background preloader

L'éléphant n°15

Facebook Twitter

Hésiode. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « Pseudo-Sénèque » : longtemps considéré comme un buste du philosophe stoïcien, ce portrait pourrait représenter un poète archaïque, peut-être Hésiode.

Hésiode

Copie romaine d'un original hellénistique, British Museum Œuvres principales Hésiode (en grec ancien Ἡσίοδος / Hêsíodos, en latin Hesiodus) est un poète grec du VIIIe siècle av. J. Biographie[modifier | modifier le code] Les faits[modifier | modifier le code] Ascra était un endroit pauvre. Pour amener son frère à la sagesse, à une saine vie et à une bonne gestion de ses biens, Hésiode composa à son intention le poème Les Travaux et les jours, ouvrage dont la partie didactique est axée autour de deux vérités morales : le travail est la grande loi de l’humanité ; celui qui travaille peut vivre décemment.

Parallèlement à ses activités agraires, Hésiode était un aède, c’est-à-dire un barde composant ses poèmes pour un auditoire. Il mourut à Ascra. Œuvre[modifier | modifier le code] Éditions Études. Époque hellénistique. 1984 (roman) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1984 (roman)

Sur les autres projets Wikimedia : 1984 (roman), sur Wikiquote Il décrit une Grande-Bretagne trente ans après une guerre nucléaire entre l'Est et l'Ouest censée avoir eu lieu dans les années 1950 et où s'est instauré un régime de type totalitaire fortement inspiré à la fois du stalinisme et de certains éléments du nazisme[2],[3].

La liberté d'expression n’existe plus. Toutes les pensées sont minutieusement surveillées, et d’immenses affiches sont placardées dans les rues, indiquant à tous que « Big Brother vous regarde » (Big Brother is watching you). Le monde en 1984 selon George Orwell[4]. Manichéisme (attitude) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manichéisme (attitude)

Pour le prêtre et sociologue Jacques Grand’Maison, « l'esprit manichéen transforme toute distinction en opposition et ramène systématiquement la complexité du réel à deux termes qui s'excluent », en recourant à des stéréotypes. « Il a envahi la religion et la culture, la morale et la politique, les idéologies et les sciences », démentant les qualités de pluralisme et de tolérance revendiquées par les sociétés modernes[2].

L'opposition fondatrice de la morale occidentale se ramène au conflit opposant Satan à Dieu. Être « méchant » du point de vue de Dieu peut être considéré comme quiconque s'oppose à Lui, sans Le servir, ou en rejetant Son autorité universelle (légitime - autorité établie), par exemple, lors de la promulgation des dix premiers commandements. Il s'agit donc d'un stéréotype de définition du monde lié à une pensée religieuse, non rationaliste. Le film Good bye, Lenin! On retrouve le même principe dans La Bête humaine de Zola. André Malraux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

André Malraux

André Malraux, photographie de Roger Pic (1974).Paris, BNF. Œuvres principales Compléments André Malraux, pour l'état civil Georges André Malraux, né le dans le 18e arrondissement de Paris et mort le à Créteil (Val-de-Marne), est un écrivain, aventurier, homme politique et intellectuel français. Essentiellement autodidacte et tenté par l'aventure, André Malraux gagne l'Indochine où il participe à un journal anticolonialiste et est emprisonné en 1923-1924 pour trafic d'antiquités khmères. Militant antifasciste, André Malraux combat en 1936-1937 aux côtés des Républicains espagnols. Il écrit alors de nombreux ouvrages sur l'art comme Le Musée imaginaire ou Les Voix du silence (1951) et prononce des oraisons funèbres mémorables comme lors du transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon le 19 décembre 1964[1].

Affaire Calas. Maurice Barrès. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maurice Barrès

Pour les articles homonymes, voir Barrès. Le premier axe de sa pensée est « le culte du Moi » : Barrès affirme que notre premier devoir est de défendre notre moi contre les « Barbares », c'est-à-dire contre tout ce qui risque de l'affaiblir dans l'épanouissement de sa propre sensibilité. Bataille de Sedan.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bataille de Sedan

Pour la bataille qui a eu lieu entre le 13 mai et le 15 mai 1940, voir Percée de Sedan. L'armée française, commandée par Napoléon III et Patrice de Mac-Mahon, tentait vainement de lever le siège de Metz, mais elle fut interceptée par l'armée prussienne stationnée en Meuse et fut défaite à la bataille de Beaumont. L'armée de la Meuse et la Troisième Armée Prussienne du Feld-Marschall Helmuth von Moltke, accompagné par le Kaiser et le Chancelier Otto von Bismarck, firent jonction et encerclèrent les restes de l'armée française à Sedan. Mac-Mahon avait été blessé durant les affrontements et le commandement fut assuré par Auguste-Alexandre Ducrot. Prémices de la bataille de Sedan[modifier | modifier le code] Après les défaites subies en Alsace le 4 août 1870 à Wissembourg et à Wœrth-Frœschwiller le 6 août, le maréchal de Mac-Mahon reconstitue une armée composée de quatre corps d'armée[1] (dite armée du camp de Châlons[2]) pour protéger Paris.

Guerre franco-allemande de 1870. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerre franco-allemande de 1870

La guerre franco-allemande, parfois appelée guerre franco-prussienne ou guerre de 1870, oppose, du au , la France et les États allemands coalisés sous l’égide de la Prusse.