background preloader

Effondrement, catastrophe

Facebook Twitter

Imaginer la suite du monde, grâce à la fiction. Bifurcations de l'imaginaire : les Printemps arabes ont partout essaimé après 2011, l’ordre étatique et capitaliste s’est peu à peu effondré.

Imaginer la suite du monde, grâce à la fiction

En 2021, des sociétés anti-autoritaires ont émergé. C’est cette uchronie qu'un collectif d’écriture explore dans un recueil de nouvelles qui questionne notre capacité à imaginer et à vivre l’autonomie. Temps de lecture : 15 minutes. Anticipations (1) Imaginer la pluie. Cette chronique est la première d’une série sur les « fictions de l’effondrement » – récits, livres et films d’anticipation à visée politique – et ce qu’elles nous disent du présent.

Anticipations (1) Imaginer la pluie

Une tentative de renouveler les formes du discours politiques et d’y inclure poésie, culture et dystopies. Pour cette première, réflexion sur les mots de l’après, avec le très beau « Imaginer la pluie » de Santiago Pajares. Imaginer la pluie Le sable. le sable à perte de vue. Dans toutes les directions. L’effondrement comme métamorphose. Que se passe-t-il après un effondrement systémique ?

L’effondrement comme métamorphose

Confrontées au déclin du monde, deux héroïnes réinventent leur vie en composant de nouveaux rapports avec une forêt polyphonique. Dystopie faisant appel à notre imaginaire, Dans la forêt de Jean Hegland nous propose une nouvelle façon d'envisager le monde d'après. Temps de lecture : 5 minutes. Contre la fascination du désastre, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, août 2014) «Je vais m’allonger sur le sol et pleurer un instant », s’excusait une utilisatrice de Twitter, un après-midi du printemps dernier.

Contre la fascination du désastre, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, août 2014)

Beaucoup l’auraient volontiers imitée. Quelques jours plus tôt, le 25 mai, le Front national était arrivé en tête aux élections européennes en France. Certains citoyens de gauche présumaient qu’un tel coup de semonce dessillerait enfin les yeux des membres du gouvernement socialiste ; la réaction du premier ministre Manuel Valls, qui envisageait des « baisses d’impôts » (RTL, 26 mai), leur fit très vite mesurer leur naïveté. L’expérience de la catastrophe. Le mot « catastrophe » est d’origine cent pourcents grecque.

L’expérience de la catastrophe

Isabelle Stengers, "Résister au désastre". Avis d’Apocalypse - Ép. 1/4 - La fin du monde et nous. Tous survivalistes ? L'effondrement, ça fait 40 ans qu’on dit que c’est pour les générations futures et maintenant, c’est nous les générations futures.

Avis d’Apocalypse - Ép. 1/4 - La fin du monde et nous. Tous survivalistes ?

Pablo Servigne Qu’est ce que cette idée de fin du monde fait dire du monde ? Ce serait la fin du monde ou la fin d'un monde post-industriel, d’une civilisation prédatrice du vivant, espèces animales et végétales confondues. Qu’est ce la catastrophe annoncée a à nous dire ? Depuis 50 ans des scientifiques de renom annoncent un changement climatique irrémédiable. Les fictions d'apocalypse ont-elles pour but de nous rendre meilleurs ? Depuis la fin du Ier siècle de notre ère au moins, époque à laquelle l’apôtre Jean aurait rédigé sa célèbre Apocalypse, chaque génération se représente la fin du monde.

Les fictions d'apocalypse ont-elles pour but de nous rendre meilleurs ?

Le temps du délitement. Et si, au lieu de moquer la collapsologie, il fallait réfléchir l'effondrement, s'en servir comme d'un prisme pour penser la situation inédite dans laquelle se trouve la planète Terre aujourd'hui.

Le temps du délitement

C'est le parti pris d'Yves Citton et Jacopo Rasmi, rejoints par l'artiste Gregory Chatonsky. Samedi dernier, à ce même micro, le philosophe Baptiste Morizot soulignait l’analogie entre les best sellers de la collapsologie, qu’il préfère d’ailleurs appeler effondrisme, et les block busters hollywoodiens à catastrophe. Il précisait aussi qu’à côté de ces superproductions, et toujours en comparaison, son travail de recherche s’apparentait plutôt à un documentaire de création pour arte… Il y a quelques mois Jean-Paul Engélibert était aussi venu dans cette émission pour évoquer les récentes fictions de l’apocalypse, leurs succès ainsi que leurs mérites épistémologiques.

Australie: l’effondrement au bout du monde. 2019 etude l effondrement parlons en 1. Dépasser les limites de la collapsologie. 27 décembre 2019 Texte inédit pour le site de Ballast La col­lap­so­lo­gie est désor­mais par­tout.

Dépasser les limites de la collapsologie

Son idée-clé ? L’effondrement de notre civi­li­sa­tion ther­mo-indus­trielle, bâtie sur les éner­gies fos­siles (char­bon, gaz, pétrole…), est iné­luc­table à plus ou moins court terme (2025 ? Edgar Morin : "La croissance exponentielle tend vers l’explosion" À partir de ce 29 juillet, l'humanité vit à crédit jusqu'à la fin de l'année, d'après l'ONG Global Footprint Network.

Edgar Morin : "La croissance exponentielle tend vers l’explosion"

Toutes les ressources que la planète peut renouveler en un an ont été consommées. Alors que la "date du dépassement" tombait systématiquement en août depuis 2012, elle intervient cette année, pour la première fois, en juillet. En 1974, il y a 43 ans, elle tombait le 1er décembre. Corinne Morel Darleux : «Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce» - Issues.fr. Cachez ce Krach que je ne saurais voir > Le Monde Moderne. Sébastien Gouspillou CEO Big Block Datacenter Deux ans qu’économistes et analystes annoncent une crise majeure imminente. L’action récente de la FED réveille les rédactions, et si on y était ? Pourquoi un tel silence des politiques, pourquoi ne fait-on rien pour anticiper le choc ? On évoque sans tabou les risques climatiques à venir, mais il reste malséant d’envisager que le système monétaire et financier puisse s’écrouler dans un futur krach boursier… Tout le monde sait, personne ne s’empare du sujet.

Explications : Une crise majeure largement annoncée Depuis quelques années, des économistes et analystes nous alertent sur une crise financière à venir, voire sur un véritable effondrement du système monétaire et financier. Sauf que les Banques Centrales, BCE, Banque du Japon et FED en tête, ont décidé de ne finalement plus monter leurs taux. Cette situation explosive n’échappe plus aux analystes financiers des fonds américains, des organismes régulateurs et même de certaines banques. Imaginer l’apocalypse pour l’empêcher ?

Qu'est-ce que les fictions de fin du monde ont à nous apprendre? Quel pouvoir la fable a-t-elle sur le réel? L'analyse critique et parfois implicite que livrent les récits d'apocalypse du monde contemporain, à une époque où l'apocalypse de l'anthropocène remplace la fin des temps bibliques, ouvre à de nouveaux possibles et de nouveaux mondes. Qu'est-ce que la collapsologie ? (3/3) : L'effondrement écologique : mythe ou réalité ? Après les collapsologues, je vous avais promis les techno-optimistes. Les voilà ! Si l’on en croit les Canadiens Joanna Szurmak et Pierre Desrochers, auteurs d’un livre consacré à répliquer aux prophètes de la fin du monde écologistes, intitulé Population Bombed ! Exploding the Link Between Overpopulation and Climate Change, les arguments opposés par les « éco-optimistes » aux "éco-pessimistes" tournent autour de deux idées fortes.

Comment agir dans un monde qu’on effondre. La Résistance s'Organise. La fin du monde n’aura pas lieu, par Jean-Baptiste Malet (Le Monde diplomatique, août 2019) (20+) Effondrement : l’humanité rongée par la fin. C’est le pape François qui exhorte les Etats à agir pour lutter contre le changement climatique «parce que notre survie et notre bien-être dépendent de cela». Ou bien le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, qui pose en costard, de l’eau jusqu’aux cuisses, en une du magazine Time fin juin, appelant à sauver le monde «face à une menace existentielle directe».