un rapport qui tente de retracer les étapes du cycle de vie de l’appareil, de l’extraction des matériaux qui le composent au recyclage… ou aux filières d’exportation illégales. 1. Des matières premières problématiques L’extraction des matières premières qui entrent dans la composition du téléphone portable pose plusieurs problèmes éthiques.

Lire aussi : Les institutions européennes s’accordent sur un encadrement des « minerais de sang » 2. 3. La pollution coûte 225 milliards de dollars chaque année. La Banque mondiale alerte dans un rapport sur les conséquences de la pollution sur la santé et l'économie, qui touchent surtout les pays en développement.

La pollution coûte 225 milliards de dollars chaque année

En 2013, un décès sur dix était dû à la pollution. La pollution atmosphérique représente un risque majeur pour la santé. Elle est la cause de nombreuses maladies comme les cancers du poumon, les accidents cardiaques, les insuffisances pulmonaires ou encore les bronchites chroniques... En 2013, rapporte la Banque mondiale, 5,5 millions de décès sont survenus à cause de la pollution, soit un décès sur 10.

Il s'agit de la quatrième cause de mortalité, derrière les maladies métaboliques (diabète, hypertension...), les risques liés à l'alimentation et le tabac. Aux Etats-Unis, un insecticide anti-Zika a tué des millions d’abeilles. Des apiculteurs de Caroline du Sud, dans le sud-est des Etats-Unis, ont découvert cette semaine des millions d’abeilles mortes dans leurs exploitations.

Aux Etats-Unis, un insecticide anti-Zika a tué des millions d’abeilles

La cause : une campagne d’épandage aérien d’un pesticide controversé, afin d’éliminer les moustiques porteurs du virus Zika. Lire aussi : Zika : un tiers de l’humanité vit dans des zones à risque Apicultrice à Summerville, Juanita Stanley a trouvé des centaines de milliers d’abeilles mortes près de ses ruches de la Flowertown Bee Farm and Supplies, dont elle est copropriétaire. « Notre petite entreprise familiale a été détruite par la pulvérisation aérienne », a-t-elle dénoncé dans un texte posté sur Facebook. La Chine et les Etats-Unis ratifient l’accord de Paris sur le climat. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Simon Roger et Brice Pedroletti (Hangzhou, envoyé spécial) C’est le cadeau de bienvenue offert par la Chine aux chefs d’Etat et de gouvernement invités à Hangzhou pour le sommet du G20, les 4 et 5 septembre : la ratification de l’accord de Paris sur le climat.

La Chine et les Etats-Unis ratifient l’accord de Paris sur le climat

Après que le Parlement chinois, l’Assemblée nationale populaire, a adopté samedi 3 septembre au matin, lors de la clôture de sa session bimensuelle, le texte issu de la COP21, la Maison blanche a à son tour annoncé la ratification du texte par Washington. Cette étape doit permettre au président Xi Jinping d’annoncer aujourd’hui même à Hangzhou, avec son homologue américain Barack Obama, arrivé en début d’après midi d’Hawaï, que les deux pays sont désormais liés par les engagement pris à Paris en décembre 2015 pour lutter contre le réchauffement climatique.

Ce ralliement des deux plus gros pollueurs de la planète est une avancée majeure.

Déséquilibres

OGM. Ressources.